Demande d’aide

Demande d’aide

Demande d’aide

Récents Les plus consultées

Récents

  • avatar

    LapinPolyvalente12

    elle/elle

    6j

    Nouvelle année, nouvelle moi?

    Je sais que les autres années précedentes ont été difficiles avec la covid et tout le reste.. mais cette celle de 2024 m'angoisse beaucoup.. l'année à déjas mal commencer pour moi, mes seules amies à l'école sont parties de leurs coter en me laissent toute seule..

    La grippr à recommencer aussie, Tannée d'être en centre jeunesse.. pour mes notes à l'école je sais plus trop, tout va mal!! Moi qui croyais que cette années allais être mieux que les autres.. Dois-je changer comment je suis? pour que la société m'aime mieux?..


    Une fille qui est perdu dans ses pensée et qui as besoin d'aide..

    Lapine xox

  • avatar

    SoleilChaleureux9

    elle/elle

    6j

    auto mutilation chez un proche

    Bonsoir, j'écris ici cherchant à obtenir de l'aide ou des réponses. Ma petite-amie s'auto mutile depuis plusieurs années déjà, mais j'ai remarqué que cela s'empire, ses coupures doubles chaque jours. Je suis consciente du fait que je ne pourrais pas l'aider a arrêter et encore moins l' "obliger" à le faire. J'aimerais alors pouvoir l'accompagner, ou lui apporter un soutient qui pourrais l'encourager à ralentir ou à mieux gérer ses coups de mou..

    Pour cela j'ai besoin de comprendre les déclencheurs, les effets ou sensations ressenties chez la personne qui s'auto mutile. Nous en avons déjà parlé, mais j'ai besoin de plus de "témoignages" pour bien comprendre et ne pas dire ou faire de choses qui pourrait la blesser. D'autant plus, c'est quelque chose dont elle n'est pas fière et je ne voudrais pas la froisser étant un peu maladroite parfois..

    Merci beaucoup d'avance pour vos retours, et je souhaite a tous le meilleur, sachez toutes et tous que vous n'êtes pas seuls <3.

    Bonne nuit !

  • avatar

    PizzaPrudente4

    elle/elle

    6j

    Dépression

    Bonjour j''aimerais parler de ma dépression cela fait environ 1an que je suis en déprime,car l'année passée je me fesais harceler à l' école donc je sais pas si ces ça qui fait que je suis en dépression ou ces autre chose




    Merci de m'aider

  • avatar

    FattoucheRassurante11

    elle/elle

    1m

    Pour te remonter le moral &lt;3

    Écoute, on se connais pas, mais je sais que ça va pas. À l'école, à la maison, partout t'a la sensation que t'es vide, ou triste. Mais je te jure que c'est une phase. Prends soin de toi, tu es tellement important/tante pour beaucoup de gens! Tu mérite le bonheur, la joie et toute les belles choses de la vie. Ne lâche pas, t'es capable, t'es plus fort/te que ça. Tout ne va peut être pas se régler demain, mais un jour tu verra la beautée des choses. Tu es parfait/te telle que tu es, ne change pas! Tu compte pour des gens, au minimum pour moi. Je te le promet. Maintenant, j'espère que tu t'es rendue compte de quelle perle rare tu es et que tu va faire ton possible pour guérir. Bonne chance 😘

  • avatar

    GazelleFestif7

    elle/elle·13 ans

    1m

    jai envie den finir

    je ne sens plus lenvie de vivre jai limpression que je sert a rien, le seul endroit ou je me sent bien c chez mon pere mais je veux pas perdre tout mes amie et ma blonde mais je voudrais vraiment aller vivre chez mon pere

  • avatar

    BoxeCommunicative15

    elle/elle

    11m

    je n'y arrive plus

    Je bois quand ça va pas, je bois aussitôt qu'il y a de l'alcool. Lorsque je n'y ai pas accès je suis perdu et je pogne les nerfs. Je parlais a un gars qui me disait qu'il m'aimait et tout d'un coup il change sa photo de profil pour en mettre une avec une fille ou elle est taguer avec un "je t'aime". Je prend tout ce que je trouve peut importe la substance, la provenance, tout ce à quoi j'ai accès. Il y avait de la vodka dans le frigo je me suis mis la moitié de la bouteille sec dans la bouche et j'ai tout recracher c'était DÉGUEULASSE. Maintenant je ne sais plus quoi faire ma mère va remarquer si j'en prend d'autre. Et la je peux même pas appeler le centre jeunesse ou je suis, ni parler à une intervenante ici.

  • avatar

    FougèreVigilante7

    elle/elle

    3m

    je ne sais plus quoi faire

    jai toujours eu le bonheur difficile voir inexistant par moment. dépressive et faisant de l'hyper anxiété cest pas facile. je prenais une pilule et commen jai de la misere a etre assidue et que sans me le cacher elle ne faisais pas vraiment deffet de mon point de vue (pour mes proche et ma famille jetais sois disons plus ``heureuse`` mais pour moi elle faisais juste effect de cage et encore plus me renfermer sur moi) je ne la prend pue et la mes reactions se bouscule. je peut tres bien etre full heureuse et meme pas 10-20 minute apres me mettre a pleurer de penne quand dans cette instant il ne cest rien passer de spéciale.et je naie pas comme enbition de faire appelle a un psychologue. et jai pas genre d'idée suicidaire ou de quoi de ce type ya des jours moment que je suis correct, heureuse et dautre que je suis en deprime total comme une dépression mais sa se replace tout seul pouf. merci d'avoir lue.

  • avatar

    VentApaisant12

    elle/elle

    21j

    Rappel

    Je ne m'apprête pas à partager mes inquiétudes ou mes problèmes, c'est un peu différent mais s'il vous plait lisez quand même ce qui vous concerne ou mieux, tout! (Pas pour moi pour vous :)) J'ai l'intention de parler des maux qu'on subit et ce, pour réconforter seulement. Avant de commencer n'oublies pas que ta peau n'est pas du papier donc ne la coupe pas. Ton visage n'est pas un masque donc ne le cache pas. Ton corp n'est pas un livre donc ne le juge pas. Ta vie n'est pas un film donc ne la fini pas.


    L'ORIENTATION SEXUEL


    ... des fois je sais que c'est vraiment difficile... qu'on veuille ou pas, qu'on ai fait un comming out ou pas, il y a toujours ce sentiment de différence, un sentiment que j'appuie et que je trouve tellement triste.

    Des fois c'est normal de ne pas se sentir à la hauteur des autres parce qu'on est différent et hors des standards qu'on retrouve. Ces standards qui sont là seulement pour nous rappeler qu'on ne prend pas le bon chemin, qu'on devrait avoir honte de nous, nous cacher! Mais je ne pense pas que c'est le cas, on ne devrait pas se cacher car le plus triste ce sont les jeunes qui marquent leurs corps, leurs tête, leurs vies, ces jeunes qui ne se trouverons jamais assez bien. Il se peut aussi qu'on fasse face à des commentaires homophobes ou transphobes

    Je ne peux pas vous dire comme tout les autres adultes et je ne veux pas vous dire comme tout les autres adultes "ignores les!", c'est impossible... jamais on ne pourra ignorer des commentaires qui nous rabaissent, c'est la même chose que si on nous demandaient de sourire alors qu'on se fait poignarder... c'est impossible! Ignorer veut-il dire ne pas réagir? Peut-être, mais ça aussi c'est impossible. Je connais le sentiment de faux sourire mais qu'un coup chez moi, j'explose en larmes dans mon lit.

    Ces commentaires rabaissant ne devraient pas avoir lieux car chaque individu devrait pouvoir avoir le contrôle de lui même sans se sentir coupable de prendre des décisions sans l'approbation de la société. C'est malheureusement ce que plusieurs vivent mais moi je dis que tu es incroyable comme tu es et que peut importe ce qui arrivera dans ta vie, personne ne devraient te dire "es-tu sur.e?" ou "Ok... si tu es bien comme ça..." car NON. choisis pour toi car tes décisions te définissent, te définissent toi! Toi seulement! Aies confiance tu es le.la seul.e qui sait ce qui est bon pour toi (et si tu ne le sait pas, ne te presse pas car les autres le savent ou veulent savoir ce que toi tu ressent! Vis à TON rythme pour réfléchir autant que ce que tu as besoin! Si ça change, tant mieux! Si non, tant mieux aussi!)



    LA DÉPRESSION (diagnostiquée ou pas)


    La plupart de ceux qui vivent ce sentiment horrible se coupent, s'arrachent de la peau ou se brulent vifs... On dirait que plusieurs essaient d'empêcher ce sentiment qu'on vit ou de le contrôler eux même et ça c'est pire que se blesser seul!

    Sauf que même si tu as mal de la vie, même si tu n'as plus la force de te lever pour vivre le même pattern tout les autres jours comme un robot sans émotions qui ne changera rien dans la vie de personne, ne finis pas ça là...

    je vivais la même chose avant, il y a quelques mois mais maintenant que je suis passé au travers je ne regrette tellement pas d'avoir combattue ma petite voix intérieure qui me disais d'arrêter tout, tout arrêter! Sauf que s'il y a une chose que je ne regrette pas c'est de l'avoir vécue, d'avoir mise enfin mes sentiments et mes pensées sur la table.

    Le faux sourire c'est le pire selon moi, de se répéter de faire comme si tout allait bien alors que tout ce que tu voudrais c'est quelqu'un qui sort avec toi dans un corridor et te prennes dans ses bras, je ne peux pas faire ça mais je voudrais tellement faire ça pour t'aider! Saches qu'il y a plusieurs ressources disponibles pour t'aider tel que;


    en cas de crise, composes le 899 par téléphone ou textos (fr et englais), il y a aussi le site "suicide.ca" ou tu peux texter un.e intervenant.e, clavarder avec un.e intervenant.e, trouver des ressources si tu penses au suicide, si tu vis un deuil ou si tu t'inquiètes pour quelqu'un, tu peux aussi composer le "1 866 APPELLE" pour parler avec un.e intervenant.e par téléphone et tout ça, 24/7 anonymement!


    Bref, pour aider à sobrer ta mutilation, il y a plusieurs trucs tel que celui ou tu te claque doucement un élastique à cheveux sur le poignet, tu peux l'utiliser n'importer quand pour contrôler tes impulsivités et tes crises, il y a aussi celui du marqueur, tu prends un crayon effaçable et tu te dessine des traits vifs sur le bras pour imiter le mouvement d'une coupure. Évidement l'encre n'est pas idéale pour ta peau mais de temps en temps et si tu laves bien ton bras ou ta jambe souvent c'est correct!

    Cette action est irréversible et tes proches serons brisés de ne plus pouvoir jamais te voir, imagines si qq1 d'important s'enlevait la vie... c'est vraiment très difficile de vivre avec ce sentiment de culpabilité après...

    prends soin de toi, j'espère que tu trouveras l'aide que tu as besoin et n'importe quand lorse que tu te sentiras seul, repenses à moi, tu peux m'imaginer les cheveux blonds, noirs, bruns, roux, les yeux bleus, verts, bruns, tu peux m'imaginer alors que j'ai 5 ans ou 30, fille ou garçon ou les deux ou "..."! Mais imagines moi te donner un câlin, qui pose ma tête sur ton épaule et qui te répètes de ne pas faire ça car tu vas me manquer... xxx


    Je suis un peu fatigué donc je vais arrêter ici mais s'il y a des sujets que je n'ai pas abordée, je pourrais les faire juste besoin de me le dire xxx Tu vaut ta valeur xxx

  • avatar

    TempêteFiable3

    elle/elle·17 ans

    23j

    Vapotage

    Hello, si je vous écrit aujourd'hui c'est que je me rends bien compte petit à petit que je suis dépendante à la nicotine. Je vapote depuis 2 ans maintenant et auparavant je "fumais" un paquet de 3 pods en plusieurs mois mais maintenant je le finis en 1 semaine ce qui est énorme. J'aimerais arrêter car je sais que ça nuit à ma santé mais je m'y sens totalement incapable, j'en ai de besoin. De plus, étant une jeune en foyer de groupe (CJ) je me sens mal de leur demander de l'aide par peur d'avoir des conséquences puisqu'il y est formellement interdit de posséder une vapoteuse dans ce lieu. Aussi, ce qui me tracasse le plus c'est que je demande à ma mère de me les acheter, là n'est pas le plus gros problème mais que je ne travaille pas donc elle l'est paie de ses poches. Elle n'a pas beaucoup d'argent alors je me sens mal de lui faire payer pour ça alors que ce n'est pas nécessaire à ma survie ( dans la réalité des choses). Bref, j'aurais bien besoins de vos conseilles.

    - D'une jeune fille désespérée.

  • avatar

    BubbleteaContente2

    elle/elle·15 ans

    22j

    Je ne vais pas bien depuis 10 mois

    Bonjour

    Premièrement, désolée si mon texte est pas mal chaotique, j'écris ça à 2am donc j'espère que ce ne sera pas trop incohérent!

    Bref, voilà ce qui se passe: je le sais depuis plusieurs mois, mais je sens que y'a quelque chose qui cloche. Depuis avril à peu près. À ce moment-là, j'étais hyper fâchée envers moi-même et les autres et je ne voulais plus avoir d'amis, j'étais dans une genre de mentalité «Mais qui a besoins d'amis? Je peux bien être seule.». Je me suis dit que c'était normal, il me semble que j'étais en conflit avec ma gang à ce moment-là donc bon, rien de bien préoccupant.

    Sauf que ça s'est éternisé. En juin, en j'ai commencé à avoir d'horribles maux de ventre qui me pourrissent le moral et me rendent encore plus irritable.

    Mois après mois, j'ai commencé à me refermer de plus en plus. Je n'ai vu personne, à part ma famille, pendant les vacances d'été. Au retour à l'école, j'ai juste totalement perdu la motivation et rien n'a changé depuis, en février de l'année suivante. Ça fait donc près d'un an que je vis avec ça.

    J'ai considéré la probabilité d'une dépression, mais, pour moi, je me suis dit que c'était surement banal, que ce n'était qu'une phase. Mais en regardant les symptômes possibles, c'est là que c'est flagrant: tristesse, irritabilité (au début, je mettais ça sur mon mal de ventre, mais ça persiste même sans les douleurs), stress/anxiété (crise de panique), fatigue (je suis constamment drainée depuis un an, extrêmement fatiguée mentalement), manger plus (j'ai remarqué que je mangeais souvent du chocolat en revenant de l'école et après le souper, souvent pour combler un sorte de "manque", je ne sais pas comment l'expliquer), perte de motivation, isolement... Honnêtement, je ne me comprends même plus.

    J'ai essayé d'en parler avec la TES de mon école, mais bon, elle m'a pas vraiment aidé (elle m'a sorti "Si tu n'arrives pas à te comprendre, je ne peux pas te comprendre et les autres non plus". Donc bon, j'ai plus trop envie d'aller la voir!). Pour aller voir un psy, il faudrait que j'en parle à mes parents, et je doute qu'il vont me prendre au sérieux. Ils ont toujours pas mal minimisé mes problèmes.

    La seule solution que j'envisage, c'est d'aller au CLSC près de chez moi grâce à une amie qui pourrait m'y conduire. Par contre, je ne sais pas comment ça marche. Est-ce qu'il faut prendre un rendez-vous préalablement par téléphone ou on peut directement se présenter à l'accueil? Est-ce qu'il y a des rendez-vous, du style une fois aux deux semaines, ou il n'y a pas de suivi? Est-ce qu'ils sont capables de poser des diagnostics? Et si jamais un constat tombe, est-ce que je dois en parler à mes parents?

    Bref, désolée pour toutes ces questions! Merci à l'avance!

  • avatar

    TisaneÉlégante7

    elle/elle·13 ans

    24j

    J'veux pas

    J'veux pas retomber dans la depression mais j'ai l'impression que j'ai de la difficulter de retrouver la joie de vivre et y'a toute ces personnes qui normalise des problème grave comme l'anorexie et l'automutilation. Et quand les personnes en parles jai juste envie de recommencer.

    J'veux pas replonger dans les problèmes alors que je vien de m'en sortir.

    Help.

  • avatar

    MargueriteSérieuse11

    elle/elle

    2m

    ma vie rocambolesque

    je ne sais pas si j'aile droit d'écrire toute ma vie ici mais je vais le faire pareil car il faut la comprendre pour m'aider donc la voici :

    des l'âge de 2 an a la garderie je pleurait toute la journée. après vers l'âge de 5 ans (maternelle) j'haïssait ca car toute mes période libre ma prof voulait que je finissent de colorier mais comme je suis dyspraxique c'étais vraiment toff. après de ma 1 ère année à ma 3 ème année j'ai été écœurer un peu plus que les autre donc après en 4 ème j'ai eu mon diagnostique et après j'ai été beaucoup intimider et ma prof de 4 ème a dit mon diagnostique a mes intimidateur ce qui ne m'a pas aider après il me traitais de malade mental et d'autre chose comme ça il parle encore de moi aujourd'hui alors que j'ai déménagé. en 5 ème année j'avais des potin dans mon dos et ont pris des photo de moi a la piscine sans mon consentement. en 6 ème année une fille dans ma classe m'a volé tout mes stylo ma bouteille d'eau et mes deux boite à lunch. il y a un gars dans mon cours de nage qui m'a touché les fesse et après me plaquait contre le mur. maintenant je suis en secondaire 1 et je m'automutile j'ai des penser suicidaire.

    je voudrais savoir comment me débarrasser de se passer atroce?

  • avatar

    TornadePatient7

    il/lui·14 ans

    1m

    RAAAAAAAAH!!!

    …. Salut …. De pire en pire maintenant aussi tot que je suis seule j’ai la pression au torce je suis toujour fatiguée maintenant j’ai 5 coupure au bras et je braille seule dans mon lit aussi tot que j’ai une chance et si j’ai le malheur de penser a quelque chose de frustrant j’ai envie de tout défoncée

  • avatar

    ThéFestive1

    elle/elle·13 ans

    2m

    Douleur

    coucou!

    J’aurai besoin d’aide pour arrêter de me faire mal. Quand je suis anxieuse ou en colère ou triste j’ai tendance à me mordre ou me tordre les mains. Je ne sais pas si c’est le fait de ressentir la douleur ou juste me défouler qui m’aide mais après je me sens mieux mais pas pour mon corps. Cela fait longtemps que j’utilise cette technique et maintenant les marques de morsures reste une journée/nuit avant de disparaître… je sais que si ça continue comme ça, ça va empirer et mal se finir. Aidez-moi, svp.

  • avatar

    ViolonAnxieuse7

    elle/elle·17 ans

    28j

    La dépression

    Salut.. j’étais entrain de faire des recherches résultat je me suis retrouver ici a me crée un compte. Donc voilà un résumé de mon histoire… Cela fait maintenant 4 ans que je souffre de dépression. A chaque fois que j’ai l’impression que je vais m’en sortir il m’arrive quelque chose et je retombe. Mais cette fois ci je n’es plus envie de me battre, j’ai pu envies de sortir bref pu envie de quoi que se sois. Je suis complètement seul je n’es aucun amis ( la pertes de mes amis est arriver il y a 3 ans environs parce que je ne n’allais vraiment pas bien) et depuis ce moment je suis seuls sans amis sans personne à qui parler à part ma psy et honnêtement j’ai l’impression que malgré depuis le temps que je la voie y’a comme pas eu de déclic avec elle donc ça marche pas trop. Il y a ma mère qui essaye de son mieux de m’aider mais j’ai l’impression que je la repousse plus qu’autre chose et ça me fruste car ce n’es pas ce que je veux. Ça fait 4 jours que je ne sort plus de ma chambre ça fait 4ans que je fait de la grosse insomnie et 3 ans environ que je ne mange presque plus… bref comme vous devez vous en douter il m’est arriver un truc il a 4 jour qui m’a complètement replonger dans tout ça. Cette fois j’ai l’impression que c’est une des rechute les plus dures que j’ai eu. Je sais plus comment m’en sortir puisque une partie de moi est fatigué de se battre donc je me laisse dépérir sans rien fair. Je suis perdu… désolé des fautes j’ai beaucoup de difficultés avec l’écriture.

  • avatar

    AthlétismeAuthentique6

    Préfère ne pas répondre

    27j

    Quoi faire

    Dernièrement, je me sent déprimée, car je me sens submergée par tout ce qui se passe dans ma vie. Je ne sais pas ce que je veux faire à l'avenir, j'ai des tonnes de devoirs, mes entraînements sont fous, je dois trouver le travail que je veux prendre cet été (si je suis acceptée), je dois équilibrer ma vie avec mes amies et ma relation amoureuse, j'ai l'impression que de plus en plus de choses se présentent dans ma vie et je ne sais tout simplement pas quoi faire. Je me sens indésirable et négligée par mes parents, à tel point que je ne veux même plus vivre avec eux. Je me sens inutile. Je me sens incapable d'accomplir quoi que ce soit. J'ai l'impression que ça ne sert à rien. Je ne sais pas quoi faire.

  • avatar

    HoisinSérieux1

    elle/elle

    1m

    est ce que je suis normal

    coucou, je suis au secondaire et jai l'impression d'etre bizarre de ne pas etre dans le norme jai beaucoup de difficulter a gerer mes émotion et en ce moment tout mes émotion se transforme en colere ou je me met a pleurer mais jai l'imprssion que aucune de mais amie m'aime vrm et quelle sont tout contre moi ma meilleure amie ma abandoner et ma mis toute mes amie a dos mais cette fille je l'aime vrm et je m'inquiete pour elle car son chum la quitter et elle est celibataire mais elle enchaine les relation pour l'oublier je fais du patin et du snow mais ma mere ne veut jamais aller me porter a la patinoire donc je peut pas vrm aller en faire bref

  • avatar

    MagnoliaÉpatante7

    elle/elle

    1m

    Besoin de conseil (Automutilation)

    Je me m'automutile depuis un certain temps. Je sais qu'il fait que j'arrête j'essaie mais j'ai beaucoup de difficultés. Ça fesait 10 jours que je ne l'avais pas fait (je le fesait très régulièrement parfois plusieurs fois par jour), mais hier j'ai recommencé. Avant je n'avais pas vraiment de difficultés a le cacher car les cicatrices partait après quelques heures. Puis progressivement les cicatrices on commencé a durée de plus en plus longtemps car je me fait plus mal a chaque fois. Petit peu par petit peu. Mais c'est dure d'arrêter j'essaie de les cacher mais c'est difficile. Est ce que vous auriez des trucs pour les cacher ?Je fait le truc de l'élastique et j'essaie de ne pas le faire mais c'est dure ( si vous avez des techniques ou des conseils pour arrêter je suis preneuse) personne n'est au courant a part une de mes amie. J'ai une travailleuse sociale et je me dit que je devrait en parler a quelqu'un ou a mes parents avec qui j'ai une très bonne relation. Mis je me sens coupable de me mutilé et j'ai l'impression que mes parents vont être déçu de moi, en colère, ou vont être triste que je me sente aussi mal. Ce qui me rend vraiment coupable et c'est pour ça que presque personne est au courant. Je me sens tellement mal j'ai plus d'énergie je suis fatigué, j'ai de la difficultés a mangé car je suis souvent nauséuse et je n'ai donc pas faim surtout le matin mais également parfois le reste de la journée. J'ai déjà vomis/mal de coeur a cause de mon anxiété ce qui me rend encore plus anxieuse. Mais j'ai peur dans parler pour pas faire de la peine a mes parents. Et j'ai peur de comment va réagir mon entourage. Car je sais pas ce qui va ce passer si ils découvrent mon état. J'ai peur de ce qui pourrait ce passer si j'en parle a des professionnels. Je sais plus quoi faire. Avez vous des conseils ?

  • avatar

    GazelleFestif7

    elle/elle·13 ans

    1m

    Again and again

    sa fait plusieur ts que je fait et sa ne marche jamais mes camarade me demande pk jetais pas la la veille et je leur ment en disent que jetais malade alors que enft je suis a lhopital car jai pris trop de medicament mes ts ne marche pas et meme jamais je sais pas comment faire je suis tanner

  • avatar

    BubbleteaPassionné8

    iel

    1m

    Automutilation

    Bonjour. Depuis 2020, je m’automutilie. Au départ c’était avec un crayon, puis mes ongles, ouis des ciseaux, puis une lame.

    Mais je ne le fait jamais profond parce que je n’aime pas ça, j’ai peur quand je saigne très peu, donc je ne le fais pas profond.

    J’ai envie d’en parler à ma travailleuse sociale, car je suis tanner de le garder pour moi, mais j’ai peur qu’elle pense que ma vie sois en danger. (Ma vie n’est PAS en danger.)

    Je ne veux PAS mourir, je n’est PAS d’idées suicidaires, j’ai peur de la mort et j’ai beaucoup de choses que j’aime que je ne veux pas perdre (surtout mes amis, ma famille et mes loisirs.)

    M’infliger des blessures m’aide simplement à faire face à mes émotions (je suis au courant que ce n’est pas bon.)


    Il y a 2 points que je suis venus aborder avec cela:

    1- À chaque fois que je le fais je me sens mal de le faire je ne sais pas pourquoi. Ça me fais du bien, mais je me send mal, j’ai peur que ma famille le découvre.

    2- Je veux en parler à ma travailleuse sociale, mais j’ai peur qu’elle pense que je suis un danger pour ma sécuriter, malgré le nombre de fois que je dis que je ne le suis pas. Elle pourrais penser que la situation pourrais s’aggraver, mais je ne le fais pas profond et je ne le fais pas souvent.

    J’ai peur d’en parler, avez -vous des suggestions?

  • avatar

    MargueritePersévérante2

    elle/il

    1m

    Est ce que c'est l'anxiété ou je suis malade?

    Salut, J'ai eu une prise de sang il y a deux jour et sur le coup j'ai fait un choc vagal. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est j'avais commencé a faire un malaise mais je n'ai pas perdu connaissance. J'ai fait une prise de sang pour l'anémie etc. Depuis que j'ai fais la prise de sang mes haut-de-coeur ont recommencée. Je ne vomis pas mais j'ai des hauts de coeur. Sa a commencé fin juillet a cause de dispute avec des amis et sa avais diminuer début décembre mais la sa a recommencé et sa commence a m'inquiété... A chaque fois que je repense involontairement a la prise de sang je me met a avoir des hauts de coeur et une migraine comme quand j'ai eu mon malaise. Est ce que ses car je penses trop? Est ce que ses liés a un problème de santé? Je sais pas... mais mes crises d'angoisse ont recommencé a être fréquente j'ai eu ma prise de sang le 23 et ont est le 25 et j'ai eu deux crise d'anxiété... alors que avant j'en fesais beaucoup moins.. Je suis inquiète sur tout et rien et je n'arrête pas de penser ma tête est toujours pleine. Et mes idées noirs ont recommencé...

    Merci d'avoir lut jusqu'ici désolé pour les erreurs d'ortographes.

  • avatar

    MargueriteSérieuse11

    elle/elle

    2m

    automutilation au secoure

    depuis quelque temp (depuis que j'ai mon rôle dans la pièce de théâtre) je me fais plus mal qu'avant avant je me pinçait et ça n'allait jamais plus loin et le truc de l'élastique (un peu long a expliquer)marchais assez bien même en crise de panique mais ces dernier temps je me griffe les bras jusqu'au sang je me mord et si j'ai un objet coupant sous la main je l'utilise et je ne sais plus comment arrêter et je suis rendu que mes bras sont toujours quasiment en feu et je continu pareil même si après souvent une crise de panique j'ai super mal et je m'automutile plus en crise sauf pour les pincement ça c'est tout le temp et je veux des truc autre que les crayon de couleur rouge pour moi ça ne marche pas quelqu'un peut m'aider

  • avatar

    ChatAdroit14

    elle/elle

    1m

    Automutilation

    Coucou, je suis sobre d'automutilation depuis environ 2 mois ou plus, le problème c'est que les cicatrices me replongent dans ces moments.. D'ailleurs je ne peux parler à personne. Je me demandais si vous aviez des conseils

  • avatar

    GazelleFestif7

    elle/elle·13 ans

    1m

    Est-ce que je vais bien

    Je fait des chose que je devrais pas faire genre sortir vers 1h par ma fenetre car jai besoin dair ou meme loof mon apres midi complete, jai essayer plusieur fois de voir le psy de mon ecole ou une psycoeducatrice et meme le t.e.s mais il sont tout occuper jen est marre personne a asser de temps pour moi quand je veux en parler personne est dispo je suis tanner..

  • avatar

    GazelleFestif7

    elle/elle·13 ans

    1m

    Je commence a en avoir asser

    Jai limpression que tout le monde me regarde croche et je suis tanner mon chum ma quitter je perde presque tout mes amie,je suis epuiser de la vie je sais plus quoi faire jai besoin daide

  • avatar

    MagnoliaÉpatante7

    elle/elle

    1m

    J'ai besoin de conseil

    J'ai l'impression de sombrer. J'ai de plus en plus de difficultés dans ma vie. J'ai commencé petit a petit détérioré. Ça a commencé par l'anxiété sociale, puis l'anxiété plus généralisé, les crises de panique. Ensuite, j'ai commencé à me mutilé. J'ai déjà eu également des pensées suicidaires. Mais a chaque fois je me sentais mal de pensé ça car j'imaginais ma famille découvrant que je m'était suicidé. C'est une des raisons pourquoi je n'ai jamais tenté de le faire. A chaque fois que j'y pense j'imagine mes proches si j'y arrivais ou même si j'échouais.

    Mon oncle c'est suicidé quand j'était très jeune. Je sais que mon père en à souffert et que ma mamie aussi. Ma mère a plusieurs fois tenté de ce suicidé dont une devant moi quand j'était un peu plus jeune. Mais je m'en souvient encore. Et plus que je ne dirais pas ici. Mais malgré tout je sais que mes parents m'aime ce qui me fait sentir tellement coupable. J'ai l'impression que mes sentiments ne sont pas "valide".

    Je me sens à bout. Je n'ai plus d'énergie. J'ai l'impression d'avoir de la difficultés a faire des choses que j'arrivais a faire avant mis que maintenant elle sont difficile. Je me sens vide. Mais je me sens coupable de me sentir comme ça. Car je sais que mes parents m'aime. Je ne veux pas leur faire de la peine et les décevoir. Donc je le cache avec un sourire. Je fais comme si de rien était.

    Parfois j'y crois presque. Jusqu'à ce que mon anxiété reprennent le dessus ou mon envie de me mutilé. Parfois je me dit que c'est juste que je manque de volonté et que en fait je ne souffre pas réellement, Que j'exagère. Mais ça devient de plus en plus difficile de faire mon quotidien.

    Je suis présentement au secondaire. Et j'ai de la difficultés car je fait de mon mieux pour essayer d'aller mieux mais l'école me demande trop d'énergie et je n'arrive pas a faire les deux j'ai l'impression. J'ai moins envie de manger. Mais je fait de mon mieux pour avoir l'air "bien et heureuse". J'ai l'impression que je vais échoué mon année et ça me stress.

    Je suis allée consulter un psychologue avant que tout cela commence. J'avais un peu d'anxiété mais c'était gérable. Je l'avais vu pour les choses que j'avais vécu. Je comprenais bien ce que je vivais mais je souffrais en silence. J'essayais d'expliquer certaines chose mais je n'y arrivais pas. Mon psychologue ne l'a pas remarqué et m'a dit que j'était très mature etc. mais je commençait déjà a souffrit. Il a fermé mon dossier en disant que je gérais bien. Ça l'a pris un bon moment avant que mon "état" empire. Je me sens mal car je me dit que mes parents et ma famille m'aime et que je devrais être heureuse.

    Avez-vous des conseils? Je suis submergée et je ne sais pas quoi faire. J'ai peur que ça l'empire, j'ai peur de échoué mon année, j'ai peur de décevoir mes parents. Mais parents ne savent rien de ce que je vis à part que j'ai un peu/beaucoup d'anxiété en ce moment.

    Je suis vraiment désolé pour le long texte. Merci beaucoup d'avoir lus.

  • avatar

    TournesolÉlégant15

    elle/elle

    1m

    Ça va mal........

    Je ne sais pas quece qui m'arrive mais je me sent vraiment seul.Les gens avec lesquels je passe vraiment beaucoup de temps ne me considèrent pas comme amie encore (j'ai passé +1 année dans leur groupe d'amis). Je n'ai pas vraiment de meilleur(e) ami(e) et je me sent vraiment seul. J'ai l'impression que les gens m'aiment pas, il y en a certains qui me jettent des regards noirs même si je leur aie rien fait et qu'il y a une semaine tout était correct. J'ai l'impression que je ne suis pas interressante que personne a besoin de moi. Il y a 2 ans j'étais en dépression et je ne veux pas retourner dans cet état même si je pense au suicide plus souvent (je ne veux pas le commetre mais...). J'ai l'impression de ne pas avoir de personnalité que les gens aiment (je suis introvertie). J'ai l'impression que les gens me détesstent s'en fout de moi. Mais je ne veux pas passer mon temps seule. Je veux avoir des gens qui penssent à moi, qui me pretent attention. Je ne sais plus quoi faire... Aidez moi svpp

  • avatar

    SafranAttentif1

    elle/il

    1m

    I hate this

    I hate this i hate everyone i hate everything i wish i could just stop breathing and disappear into thin air I’m not doing anything with my life all i do is drag others down and cause them pain and i hate it i wish i could just die I’m tired of crying every night in fear of going to school the next day and waking up with a splitting headache because i cried so much and I’m dehydrated i was prescribed antidepressants but they just don’t work anymore everything is so scary and loud and annoying and bright and it’s overwhelming and i wish i wasn’t scared to die.


    its 11:55 pm and i have school tomorrow but i don’t want to go i want to stay home and take a mental health day but my mom won’t listen to me she knows i have diagnosed depression and anxiety yet she treats me like a joke like my feelings aren’t real like I’m just faking it but i can’t take it anymore i just want a day to get myself together because i was so depressed during winter break i couldn’t do anything except rot in my bed what do i do im scared i hate this

  • avatar

    TambourRigoureux4

    elle/elle

    2m

    Je suis perdue

    Je me demandais est ce que c’est considéré comme des idées suicidaires si je pense juste au fait que j’aimerais juste ne pas exister. Non je ne veux pas me suicider, j’ai été diagnostiqué pour dépression il y a 2 ans et j’ai arrêté cette année ma médication cette année . Mais ces temps-ci j’ai l’impression que ça va moyen. J’ai juste l’impression que tout mes années de thérapie n’ont servies à rien mais je sais que je ne ferai rien car la dernière fois ça la apporté beaucoup de peine et de problèmes à mon entourage. Mais quand meme je me dis juste que je souhaiterais qu’il arrive quelque chose.

  • avatar

    NuageCréative4

    elle/elle

    1m

    Vide

    Je sais pas trop comment l’expliquer mais j’ai toujours sentie ce genre de vide en moi. Un sentiment genre de tristesse et d’anxiété.

    Je me dis toujours que ça va finir par passé mais maintenant je réalise que d’aussi loin que je me souvienne je me suis toujours sentie comme cela.

    Ça me faire peur. J’ai l’impression de n’avoir aucun buts ni aucun rêves dans la vie. J’ai juste toujours envie de dormir. J’ai beau essayer j’arrive pas à trouver quelque chose qui me permette de me sentir bien.

    J’ai jamais l’impression d’être chez moi ou d’être réellement heureuse. J’essaie de trouver du bonheur dans les petites chose mais faut croire que je suis une personne plutôt triste et je pense que c’est comme ça.

  • avatar

    AvocatPersuasive4

    elle/elle·15 ans

    1m

    Je me sens perdu

    Bonjour,

    depuis quelques mois je ne me sens vrm pas bien. En gros dans ma vie il y a beaucoup de chose qui e passe et je ne sais plus quoi faire …😣😭🥺 je ressens comme un vide mais aussi beaucoup de tristesse et de colère 😣 il y a quelques jours j’ai craquer et je me suis mise à pleurer comme jamais dans la salle de bain et je me suis mise à me frapper les cuisse 🥺😭 il n’y avait personne chez moi à ce moment… je ne sais plus quoi faire sérieusement je suis tanné Aider moi s’il vous plaît 🥺🙏🏻🙏🏻😭😭

  • avatar

    VerseauAmbitieuse14

    elle/elle·16 ans

    3m

    Je me sens vide

    Bonjour,

    depuis quelque mois, depuis que je ne vois plus ma mère (c’était mon choix), je me sens vide. J’ai l’impression que peu importe ce que je fais, avec des amis, à la maison, à l’école, je me sens seul, à bout, fatigué et j’ai l’impression d’avoir une partie de moi vide. C’est difficile à décrire comme sensation, mais c’est comme si lorsque j’étais dans des situations où je me sentais bien, il y avait toujours ce vide. Je pensais qu’il allait partir après que j’ai dit à ma mère que je ne voulais plus vivre chez elle, mais rien a faire. Je ne sais pas quoi faire, je vois une psychologue, j’essaye de me changer les idées, mais rien a faire. Merci d’avoir lu ce message.

  • avatar

    RoseOptimiste7

    elle/elle

    1m

    I’m scared

    I don’t know what to do and school is starting soon. I am shit at school by complete honesty I fail in everything I try, I double my maths and I’m still failing at it! I am overwhelmed and well obese, I don’t want anyone to be like oh your still beautiful and any bull shit, I look like a dumpster. I barely shower or take care of myself hair or anything, I’m a mess, I am self conscious and aware that I should do something about it but I don’t. Forced in a suit I can’t take off and being mad to the person I care the most about, I can’t hurt people feelings because mines are dead, right? Yet I do so every day. I feel like a monster for hurting people, I feel like I deserve to hurt and bleed for atrocious things I’ve done, locking myself in my mind but if I do so it’s enveloping myself in the suit I wanna burn. I hate it, it’s the reflection of what I hate the most, ugly fat idiotic people who think they are above it all. A mirror. The suit is just whom have I been watching from afar without taking action to stop the truth. I don’t want to accept I’m not traumatized from the suit. I love the suit, the comfort of its laziness appeals me. I don’t want to stay in it yet I yeild to it every day.. I want to build a new suit but the monster is in the way and I don’t feel any good or hope. I want life to scream and make me cry so I accept the truth that I am still in the suit every single damn day. I want to kill myself but before someone goes on to tell me how it’s bad, I know it is I’m not an idiot. I don’t want to face life. I am weak, I should fight for my life because I have a chance compared to others but I don’t, I got thrown 2 times or more erasers at me and get laughed at over the years and I have no self respect and esteem for myself and I overeat every day, I scream at my sisters sometimes because I bottle up my feelings, I clean every day since my mom has health problems and works too, my dad sleeps in the day and works in the night the whole week and weekends. The house is a mess and it drains me and my sisters don’t even help. I’m scared to go back to school, I skipped every gym class because I’m scared and now that we’re going back to school on 9 January I’m scared. I rather be in a mental hospital honestly. I hate gym class and I feel like the most stressful annoying piece of shit. I rather be nothing than go there

  • avatar

    PétanqueHésitant15

    elle/il·17 ans

    10m

    hier

    hier jai voulue faire une tentative et je dit merci a mes merveilleuse amie qui ont été la pour me retenir car si il aurais pas été la je crois que je ne serais plus de ce monde donc merci

  • avatar

    PétanqueHésitant15

    elle/il·17 ans

    2m

    pensée

    depuis quelque jours jai des envie suicidaire et je sais pas quoi en faire js cest pas bien mais jy pense de plus en plus et serieusement je suis plu capable de me retenir et jsp comment retirer tout cest pensees :<

  • avatar

    PianoOrganisé5

    il/lui

    2m

    aidez moi s.v.p

    Ca fait plusieurs fois que je vais voir un psy ou une personnne dans le meme domaine mais a chaque fois ca marche pas parce qu'a chaque fois c'est ma faute je m'investis pas assez pas assez et pui ma mere ne m'aide vraiment elle ne fait que me crier ou mettre mal a l'aise. Je sais plus quoi faire aidez moi s'il vous plait

  • avatar

    LavandeCompréhensif17

    elle/elle·17 ans

    4m

    Envoyer moi de l'amour et du courage

    Ça gosse je suis plus capable.

    Ça fait 3 semaines que je peux pas marcher plus de 20 pas sans que mes jambes lâche. Ça fait 3 professionnels que je vois (2 fois l'urgence) et ils ont fait quelque test, mais vue que ma vie est pas en danger, ils creusent pas.

    Je suis pu capable d'attendre pour voir un autre professionel. Mes symptômes s'aggrave au 3-4 jours et je suis pas capable d'aller à l'école plus qu'une demi-journée.

    Mon moral en prends un coup.

    Un gros coup. 

    Enfin j'allais quand même bien mentalement et il faut que mon physique vienne tout gâcher. 😭

    Malgré tout l'amour que je peux avoir de mes proche, c'est comme si c'était jamais assez.

    Je suis découragée. J'ai besoin d'amour de vous, jeunes bienveillants de la communautés Tel-Jeune. Envoyer moi de l'amour et du courage svp.

    (J'attends de voir 2 autres professionnels relativement bientôt)

  • avatar

    TornadeFiable8

    elle/elle·13 ans

    2m

    Est ce que quelqu'un a des trucs pour arrêter de se mutiler?

    J'ai essayer d'arrêter de me mutiler quand même plusieurs fois pour un de mes ami mais à chaque fois je réussis pas et j'ai pas de trucs qui pourrait m'aider à arrêter, est ce que quelqu'un a des trucs ?

  • avatar

    BiscuitSage8

    elle/elle

    2m

    Comment dormir ?

    oui c’est très basic comme titre mais rendu là . Je suis quelle qu’un qui a des période sois je dort énormément sois pas du tout et en se moment sa devient plus compliqué. J’ai toujours u de la difficulté à dormir parce que je pense trop mais je prend des melatonine ( je sais pas du tout comment l’écrire ) mais sa ne marche plus je peux passer 2/3/4 à juste fixer le plafond sans dormir . Ma mère ne le comprend pas car dans ma famille tout le monde dort rapidement c’est temps si mon sommeil diminue de plus en plus et je fais énormément de sport alors j’ai pas envie de juste tomber dans les pommes. Aussi ! J’ai oublier de dire . L’année passer et même encore cette année .je dormais avec des écouteurs car cetais une façon de m’aider à ne plus penser . Cetais des vrai musique et non la pluie ou toute c’est truc sa me fais stresser . Quelle qu’un a de conseil ? Parce que je suis à bout .

  • avatar

    AthlétismeCourageuse12

    elle/elle·15 ans

    2m

    suicide

    Depuis quelques jours j'ai des pensés suicidaire. Hier je me suis presque coupé le bras avec un couteau mais mon père est arrivé juste attend. Il était très faché que je "joue" avec ses couteaux et ma envoyer dans ma chambre. J'espèrait qu'il me demande ce qu'il n'y allais pas mais rien. Il m'a juste chicaner et envoyer dans ma chambre comme si j'avais 5 ans. Mais j'ia 14 presque 15. Pas 5! Et la j'ai déborder. J'ai besoin d'aide.

  • avatar

    AthlétismeCourageuse12

    elle/elle·15 ans

    2m

    Je me frappe quand je fait des èreures

    J'aimerais savoir si je suis normal. A chaque fois que je ne fait pas quelque chose corectement j'ai toujours envie de me frapper. Au début c'était pas trop pire genre je me frappait avec un crayon mais la j'ai commencer a me frapper la tête contre mon lit ou mon bureau. A l'école je me frappe la tête contre mon casier quand j'ai l'impression d'avoir fait une èreure. Et si je n'ai pas de casier proche ou de bureau ou de lit pour me frapper je devient anxieuse et j'ai de la misère a respirer. J'ai besoin de truc pour arrèter de me frapper. Aider moi svp!

  • avatar

    MatchaApaisant11

    elle/elle·17 ans

    3m

    Agressions sexuelles

    Bonjour,

    j'ai veicu plusieurs agressions sexuelles une à 5 ans puis à 9 ans puis à 14 ans et à 15 ans j'ai maintenant 16 ans mais j'ai l'impression de ne plus être capable d'avoir de relation avec mon copain ces images de mon passer me hante j'ai de la dificulter à approcher un homme.... j'ai de la dificulté à me regarder dans le mirroire, parfois quand je suis dans les transports publiques je transpire mon coeur palpite( mais pas de palpitations agreable plus comme si mon coeur s'arretais), j'ai de la difficulter a respirer parfois je fais des crises d'angoises tellement intenses que j'ai l'impression de crever je sais même pas si c'est relier.j'en pleure chaques soirs récemment ces pensés constentes m'ont pousser a bout et avant même que je ne m'en rende compte j'ai comme black out je sais plus ce qui s'est passer mais quand je suis revenue a moi j'avais une lame dans une main le bras en sang et mon père qui me regardais les larmes aux yeux et je n'ai plus de vie sociale... je fais quoi?.... je ne veut plus vivre comme ça....

  • avatar

    LilasCombatif16

    elle/elle·13 ans

    3m

    jai trouver une solution

    a la place de me couper jai un elastique sur mon bras et je le claque sa fait deja un bon debut selon moi

  • avatar

    TauroJudicieux14

    elle/elle

    3m

    Cicatrices

    Salut!!

    Depuis mes onze an,je me fait du mal quand j'en ressent le besoin.Au début,je me griffais avec mes ongles,parfois jusqu'au sang et c'était des traces qui ne restaient vraiment pas longtemps.Et ensuite j'ai utilisé un objet sur tout mon bras gauche.Mais quand j'y pense j'ai l'impression que ca n'a pas commencé à mes onze an quand j'était petite et que j'était en colère je me griffais,me pincais,me frappais,ongles dans la peau etc..Mais ca c'était avant de savoir ce que je faisait.En tout cas,pendant les vacances,ca n'arrivais plus beaucoup et mes cicatrices ont commencer à disparaitre.Puis, l'école est revenu et j'ai reccomencer mais cette fois si,sur mon poignet seulement.En e moment ca dois faire quelques moi que ca n'est pas arrivé et mes cicatrices sont presque invisible. Youpi! Non? Non,effectivement juste tantôt je fixais mon bras et, je sais pas trop, j'ai l'impression de toujours vouloir mes cicatrices.Ca a l'air un peu bizare à dire..Dites moi si ca vous arrive et surtout des raisons de pourquoi ca m'arriverais :( PS:Comment se passe la grève de votre côté?J'espère que ca va bien:)

  • avatar

    BubbleteaServiable12

    elle/elle

    3m

    L'automutilation

    Est-ce que quelqu'un à des truc pour arrêter l'automutilation? Parce-que hier j'ai vu un pédiatre (pour la première fois de ma vie) et en n'examinant elle a remarquer mes cicatrices sur mon ventre et elle a dit à ma mère que si au prochain rendez-vous (dans à peut près 20 jour) elle remarque que je continue je vais être hospitaliser mais je ne peur pas arrêter et j'ai essayer de jeter mes lame...

    Est-ce que quelqu'un a des truc pour m'aider?

  • avatar

    SmoothieAdroit1

    elle/elle

    4m

    Passé qui surgis

    Coucou, aujourd'hui je voulais vous partagez quelque chose d'assez stressant qui m'est arrivé il y a quelques temps. L'histoire remonte à lorsque j'étais petite , j'avais une meilleure amie avec qui on s'était rapprocher et avec qui j'ai sorti environ une bonne année. Cette fille qui est maintenant mon ex , elle était un peu plus avancé et plus prête que je ne l'était car à l'âge que j'avais je n'avais pas réellement de sentiments forts et amoureux pour elle. Disons seulement que je n'avais pas osé dire non se jour là... maintenant, plusieurs année plus tard après mon déménagement, je suis en couple , avec une fille que j'adore vraiment c'est la seule personne que j'ai aimé de cette façon dans ma vie. Je suis avec elle depuis un ans et tout va bien mais il y a quelques semaine, mon ancienne meilleure amie m'a réécris. Se n'étais pas trop grave au début, seulement un peu perturbant vu le genre de "traumatismes " qu'elle m'avait infligé . Mais après elle a commencer a me parler bizarrement et a posé des questions sur ma blonde . Son retour comme ca sans prévenir sa me fait remémorer des choses que j'avais réussi a passer par dessu et je ne sais pas quoi faire , esque j'exagère ??

  • avatar

    RoseRusée9

    elle/elle

    3m

    Choque Traumatique

    Ce soir là, j'ai sincérement crue mourire. Depuis maintenant 4 ans, j'ai des choques traumatiques... Jsp quoi faire tantôt j'en ai refaite un et je me suis presque evanouie. EN CLASSE. AVANT UNE PIÈCE DE THÉATRE. En fais, ce soir là, ma mère avais trop bue et ma.. un peu battue... Mais maintenant elle est suposer avoir arrêter... Et hier, je suis rentrée chez moi, après que mes parents aille passer une soirée ensemble, j'ai crue voir un fond d'aclcool dans un vers... J'y est repense tout a leur et la suite a été ainsi.. Donc voila jsp quoi faire pour arrêter sa..

    Avez vous des conseils svp ?

    Merci..

  • avatar

    LavandeMinutieuse8

    elle/elle

    3m

    Je ne suis pas prioritaire

    La fois que je suis aller voir une travailleuse sociale, elle m’as fait un test du genre de 1 à 10 à quel point tu penses au suicide et blablabla. le truc c’est que vu que je n’ai pas de plan pour me suicider et que c’est juste des idées noires, je suis pas du tout prioritaire pour eux. On avait commencer des rencontrés régulièrement jusqu’à ce que j’ai plus de nouvelles pendant 1-2 mois. Elle ne répondait pas à mes courriels ni à mes appels. je me suis sentie abandonné. Turns out elle avait une opération mais elle ne m’a jamais averti ni changer sont message automatique. maintenant il y a une agent des relations humaines avec qui je parle mais elle commence à dire que les rencontre vont arrêter. je ne veux pas me retrouver encore seule. j’ai tellement peur

  • avatar

    RoseRusée9

    elle/elle

    3m

    Vrm creu

    Mes marques sont de plus en plus creuse.... Jsp mais pour arrêter je m'arrache les galle pas encore cicatriser a sa me fais du bien aussi..

  • avatar

    LilasCombatif16

    elle/elle·13 ans

    3m

    jai enfin reussi a men sortir je pense

    jai parler avk mon psy je vois des tes et jessaie daller mieux mais c compliquer hier jai retrouver mes lame et jai ait detruite et apres je les est jetter dehors je fais me mon mieux pour me remettre sur le droit chemin meme si c compliquer..

  • avatar

    RoseTalentueuse5

    elle/elle

    4m

    Le suicide..

    jy pense enormement c temps si car sa va tres mal dans ma vie et je sais pas si je vais men sortir un jour de sa jai des voix dans ma tete qui me dit de pas manger car je me trouve trop grosse et je me mutile.. il ya une de mes amie qui crush sur mon chum et elle le drague devant moi en plus et tantot en educ je les engueuler car je parlais a mon chum et elle voulais savoir donc jai dit que cetais pas de c chose et je suis partie et apres tout le monde me regardais mal. jai juste envie de mourir en plus tout le monde est contre moi,hier jai pleurer tout la soirer car cette amie en question ma dit quil maimais pas et quon etais pas un beaux couple moi et lui...sa me fait tellement du mal que ma meill me dise sa...

  • avatar

    LavandeMinutieuse8

    elle/elle

    4m

    Je ne me sens pas bien

    Depuis un bout je ne me sens vraiment pas bien. Je suis toujours fatiguée et j’ai toujours le goût de pleurer. Mon (ex) amie a décidé de ne plus me parler car elle dit que je raconte sa vie privée à tout le monde. J’ai pas pu savoir ce que j’ai fais pour qu’elle pense ça. Je me sens ridicule. Est-ce que c’est vrai que je ne mérite pas la confiance des gens? J’ai plus vraiment le goût d’être là. L’assistante en relation humaine qui fait mon suivi commence à dire qu’on a fait le tour et que j’ai plein d’outils mais je veux pas arrêter. J’ai l’impression que tout change autour de moi et j’hais ça

  • avatar

    BubbleteaPassionné8

    iel

    2a

    Clavardage

    Est-ce normal que quand j’essai de clavarder cela ne marche plus? Cela fait disparaître la petite fenêtre de clavardage et elle réapparaît quelque heures après
  • avatar

    SagittairePassionné10

    il/lui·17 ans

    4m

    Update sûr se qui m’arrive.

    Bonjour. Ceci est une update (qui est long désolé) pour @RoseSympathique7 @TisaneBienveillante10 et tout ceux qui m’ont aider. petit résumé court. Il y a longtemps j’étais très jeune. Mon éducateur ma manipulé et ma agresser sexuellement. Maintenant en se qui concerne mon présent. J’ai enfin pu en parler à quelqu’un. J’ai commencé par la psy de mon école qui ma aider et qui avec moi en en à parler à mes parents et à des personnes qui vont prendre des mesures pour m’aider. Je sais pas pourquoi mais même si j’ai réussi je me suis et je me sens toujours pas dans mon assiette. J’étais toujours stressé se qui fait que je n’ai pas retenu tout se qu’on ma dit. :( Et j ’ai toujours envie de pleurer et de hurler ma rage à cause de tout se qui c’est passé et des problèmes que ça à engendré. C’est comme si j’avais une bête à l’intérieur de moi qui est presque sortie. Et oui je sais que je peux me changer les idées à attendant. Mais je suis juste incapable d’arrêter de combattre. Et je sais aussi que je peux maintenant en parler à j’arrive pas à passer à autre chose. Je sais que je peux en parler aussi mes parents mais avec eu j’i arrive pas. Je me demande aussi comment c’est possible que tout passe si vite! Je parie que si je serais dans les bras de quelqu’un je vais pleurer. Je sais pas comment réagir à tout ça. Bref c’était une update comme promis. J’en ferais sûrement une autre dans le futur. Merci d’avoir lu. Et merci je sais pas combien de fois à tout ceux et celles qui me soutiennent ça me touche beaucoup. (Et encore désolé si c’est long ça me fait du bien) :)

  • avatar

    BeignetGentil7

    il/lui·16 ans

    4m

    Je suis perdu pis je sais pas quoi faire

    (TW:sh, tentatives de suicide, body/gender dysphoria)

    Okay, jvais y arriver. Je déteste demander de l'aide, pis parler "devant" des gens que je connais pas me fait extrêmement peur. Enfin bref. J'aimerais juste avoir des tips si vous en avez.


    J'ai toujours eu des petits hauts et des gros bas, sauf que cette année, les bas sont devenus beaucoup trop bas et ont rendu ma vie invivable. Pour être honnête, j'ai fait 4 tentative de suicide en 2023 dont une où j'ai fini a l'hôpital , j'ai été diagnostiqué ayant des traits de personnalité limite (borderline personality). J'ai déjà des anti dépresseurs mais ils ne marche pas après 3 mois d'usages et mon docteur est jamais là ☠️.J'ai toujours aimé cet hôpital (je veux d'ailleurs y travailler mais bref) mais ce soir là c'était différent. J'avais l'impression d'être un animal. J'étais enfermé toute la nuit, une grande vitre et une civière pour passer le temps. J'ai détesté. J'ai pleuré. J'ai une psychoéducatrice qui m'aide a pouvoir réguler mes émotions en cours et chez moi mais je me sens pas a la hauteur. Je suis sobre de self harm depuis 9jours mais j'ai extrêmement envie de recommencer et faire une autre tentative de suicide. Le problème c'est que plus j'en fais , moins j'ai peur et plus j'ai de pouvoir. Je déteste appeller les gens et je déteste demander de l'aide (pis aller a l'hôpital encore n'est pas une option, je suis terrorisé juste a l'idée d'y aller pour ma santé mentale). De plus, je suis un gars trans, vu une je suis mineur, je ne peux pas faire de top surgery et j'ai même pas assez d'argent pour changer mon nom légalement. Je me regarde dans le miroir pis honnêtement, ça me dégoute. J'ai pas l'air de moi. Enfin bref,je sais que je ne ferai probablement pas de tentative ce soir mais je voulais savoir qu'est ce que je pourrais essayer pour me calmer et éviter ça car là je vais être honnête, j'en peux vraiment plus.

    merci y'all <3

  • avatar

    CouscousRusé8

    elle/elle·16 ans

    4m

    que devrais-je faire

    Depuis quelque temps je me sens tout le temps déprimée . A l'école je n'ai plus la force de travailler. Je suis toujours épuisée . Je pleurs constamment ; dans la douche , en allant à l'école , dans le bus , aux toilettes , sous la douche . J'en peux plus . J'ai fais des tests en ligne et ils mentionnent tous dépression sévère . Que dois-je faire ? Je n'en peux plus , c'est trop dur . Tout est devenu une corvée . Ma psy m'a demander de chercher une raison de vivre et je ne l'aie jamais trouvée .Je me demande s'il se peut que je dois retourner à l'hopital psychiatrique ? Est-ce que ce serais nécessaire dans mon cas . si oui que feront-ils pour m'aider ? Rien ne m'aide réellement

  • avatar

    TournesolJuste15

    Préfère ne pas répondre

    4m

    Il faut que je parle, j’en peux plus

    En gros, je ne me sens pas à ma place, nulle part. C’est comme si j’étais un intrus. Entre parfois et souvent, je veux juste partir de oú je suis, ou même juste disparaître de là. Chaque soir, je pleure « en silence » alors que ma famille dort. Je ne suis plus capable, j’ai plus de force. ça a des répercussions sur mes notes à l’école, qui baissent. J’accorde pas beaucoup d’importance aux notes et tout mais quand j’ai eu 52%… Disons que d’habitude je m’en sors mieux que ça. Je crois autour de 80, 90 normalement. Il faut que je fasse quelque chose pour aller mieux, pas pour mes notes nécessairement mais pour moi. Je suis pas souvent complètement là. Peu importe le « là » est où. Je suis sur un mode automatique comme.

    Il fallait que j’écrive, j’en pouvais plus. Je sais pas trop ce que j’attends comme réponse. Des conseils, encouragements ou peu importe, ce qui vous passe par la tête est le bienvenu. Merci d’avoir lu!

  • avatar

    RoseTalentueuse5

    elle/elle

    4m

    avoir des probleme

    Je vois une police a chaque semaine a cause de ma mutilation et si je continue je vais devoir aller en centre dacceuille et jai pas envie mais jsp quoi faire,sa me donne encore plus envie de me faire du mal...

  • avatar

    TornadeCaptivant9

    elle/elle

    4m

    Suicide

    J'en ai assez de mes parents. Je ne sens plus bien chez moi. J'ai l'impression que mes parents s'enfou de mes émotions. C'est comme si mes parents me chicane tous les jours sans raison. J'ai déjà eu l'idée du suicide. Je suis déjà allé cherché un couteau et a eu l'idée de le planter dans mon cou. J'avais trop peur de le faire. J'ai l'impression que si je meurts, rien ne va changer. Je n'ai plus envie de voir mes parents.

  • avatar

    RoseRusée9

    elle/elle

    4m

    mes tentatives

    J'ai des idées sucidaire et j'ai fais deux tentative.... J'y pense encore...

  • avatar

    ArpeÉpanoui11

    elle/elle

    4m

    Ma vie d'avant

    Je c pas par où commencer... j'avais 13 quand sa tout déboulé (automutilation, tentative, idée noir,etc) aujourd'hui j'ai 15 ans.

    Sa va faire 2 ans que je suis en centre jeunesse, dans 3 mois je suis supposé de partir définitivement, mais le problème c'est qu'à chaque fois que j'étais "supposé" de partir je faisais toujours exprès de tout saboté à la dernière minute pour pas retourner chez moi... sa me fait tellement peur, je ne sais plus à quoi ressemble ma vie d'avant. Sa devient tellement difficile de me contrôler pour pas me faire du mal...

    Je vois des jeunes de mon âge vivre leur best vie, mais moi est-ce qu'un jours je vais vivre la vie que j'aimerais avoir? Des fois jme dit que jvai jamais réussir de me sortir de là et que je devrais mieux de m'auter la vie... Mais je c que si je fais sa je vais le regretter.

    La plupart des gens me dise "parles en a quelqu'un pour qui puisse t'aider" mais à chaque fois que jvai en parler il met en place un filet de sécurité et j'ai horreur de sa!!!

    Je c pas comment vous pourriez m'aider mais merci d'avoir pris le temps d'avoir lue mon message.

    Dsl pour les fautes

  • avatar

    TornadeCaptivant9

    elle/elle

    5m

    Psychologue

    Je ne vais pas très bien et j'ai vraiment besoin d'un psychologue. J'ai demandé à ma mère, mais elle a dit que c'est un gaspillage d'argent et que je n'ai pas de problèmes mental. Que dois-je faire?

  • avatar

    SoleilOptimiste16

    elle/il·15 ans

    4m

    Tanné de la vie.

    J'en ai marre, sérieusement marre. Je pensais que j'avais fait du progrès avec ma psy, que je n'avait plus besoin de la voir, mais ça ne fonctionne plus.

    J'en ai marre de mes camarades de classes, qui parlent dans mon dos et qui espère juste que je change de programme. Ceux-ci n'arrive pas à reconnaitre que je suis leur co-représentant avec un autre élève. Je prends toute ma job de représentant de classe au sérieux mais personne ne le reconnait, sauf 3 personnes sur 32. Tandis qu'il est acclamer pour ne rien vraiment faire.

    J'en ai marre de mon ex. Depuis qu'on a cassé ça ne fonctionne vraiment pas bien. Elle agit comme si j'avais été la personne toxique dans notre relation. Je sais très bien que j'ai eu mes tors mais elle n'est pas un ange non plus. Elle agit comme la victime, comme si j'avais été abusive. Comme si je l'utilisait comme un jouet sexuel. Apparemment tout est de ma faute, pas la sienne. Elle est la victime, je suis le gros méchant. Je fais de mon mieux pour rester respectueux à l'école avec elle mais à chaque fois qu'on se voit je me sens tellement inconfortable. Elle me dévisage tout le temps peut importe ce que je fais. Je l'entends parler de moi dans mon dos en cour d'art avec ses amies. Je sais qu'elle talk sh*t dans mon dos en tout temps. Je suis capable de la supporter en me tenant au loins mais là c'est trop. Par exemple, l'autre jour, son amie et elle se tenait devant les bacs de matériels d'art. Il y avait assez de place derrière les deux pour que je passe alors je suis aller déposer le matériel que j'ai utilisé et elle et sa meilleure amie, m'ont dévisager comme si je les avaient poussées et frappées. De plus celle-ci veut rentrer dans mon équipe de cheerleading. C'est à dire passer 5h15 par semaine au moins à se voir et travailler ensemble. Son argument est «Je me fout que *mon nom* soit dedant» mais elle n'est pas capable de me voir au loins sans me dévisager. Travailler ensemble plusieurs heure par semaine lui semble envisageable? Elle me stalk et j'en suis au courant. Je l'ai pourtant confronter à ce sujet et elle n'a pas changer. Je n'en peux juste plus. Je ne veux la voir. Elle m'a fait tellement de mal, j'en ai ras le bol. Je dois la supporter tout le temps, puisqu'on a beaucoup d'amis communs et on est les deux dans les mêmes groupes chats.

    Je suis au courants que la moitié de mon année ne m'apprécie pas. Je sais que une des deux classes de secondaire 3, programme régulier, parle de moi dans mon dos souvent.

    Je n'arrive même plus à trouver la motivation d'aller à mon école chaque matin. J'adore sérieusement mon école, mais pas les élèves de mon âge. À chaque jour j'hésite sur le fait si je devrait changer d'école. Je n'ai que 5 très bons amis à mon école et ils sont presque tous plus vieux d'un ans alors je n'ai aucuns cours avec eux.

    Récemment, j'ai repensé à me suicider. J'ai juste le goût de tout arrêter. J'adore le cheer, c'est la seule façon de me sentir mieux dans les derniers temps mais là, mon seul moyen pour me sentir mieux risque de devenir une source de stress à cause de mon ex. J'en ai marre de l'école, des gens, de la vie, sérieusement, de presque tout. J'en peux plus mais je tient fort. Je ne peux pas abandonner ma famille et mes proches, ni mon équipe. Mais j'y pense, souvent

  • avatar

    PianoOrganisé5

    il/lui

    4m

    je pleure peut etre trop

    a chaque que fois que j'écoute ou chante une chanson juste un tant soi peu triste je me mets a pleurer a chaude larme et je sais vraiment pas pourquoi ca m'affecte bcp car j'adore chanter et composer de la musique. svp aidez moi

  • avatar

    SagittairePassionné10

    il/lui·17 ans

    4m

    Je suis fatigué de me cacher

    Bonjour. Normalement je dirais que sa va bien. Mais sa serais mentir. Que ça soit à vous ou à moi-même. Mais en vérité sa ne vas pas du tout. J’ai essayé d’en parler ici mais je me suis rendu compte que je n’ai pas été honnête envers moi-même. Je me suis donné trop de faux espoirs. Et ça ma aveuglé au lieu de m’aider à faire face à la réalité. Bref Je ne vais pas aller en détail d’en se texte sur l’événement car c’est trop long et j’ai juste pas envie. Il ya quelques temps Je me suis souvenu d’un souvenir que j’avais presque oublié. Je vais le dire cours et simple parce que j’ai pas envie de rentrer dans les détails. Quand j’avais environs entre 4 ou 5ans je me suis fait agresser sexuellement par un éducateur. Et cela à mené à une suite d’événements que je ne vais pas détailler ici. (Peut-être une prochaine fois sinon on serait encore au début du texte.) mais demain je vais essayer d’aller chercher de l’aide. J’espère que je vais i arriver. Mais j’ai tellement peur d’échouer et de ne pas y arriver. Mais je suis en mêmes temps fatigué d’attendre. Et fatigué de dire au gens que je vais bien alors que pas du tout. Je sais même plus si je peux me faire comprendre. Ou même de me faire entendre. Mais je dois essayer. Merci d’avoir lu et désolé si c’est le bordel. Je donnerai des nouvelles quand il y aura une amélioration.

  • avatar

    RoseTalentueuse5

    elle/elle

    4m

    Jai besoin daide

    Jai plus envie de vivre dans ce monde,jai de plus en plus de marde dans ma vie jai juste envie den finir je fait des roman a chanque jours dans mon journal qui parle de comment je ne me sens pas bien dans ma peau jai envie de disparetre je suis pu capable je me fait de plus en plus de mal a chanque fois que je pense a ma mort et apres il ya lautomutilation qui vien personne remarque que ne vais pas bien jenvoie dais signe mais personne ne le voie jai deja parler de sa a mes amie et il me dise darreter de mentire et que je veux juste de lanttention alors que je vais vraiment pas bien jai besoin daide mais je ne sais pas a qui en parler on va surment me dire den parler avk un adult ou un parent mais vous connaiser pas mon entourage et si jen parle sa va etre pire que si jen parle pas jai besoin de conseil apart en parle avec un adult

  • avatar

    RoseTalentueuse5

    elle/elle

    4m

    automutilation

    jai commencer a me mutiler depuis un mois et je ne suis plus capable darreter a chanque fois que jai des probleme ou une chicane avec mes amie je me fait du mal et jai des idee noir je me sens pas bien dans ma peau et jai besoin daide

  • avatar

    MatchaReconnaissant17

    elle/elle

    9m

    Mutilation et problème de vie

    Bonjour,j’espère que qqn pourra m’aider moi ou une autre personne atteinte d’auto-mutilation

    depuis quelque mois metton 5/6 je me mutile je l’es dit à mes amies et elles voulais aller le dire à tout le monde donc j’ai recommencer et encore et encore sans le dire à personne.Je l’es dit à une personne en qui j’ai totalement confiance mais sa ne marche je toujours pas elle m’a dit que si je le refesait je lui disait mais je l’es refaite et je lui ais pas dit,je me pose tout le temps la question:pourquoi sa doit être à moi que sa l’arrive,j’ai l’impression que personne m’aime sauf genre 2/3 personnes (je parle pas de ma famille même si je suis pas très proche d’eux)en parlant de ma famille exemple ma mère je lui dit rien pis mes amies disent que c’est pas normal une autre raison de se mutiler,l’autre jour une amie m’a peter une crise parce que je parlais tout le temps de mon crush et elle était tanné.voilà y’a encore plein de chose mais je préfère m’arrêter là

  • avatar

    CouscousRusé8

    elle/elle·16 ans

    4m

    Je n'en peux plus

    Depuis un très long moment je crois que je ne vais pas bien , j'ai fais deux séjours à riviere des prairies il y a a peine un mois . C'est vraiment tough à l'école , j'ai pas d'énergie pis je parle pas vraiment de mes problèmes a mes profs ,intervenants et meme mes amies. J'ai peure d'etre juger. Mais la j'en peux plus . Ce n'est pas une vie d'etre entre l'jopital et la maison tout le temps . Au moindre mauvais truc je risque de finir a riviere des prairies alors j'ai peur de dire ou faire quelque chose je ne veux vraiment pas y retourner . Mais la je sais pas vers quoi me retourner . Je ne fais qu'une matiere à l'école et je suis épuisée a mon arrivée . Je pleure 3 fois par jour c'est vraiment pas normal . Ma psychiatre dit que je suis en dépression majeure pensez vous que c'est vrai ? Que me proposez - vous pour aller mieux ? Chaque jour est un calvaire , je ne peux meme pas écouter un épisode de quelque chose sans perdre le fil , je ne peux me concentrer sur rien du tout . Aidez - moi s'il vous plait.

  • avatar

    PizzaPrudente4

    elle/elle

    4m

    besoins d'aide

    bonjour tout le monde depuis de la 6 -ème année j'ai des insultes des intimidations et je suis dépressive j'ai juste envie de disparaître de se monde depuis ma 6 -ème année et je veux que quelqu'un m'aide pour ça mrc

  • avatar

    PianoOrganisé5

    il/lui

    4m

    probleme

    parfois j'ai l'impression d'avoir un mur qui m'entoure ce qui me fait faire plein de chose bizzare. parfois j'ai meme pensé a faire des trucs horribles... ds trucs pour m'aider ?

  • avatar

    GémeauIntéressante16

    elle/elle·14 ans

    4m

    Sh

    Allô… j’aimerais savoir si certains d’entre vous auraient des trucs pour… contenir mes envies d’automutilation. Ça devient très maladif et je ne peux pas me retenir. Chaque fois que j’ai l’impression que je vais mieux, je fais une rechute. Auriez-vous des choses à faire pour remplacer? Merci

  • avatar

    RoseRusée9

    elle/elle

    5m

    Pk je suis pas capable de me controler ?

    J'ai fais une crise de panique en E.C.R et je suis sortie dans le corridor avec me ciseau pour... vous voyez quoi. Et ya un mec dans ma classe qui me vue et il a stouler au prof et la il ma vue...

    Toute mes profs le savent maintenant et il veuillent tous que j'aille en parler au TES de l'école mais moi jveux po la dernière fois que sa mes arriver la TES est aller tout dire a la police donc je veux pas que sa recommence.

  • avatar

    VerseauCohérent11

    elle/elle

    5m

    Comprendre mes émotions

    Bonjour j’ai 15 ans, je suis quelqu’un qui a de l’anxiété sociale chronique depuis 3 ans. j’ai eu une prescription de médicaments il y a longtemps et cela ma aider à aller a l’école. Le problème c’est que depuis l’année passée j’ai commencé a avoir des vagues de tristesse, j’ai perdu l’intérêt a tout se que j’aimais avant, je refuse de sortir avec des amis et je me fâche très rapidement. Ma famille ne me supporte plu à cause de me saut d’humeur que j’ai et ma mère a toujours penser que c’est normal a cause des « hormones d’adolescence selon elle » . Quelques amis m’on déjà dis que j’avais des sauts d’humeur pas normal mais j’ai jamais mis de l’importance a sa . A part tout sa je pleure tout le temps et je me sent vide a l’intérieur de moi, a chaque fois que quelqu’un essaye de me demander si je vais bien jen ai les larmes au yeux et se qui m’agace le plus c’est que je sais pas pourquoi je suis énormément triste au fond de moi et j’aimerais comprendre pourquoi je me sent comme sa. Tout cela s’aggrave de plus en plus et empire. Je suis en attente d’aide psychologique mais sa fait 1 ans j’ai toujours pas eu de réponse et j’ai aucune espoir ma vie s’effondre peu a peu…

  • avatar

    ChienBrillant14

    il/lui·13 ans

    5m

    Help me

    Trigger warning (Suicide and shit)


    Uh hi it’s me again

    So I may or may not have almost attempted suicide again

    Took my scissors and uh

    Dont wanna get into details

    but here’s the question

    How do I stop my tendencies? I can’t stop thinking about dying and it’s annoying honestly

    Please how do I feel better about life

    (BTW I understand French)

  • avatar

    RoseTalentueuse5

    elle/elle

    5m

    penser noir

    depuis quelque temps jai des mauvaise penser et je sais pas comment les arreter je me sens pas bien dans ma peau et je sais pas comment arreter se sentiment...

  • avatar

    SésameProductive5

    il/lui·16 ans

    5m

    Je ne sais pas quoi faire

    Mon amie vient de dire que si elle ne serait plus là personne ne serait triste et que elle le pense sérieusement.. Je ne sais pas quoi faire.. Je connais ses parents mais ceux ci serait du genre à réagir vraiment fort déjà que cela ce passe pas très bien chez eux. Je ne sais pas quoi faire mais je me dit que je devrais faire de quoi car c'est comme ma soeur et je ne veux pas qu'elle pense à sa ni qu'elle le fasse... qu'est ce que je pourrais faire pour l'aider ?

  • avatar

    RoseRusée9

    elle/elle

    5m

    tout va mal

    Je remet tout mes devoirs en retard, j'affiche un sourire a tout le monde. Mes amies sont devenue full différente. J'ai recommencer l'automutilation. Je ne dors pas. J'ai de mauvaise note. Ma blonde fais comme si on était meme pas ensemble. Mon trouble alimentaire qui me rattrape. J'ai vrm que du stresse sur les épaules.

    J'ai besoin d'aide

  • avatar

    LavandeMinutieuse8

    elle/elle

    5m

    c’est quoi le but

    c’est quoi le but de continuer à être une bouche trou? je suis tellement innocente que je le remarque pas quand quelqu’un m’utilise. j’ai pas de but dans la vie et les gens me rejettent comme un déchet. ils ont pu besoin de moi pour avoir de la compagnie parce qu’ils ont trouver quelqu’un d’autre? Bah il me reproche des trucs que j’ai jamais fais et ils me mettent des mots dans la bouche quand j’ai rien dis et ils me repoussent comme la peste. j’ai plus personne. je veux juste recommencer à me mutiler. ça va faire 7 mois. j’ai pu de fun à me réveiller chaque matin

  • avatar

    LavandeCompréhensif17

    elle/elle·17 ans

    5m

    La vie selon Otto

    "La vie selon Otto" c'est vraiment un film merveilleux. C'est l'histoire d'un vieux grincheux qui a perdu l'envie de vivre mais grâce à ses voisins et aux souvenirs de sa femmes défunte, tranquillement il reprends goût à la vie.

    Otto a un très grand coeur et on le découvre au fur et à mesure du film.TW: Il tente de rejoindre sa femme à 4 reprises. Il ne réussit pas cependant.Étrangement, je n'ai pas été trigger (et c'est un sujet qui me trigger presque toujours) pendant le film. Je soupçonne que c'est parce qu'après chaque tentative raté, il y a un moment doux, chaleureux.Je vous invites à écouter ce film sur Crave. C'est un baume au coeur qui nous montre que nous pouvons nous en sortir et avoir de nouveau envie se vivre. 


    Vous méritez tous de vivre et d'être heureux.

    Oui, toi qui lis ce message, tu mérites d'être heureux et être bien dans ton corps et ta tête. Je suis fière de toi. De comment tu t'es battues et comment tu te bats tout les jours pour survivre. Tu es merveilleux. Je te donne un énorme câlin virtuel 💜. N'hésite pas à demander de l'aide. Les gens sont là pour toi. On est là pour toi. 💜

    Moi, je vais bien et j'ai des gens autour de moi qui me soutienne. Je voulais donner de l'amour à ceux qui en ont besoin.

  • avatar

    SagittairePassionné10

    il/lui·17 ans

    5m

    Le passé ma rattraper.

    (Attention c’est long j’espère que sa ne vous dérange pas.)

    Bonjour. Depuis quelques temps je ne fais que tourner autour du pot. Pour faire court. J’ai eu un jour s’en savoir comment et pourquoi une période d’émotion énorme. Tout ça sa ma ouvert une porte que je ne voulais peut-être pas connaître mais qui est importante à parler. Sa ma fais revenir certain souvenir du passé qui ne sont pas du tout joyeux. Et que j’avais oublié. Je ne vais pas aller en détail pour là. Mais disons que c’est très dure et disons que sa me fait souffrir. Et c’est long. Mais Je me suis pratiqué pour ça. Et je vais sûrement le faire ici un jour pour commencer. Et je vais sûrement en parler à des gens spécialisés. Mais l’hésitation est toujours présente. Puisque je l’avoue j’ai peur de parler. Et C’est douloureux. Mais je suis aussi un peut en colère contre moi. parce que je ne le fais pas. Surtout se qui est ironique. C’est moi qui aidais les gens à se confier Mais je ne suis pas capable de m’aider moi. Ça me fait sentir hypocrite envers mois-même . Je sais pas si tout ça fait du sens. Bref je suis vraiment proche de parler de tout ça mais j’hésite encore. C’est un vrai conflits. Je sais pas si je dois parler de tout ça d’un coup ou de faire une chose à la fois. :(

    (j’espère que j’ai bien écrit)

  • avatar

    SorbetZen8

    elle/elle·15 ans

    5m

    J'en peu plus

    Salut! J'ai 14 et j'en peu plus.Enfaite j'ai constamment des vertiges,des maux de ventre,de tête,et j'ai aussi souvent envie de vomir pour je ne sais pas quelle raison. En classe je n'arrive pas à me concentrer et je stresse tout le temps de plus même si je ne l'ait pas dit à mes parents j'ai fait 3 crises de panique dans les 2 derniers jours ce qui ne m'était jamais arrivé avant. J'aime un garçon mais j'arrive même pas à déterminer ce qu'il en est alors je sors le soir et je vais dans le bois pour gueuler et pleurer ben quand je suis chez mon père. Je vais pus vraiment chez ma mère parce que j'en pouvais plus qu'elle contrôle ma vie. Je sais plus quoi faire j'ai peur d'approcher les gens et de leur dire ce que je pense parce que même si je veux pas me l'avouer à moi même j'ai eut plusieurs traumatismes dans ces dernières années par exemple mon viol y'a 2 ans,la perte de ma petite soeur,le suicide de mon meilleur ami et celui de mon frère. À cause de mon stress je fais et dit n'importe quoi j'ai peur de déplaire aux gens et qu'ils m'abandonnent parce qu'ils se rendent compte à quel point en réalité je sers à rien alors j'essaye de me cacher pour pas que le monde me remarquent et me rejetent même si de toute façon j'ai toujours été left out. En plus ma température corporelle est sans cesse entrain de changer ce qui fait que j'ai toujours l'aire encore plus weird devant le monde..je suis suivie par la "psy" de mon école mais je veux plus y aller elle me parle toujours comme si j'avais 5 ans et elle parle toujours et ne sait pas écouter .Je suis miss parfaite à l'école tout ça parce que j'ait des bonnes notes.On dirait que tout le monde se fit là dessus et prends pour acquis qu'ils peuvent toujours compter sur moi. Mais, en vrai j'ai juste peur sauf qu'à la place de me plaindre j'endure tout et fait ce que le monde me demande par peur de tous les décevoir pour en revenir à ce garçon on sort ensemble depuis 2 mois mais je sais pas quoi faire il me traite pas super bien mais trouve toujours des excuses sauf que je veux pas être seule donc je reste avec.. bref mon verre a déborder et j'ai besoin d'aide.. Ce qui me faut c'est une pause. Une pause de l'école,de ma famille,du stress,de ma job une pause de la vie.

  • avatar

    ChatAdroit14

    elle/elle

    5m

    Problèmes

    Coucou, ma vie s'améliore vraiment ces temps ci mais qlq choses ne change pas.. Je ne sais pas vraiment comment appelée ca, je sais que c'est de la mutilation mais voici le shéma. J'ai des longs ongles, très longs, et ce depuis petite. Ils sont durs et chaque fois que quelquun les voit il me fait la remarque ou me demande si se sont des vrais. Oui se sont des vrais, je m'y suis même attachée au point de les laissée long et de parfois les limers seulement pour quils restent longs et beaux. Ca fait environ 4 mois que j'ai décidée de les utilisé pour *arracher* la peau sur le dessu de mes doigts, de facon plutot violente. Ca saignait, et sa brulait, jai recommencée il y a pas très longtemps et cest devenu un tic, une habitude, une addiction..Quand je me sens stressé sa rend tt plus facile et ca me fais focus, une chance que ma blonde est là car je me ferais du mal bcp plus souvent si elle n'était plus là . En passant elle se mutile aussi et je porte tt mon attention et mon soutien sur elle plutot que moi, je crois en quelque sorte que cest aussi ca qui me fait décompresser, m'occuper des gens, enfin .. avez vous des conseils ou des avis ? merci

  • avatar

    FattoucheRassurante11

    elle/elle

    5m

    Enfer sur Terre

    Je me sens plus capable.capable d'exister. À 5 ans, j'ai été abusée par mon père qui a été en prison par la suite, il avait aussi essayer de me tuer à trois reprises. Ensuite j'ai été comme une mere pour mes frères, car ma mère s'occupait seule de moi et mes frères donc je faisais le rôle de père à 6 an. À 8 ans j'ai été en famille d'accueil, et ma mère s'est suicidé il y a deux ans maintenant et je suis en famille d'accueil depuis l'âge de 8 ans. Ma première famille d'accueil me battais et nous enfermais dans nos chambres toute des soirées. Mes frères et moi,on est séparé depuis 4 ans, même lorsque le plus jeune avait quatre mois, le deuxième 5 ans, le troisième 7 ans et moi huit ans. Depuis le suicide de ma mère,on m'a changer de place mais c toujours des enfants qui crie,qui se battent,on se fais toujours chialer dessus. À l'école,je suis quasi inexistante pour mes amies et je suis en breakup. Je me mutile depuis deux ans et j'ai essayer de mettre fin à mes jours. Mon reflet me dégoûte de toute pièce et je pleure tous les soirs en me faisant de nouvelles marques. Donnez moi des conseil pour aller mieux, s'il vous plaît.

  • avatar

    CactusPonctuelle5

    iel·16 ans

    8m

    Tw

    salut..

    sa fesait 5 mois que j'était sobre d'automutilation et aujd j'ai fait une rechute.

    dernièrement la vie a été tellement difficile pour moi. j'ai des idées suicidaires depuis l'âge de 10 ans et me mutile depuis l'âge de 11 ans. j'ai un trouble alimentaire diagnostique depuis maintenant 2/3 ans. j'ai des problèmes de famille et je ne vois plus de psy. j'ai du déménager pour aller vivre avec mes grands-parents et ca fait que je dois changer d'école , m'éloigner de mon copain, perdre des amis et tout me fait tellement mal. je vais travailler dans un camp de jour et j'ai peut que une foix j'arrive pas a bien cacher mes coupures et un enfant le vois . j'ai peur de leur faire peur a cause de mes grosses cicatrices au niveau des bras malgré que mes coordonateur ont dit que c'était okay et de dire que j'ai pas envie den parler. tout est si difficile dernièrement. on dirais que je vais jamais mais jamais m'en sortir et que dès que je me met a aller un peu mieux je redescends et rechute . ma dépression s'améliore pas . je sais plus quoi faire pour aller mieux. desole que le texte sois si long.. merci d'avoir lu

  • avatar

    NatationCréative13

    elle/elle·15 ans

    5m

    Quoi faire…?

    Bonjour!


    J’écris ici car je me questionne beaucoup sur devrais-je aller voir un psy? L’an passé, j’ai vécu des choses plutôt complexes, beaucoup de stress, de peur, de déprime, d’isolement et d’angoisses. Ça m’a même emmené à m’automutiler.

    Mais j’ai fini pas arrêter par moi-même et vers la fin mai, j’ai commencé à aller mieux sans en avoir parlé à quelqu’un. Justement, au début juin, j’en ai finalement parlé à mon enseignante préférée et elle a vraiment été à l’écoute. Elle m’a aussi dit que si je voulais, elle pouvait m’aider à contacter un psy de l’école. Comme il restait que 3 semaines à l’école, nous avons laissé ça de côté. Mais maintenant que l’année est recommencée, je ne lui ai toujours pas reparlé de ça. Je me demande si je devrais aller voir quelqu’un.

    Je veux dire, je vais mieux! En plus je m’en étais sortie seule!(même si ça a duré 7 mois… )

    Mais le problème, c’est que même si des choses se sont améliorées, j’ai l’impression que d’autres se sont empirées. J’ai vraiment peur de rechuter… surtout que l’année viens juste de commencer et que nous plusieurs examens approchent et je sais que c’est une cause de mon stress. Pour vous mettre en contexte de mes problèmes personnels, sachez que je suis une personne très très sensible et qui a peur de beaucoup de choses (autant le jugement et regard des autres, les maladies, d’être abandonnée et plusieurs autres peurs de style phobies). De plus, disons que j’ai une faible estime de moi-même…

    Ce qui m’amène aussi à penser que ça ne sert à rien que j’ai voir quelqu’un, car on s’entend que mes problèmes sont pas « énormes», genre tout le monde vit des moments difficiles et je n’ai jamais eu d’idées noires… Alors je prendrais sûrement la place de quelqu’un d’autre qui a des problèmes plus importants…


    Je sais que vous n’êtes pas des professionnels, mais si vous étiez à ma place, que feriez vous? Je sais que ce n’est pas une question simple, mais je ne sais vraiment pas quoi faire… C’est sûr que j’aimerais aller mieux, mais je suis aussi capable me contenter de ce que j’ai déjà surmonté sans plus.

    En tout cas, je ne sais pas si vous comprenez, mais merci beaucoup de m’avoir lue et peut-être répondue;)

  • avatar

    CannelleFormidable10

    elle/elle·16 ans

    5m

    Je suis un monstre?..

    Est-ce moi le problème ? Les gens me font croire que je suis un monstre horrible. Le monde est si cruel..je me souviens de toutes les fois ou après l’école je suis rentrée chez moi et je me suis enfermée dans ma chambre en pleurant..pourquoi ? Parce que les gens n’ont fait que de me rabaisser et de me rejeter. Chaque mots qu’ils me disaient..sont encrés dans mon esprit..j’avais 10 ans et un gars au primaire m’a dit que si je meurs..je serais pas une grande perte..10 ANS.

    Puis en fin de primaire et au début secondaire je me faisait traiter « d’*sti d’hippopotame » et le gars qui me disait ça,je n’arrivais même pas à passer à côté de lui et sa gang d’amis et quand je passais à côté j’avais tellement peur que je retenait mon souffle sans même m’en rendre compte sur le moment.


    jai aussi eu le droit à des « trouve toi des amis » alors que ceux qui m’ont dis ça savent très bien que chaque fois j’essaie et bien on parle dans mon dos ou autres.


    Et bien d’autres..alors que je n’ai que 16 ans et que j’ai subit ça aussi étant jeune..et même encore aujourd’hui. Qu’est-ce que j’ai fais pour subir tout ça ?? Tout ce qu’ils me disent..tourne dans ma tête sans cesse et ça me hante chaque jours.


    Chaque mots,chaque geste..c’était une entaille de plus et j’ai du arrêter car ma mère l’a découvert et elle me surveille mais je sais qu’à tout moment je pourrais craquer.

  • avatar

    SagittairePassionné10

    il/lui·17 ans

    5m

    Des mot qui ne passe pas

    Bonjour. Je commence à me sentir au bout du rouleau. Car J’ai des gros problèmes que je veux discuter. Mais je n’arrive pas à demander de l’aide. J’ai essayé plusieurs fois de le faire. Mais sa n’a jamais fonctionné, car à la dernière seconde j’ai reculer de peur. Soit à cause de mon manque de confiance en moi-même. Ou que mon entourage le sache. Et que sa me suis partout de manière brute. Et aussi je ne sais pas comment demander se genre d’aide. Et essayer de dire se qui ne va pas requis des efforts colossal. Et disons que je ne me sens pas dans mon assiette dans c’est moment. Et sa m’épuise aussi. J’ai déjà par le passé parler de certains problèmes. Que sa soit ici ou ailleurs. Mais je ne me suis pas attaqué à se gros morceau. La seule solution que j’ai trouvé c’est d’écrire ici et d’avoir des conseils. Et finalement Est-ce que c’est normal de vouloir de l’aide mais de reculer à la dernière seconde?

    (pour lesdit problèmes je n’écrirais pas dessus pour l’instant, c’est déjà assez pour moi. Et j’espère que j’écris bien.)

  • avatar

    HalloumiOrganisé17

    elle/elle·16 ans

    8m

    petit update de ma situation

    Je suis maintenant sobre d'automutilation depuis 3 jours et j'ai maintenant au dessus d'une centaine de cicatrices sur mes cuises mes bras mes hanches et mon pubis. J'ai été hospitalisée a deux reprise en 2 mois. Le 8 avril parce que je me suis fendu le crane et je me suis déplacer 4-5 vertèbres dans la nuque. Ensuite le 4 mai parce que j'arrivais pus a respirer a cause d'un mal de ventre et de coeur. Lors de la première hospitalisation, j'avais mon exacto sur moi et comme je suis partie en ambulance ,je n'ai pas pus le cacher dans ma chambre donc quand ils m’ont mis la jaquette ils ont enlever mon pantalon (j'avais des cicatrices fraiches ce jour là en plus) donc le couteau es sorti de ma poche donc ma mère la sorti de l’hôpital et voulais me faire rentrer en psychiatrie parce quelle pensait que à ce moment là ,j'étais suicidaire. Ce n'étais pas le cas. Donc ça c'étais la première hospitalisation. La deuxième, je me réveille à 5:15 du mat avec une douleur juste en bas de la poitrine assez intense (8 sur 10) et ça peut pas être mes règles. Je me dis que ça vas passer donc j'essaye de me rendormir parce que le matin j'ai un examen du ministère à faire. Mais après 15-20 minutes, ça se calme pas et je commence a haleter. je décide de prendre 2 Tylenol pour la douleur mais même pas 5 minutes après je vomit la bille, l'eau et les Tylenol. Le mal se calme mais 30 minutes après je suis pus capable de respirer et je me tord de douleur. Ma mère décide donc de m'apporter a l'urgence on passe et finalement c'étais un virus doubler dune crise d’anxiété. Quand le médecin est venus nous porter les résultas, ma mère lui as balancer de je me coupais!!! Elle espérait que les docteurs m'interne, elle me las dit. En mai, on s'est engeuler, je suis monté dans la salle de bain et j'ai pris la bouteille de Tylenol extra fort dans ma mais et j'ai vidée son contenu dans mais mains. J'avais 1.2 gramme d'acetaminophen extrafort dans les mains (soit 60 pilules de 500 mg). finalement je les ai pas pris. Je me suis beaucoup questionnée sur mon orientation mais finalement je suis bi et en freq avec une fille et elle est superbe. Ça conclus l'update de ma situation.

    Désoler je sais que cest long....

  • avatar

    RoseFormidable15

    elle/elle

    7m

    Marques?

    Lors de ma dernière crise, je suis allez plus profond qu’à l’habitude, ce qui a rallongé le temps de guérison (je l’ai encore) et c’est beaucoup plus difficile d’essayer de se relever lorsqu’on voit constamment un rappel. J’ai alors décidé d’essayer de ne plus me couper, d’opter pour la technique élastique. Cela constitue de porter un élastique à papier (en caoutchouc) autour du poignet et de se pincer. C’est différent, mais efficace. MAISJe crois que j’y suis allez trop fort… Les petites marques de pincement disparaissent après quelques heures, mais j’en ai encore plusieurs d’apparentes. Savez-vous s’ils vont disparaitre? Si oui, bientôt? Est-ce que j’ai simplement trouvé une autre façon de cicatriser ma peau..?merci d’avoir lu, si vous avez des réponses écrivez les svp.

  • avatar

    TempêteZen3

    elle/il·19 ans

    7m

    Je sais plus quoi faire…

    Ça fait déjà plusieurs mois que on a réalisé que j’étais en dépression et environ trois mois depuis que j’ai commencé les antidépresseurs. Les choses allaient bien, et je croyais même que les 100mg que mon médecin m’avait prescrit (parce que je lui avais dit que j’avais des idées suicidaires passive, c’est-à-dire que l’idée de mourir ne m’affecte pas, mais je ne passerai pas à la et que je mourais ça m’arrangerait). Je me sentais mieux j’avais un bon rythme de vie. J’avais même commencé à m’entraîner et à aimer ça mais je me sent tellement seul. Après avoir parlé à mon médecin, j’ai réalisé à quel point mon problème était grave puisque j’ai déjà eu des épisodes dépressifs des années avant on s’en était juste pour rendre compte où on pensait que c’était pas super. j’ai souvent caché comment je me sentais auprès de mes amis, du moins les peu d’ami que j’avais et j’ai toujours ces difficultés parce que en ce moment j’ai le sentiment d’avoir juste deux amis à qui je peux me confier, mais c’est tellement dur quand je sais que je suis pas la personne la plus importante pour elles. Elles ont des amis avec lesquels elles sont plus proche les deux, on deschums et moi je me suis toujours pas remise dune rupture de bientot un an. je pense que cette rupture m’a beaucoup plus affecté que ce que j’ai voulu laisser paraître. Lui aussi avait des problèmes de dépression et il m’avait souvent dit que je l’avais aidé à passer au travers de sa dernière année ou secondaire et comment je l’ai aidé à se sentir mieux, et je me rappelle lui avoir dit une fois qu’il m’a aidé à passer au travail de ma vie, j’ai l’impression que depuis que je ne l’ai plus dans ma vie, j’ai personne. C’était mon confident, mon meilleur ami avant qu’on sorte ensemble jamais je m’étais autant confier à quelqu’un et jamais je ne m’étais autant senti compris maintenant je n’ai plus ca. Plus j’écris plus je me dis que c’est un rent plus qu’autre chose, peut-être que personne va lire ce paragraphe de je sais pas combien de mots mais on dirait que en ce moment c’est la seule chose qui me permet de ne pas faire quelque chose de stupide. J’ai une relation conflictuelle avec ma mère autant qu’elle pourra être solide. Elle avait un gros problème d’alcool quand j’étais jeune, et ça m’a énormément affecté. Elle est sobre depuis presque sept ans et elle a fait beaucoup de chemin, elle commence à une passe dans sa vie ou est-ce qu’elle sait ce qu’elle veut et qu’elle sait qu’elle veut du bonheur puisqu’elle a souffert longtemps. Ce qui est difficile, c’est que j’ai l’impression que ce que je vis où est trop intense pour elle, et ça me fâche parce que j’ai dû tellement endurer. J’ai vu tous les côtés sombres de sa dépression quand j’étais jeune et jamais je lui en ai voulu pour ça sauf récemment et maintenant que c’est moi qui souffre j’ai personne et , pourtant je sais qu’elle fait des tonnes de sacrifices pour moi. J’ai une conversation avec elle tout à l’heure. On vit avec ma grand-mère qui elle aussi est en dépression. Sauf que elle. C’est chronique et elle a déjà fait plus qu’une tentative dans le passé. Lorsqu’elle était plus jeune. Ces derniers temps. Elle s’est disputé beaucoup avec ma mère et c’est un autre sujet complet. Ce que ma mère me disait c’est qu’elle était année, et qu’elle trouve ça lourd, qu’il y aille tout le temps du négatif partout et qu’elle est plus capable de tout. Elle n’a plus envie de devoir subir les Down de chaque personne que ce soit moi ma grand-mère ou mon frère. Elle pleurait. elle pleurait, pleurait, et moi j’étais venu la voir parce que j’allais pas bien , ça m’a complètement mis à terre de l’entendre dire quelque chose comme ça alors qu’on va voir mon médecin mercredi (dans deux jours) pour soit augmenter ma dose ou changer de médicaments car je veux chute gravement. Elle me répète à quel point elle veut que j’aille mieux et que je puisse lui demander mon aide, mais elle m’exprime à quel point ça lepuise de ne pas savoir comment s’y prendre avec moi ne pas savoir comment m’aider et ne pas savoir comment je vais réagir à son aide selon la journée. C’est la seule personne qu’il me reste, j’ai l’impression. pourtant j’ai l’impression que ce soir elle s’est effacé de moi. J’ose pas parler aux amis que j’ai j’ai trop peur de leur indifférence. C’est plus facile d’encaisser les sentiments que je vis quand je sais que mes amis ne sont pas au courant que d’encaisser le fait, qu’elles soient indifférente si je leur en parle je sais plus quoi faire je me sens seul je me sens pas voulu, pas aimé mais j’ai juste envie de dormir et de pas me réveiller .je suis tanné mais je peux même pas passer à l’acte jai juste envie que ça arrête.

  • avatar

    GingembreHésitante16

    elle/elle·15 ans

    6m

    Des trucs svp?

    Bonjour, alors si vous êtes souvent sur le forum vous aurez remarqué que j’ai publié plusieurs fois, et j’aimerais beaucoup, beaucoup savoir si vous n’auriez pas quelques trucs pour chasser les idées noires le soir. Mes crises de panique se sont récemment transformées en idées noires, et je suis paniquée parce que quand je suis normal et heureuse je trouve que je la vie doit être vécue, alors que le soir quand je panique, je SAIS pertinemment que je ne dois pas me suicider, car il y a des gens que j’aime, mais quand je suis paniquée, on dirait que mes idées noires prennent le dessus et ça me terrifie. J’ai vraiment peur qu’un jour je perde le contrôle et que je le fasse. Quand je pense qu’il y a vraiment des gens qui le font, j’ai peur, j’ai vraiment peur que je suis l’une d’entre eux… est-ce que vous pouvez m’aider, s’il vous plaît? Je ne sais même plus ce que ça fait d’être heureuse, d’avoir une vie normale. Mes pensées m’occupent à temps plein et ça m’épuise.

  • avatar

    NuageChaleureux8

    elle/elle

    7m

    Les envies reviennent..

    Mon chum, ma bloqué sans aucune raison je n'ai pas de raison pourquoi il a fait sa. Je n'ai aucune nouvelles de luis depuis. L'anxiété la triste et la colère son présent depuis. Et jai de nouveau envie de me faire du mal. J'ai arrêté depuis un bon moment mes les envies son de plus sans plus fort et j'ai peur qu'un soir je n'arrive pas à me contrôler..

  • avatar

    PoutineIngénieux14

    il/lui·15 ans

    6m

    Salut…

    Salut je suis une jeune de 14 ans et je ne sais pu vraiment qu’est-ce qu’une émotion au début je ressentais mes émotions et quelque jours après une séparation je ne ressentais pu aucune émotions aucune joie aucune peur aucune colère je ne ressentais plus que la tristesse et la déprime. Cela monte depuis il y as 3 ans et demi j’aimerais sa avoir de l’aide pour trouver quoi faire j’ai déjà essayé un psychologue sa na pas marcher avez vous une idée s’il vous plaît

  • avatar

    GiraffeAmusé8

    elle/elle·16 ans

    6m

    Ça ira jamais mieux...😭🕊

    Anxiété constante...

    Auto-mutilation...

    Crises suicidaires...

    Dépression...

    Énorme manque de sommeil...

    Flashback...

    Tentatives de suicide...

    Traumatismes...


    Comment vivre avec tout ça???😭

    Comment arrêter l'auto-mutilation?

    Comment vivre avec les flashback?

    Comment contrôler les idées suicidaires?

    Comment réussir à dormir plus d'une heure?


    S.v.p.

    J'ai vraiment besoin de réponses... 🥺😭

  • avatar

    CyclismeNaturel11

    elle/elle

    9m

    Insomnie

    J’ai toujours été quelqu’un qui fait des 12h de sommeil chaque nuit. Depuis que je suis jeune je dors énormément. Mais maintenant j’y arrive plus. En 1semaine j’ai seulement 6h de sommeil au total. Je suis épuisée car ma batterie est à zéro, vous pouvez vous l’imaginer. Le problème c’est que je ne dors plus donc j’ai beaucoup moins de concurrence en classe. Donc je rate des informations et cela me stresse énormément. J’ai tout essayer, j’ai fait de la méditation, j’ai fait du sport avant de me coucher, j’ai dessiner, écouter de la musique mais rien ne marche. Mon cerveau ne se met pas à off. J’ai vraiment besoin de conseil svp. C’est rare que j’en demande mais la je suis épuisée et je ne sais plus quoi faire pour régler ça car mon médecin ne veux pas me prescrire des médicaments pour m’aider à dormir. Donner moi des conseils si vous en avez.

  • avatar

    SalsaIntéressant15

    elle/elle

    9m

    Est-ce normal?

    est ce que c’est normal que quand je suis avec des gens je ris et je souris mais quand je suis seule, je ne ressens plus d’émotion ou je commence soudainement à pleurer et que je pers tout mon énergie

    sil vous plaît aidez moi

  • avatar

    CouscousRusé8

    elle/elle·16 ans

    7m

    Idées noires , récidives ...

    Depuis 2 mois ma santé mentale a recommencé a vraiment dégringoler et je ne sais plus quoi faire je consulte je prends des médicaments mais rien a faire ça continue toujours le même cercle vicieux a chaque jour . Je vis en mode piote automatique plus rien ne me rends heureuse j'ai des idées noires je pleure tout le temps je crie je m'auto insulte bref ca ne vas pas du tout . Mais je ne sais plus quoi faire et plus rien ne vas . En plus je dois changer d'école et aller aux adultes donc je vais perdre ma seule amie et ca me déprime encore plus. Suis je en dépression ? Aidez moi je vous en supplie

  • avatar

    GingembreHésitante16

    elle/elle·15 ans

    7m

    Je n’ai plus les mots

    C’est vraiment trop, je ne suis plus capable d’endurer ça. Depuis que je suis jeune, j’ai toujours été la fille un peu rejet vous voyez? Ou peut-être que c’est seulement une impression. Quand je suis passée au secondaire, je m’étais dit: cool! Je vais avoir un nouveau départ, des nouveaux amis! Je m’étais jamais aussi trompé. Secondaire 1, on était dans une classe-bulle à cause de la Covid-19, donc j’étais toujours avec les mêmes personnes. Je croyais que je pouvais me sentir bien, mais à chaque fois que je parlais à eux, ils m’ignoraient ou faisaient semblant que j’étais pas là. Cette année m’a fait baisser mon estime de soi. Je suis entrée en secondaire 2, me disant que je n’étais pas super intéressante, mais au moins les classes ne sont plus en bulles! Et bam, mon cours d’anglais, je suis rejet, je connais personne, et le prof c’était le genre à vouloir faire des travaux d’équipe à tous les cours, mais personne voulait être avec moi et tout le monde me jugeait. Et puis un jour, il fallait que je parle en anglais devant toute la classe pour faire un exposé oral. Ça a été le début de l’enfer je crois, car j’ai fait ma première grosse crise de panique devant toute la classe. J’en ai refait une semblable durant la même année, pendant un autre exposé oral. Et ensuite, j’en ai refait une dans mon cours de français avant un exposé! J’avais peur du jugement! Je vous jure, depuis cette année-là, c’est vraiment de la grosse merde. Après je suis rentrée en secondaire 3, je m’étais partie sur un nouveau départ, j’ai essayé d’être sociable, et j’étais presque devenue populaire. C’était vraiment le grand bonheur pour moi, mais en fait, ça ne sert à rien d’être populaire. Je me souciais toujours de ce que les gens pensaient de moi. Ça a dégringolé au fur et à mesure que l’année a passée. Je crois que j’avais renié ce que je ressentais et ça se revirait contre moi, c’est le karma je crois. Alors à la Semaine de relâche j’ai pété un plomb, grosse crise de panique avant de m’endormir. J’en faisais, ça n’en finissait plus. Mes parents s’énervaient contre moi et ça m’a fait sentir encore plus seule. J’en parlais avec mes amis, mais je voyais bien que c’était un trop gros fardeau pour eux, alors j’ai arrêté. Je suis allé voir une psy, mais je ne crois pas que c’est ce qui me fallait, je suis allé voir la psycho éducatrice, mais j’oubliais de parler de choses importantes. Vous voyez, il y a TROP de choses. Ça m’a donc pris beaucoup de temps avant que je contrôle mes crises et que je trouve les techniques appropriées, et même là, des fois ça ne marche pas. Mais depuis ce pétage de plomb, je ne sais pas, je me trouve laide, inutile et une fois même quelqu’un a dit que j’étais laide. Ça m’a vraiment fait de la peine. Depuis que je suis en vacances, mes amis me parlent presque plus, et je pense que c’est de ma faute. Après toute ces années à être rejet, ça ne peut pas toujours être de la faute des autres. Je ne sais pas ce que je veux faire plus tard et ça me stresse, je fais juste jouer aux jeux vidéo, car ça me détend, mais ça me culpabilise aussi car je fais pratiquement rien d’autre, mais c’est aussi mon seul moyen de me sentir bien. Il y a des jours que je suis heureuse, et d’autres jours ou c’est tout le contraire, comme aujourd’hui. Je n’arrête pas de penser que le monde se porterait mieux sans moi, et je n’arrête pas de penser à mes médicaments dans l’armoire, ça me stresse parce que je sais que je veux pas, mais en même temps j’en peux juste plus! Je n’en parle pas à mes parents, parce qu’ils ont déjà des problèmes, et mes amis me parlent plus, alors qui d’autres me restent-ils? Qu’est-ce que je suis sensé faire? Le suicide, je croyais que c’était les fous qui faisaient ça, mais plus maintenant. Je n’arrête pas de penser à ça, ça tourne dans ma tête et ça n’arrête plus. Je ne veux pas mourir, ça me hante, mais en même temps, j’ai plus de solutions

  • avatar

    CitronelleSportif3

    elle/elle·13 ans

    7m

    J’en peux plus

    on peux plus tôt se soir, je me suis fait dire par mon ex et son ami « nique ta mere, a cest vrai tu ne peux pas… » car j’ai une très mauvaise relation avec ma mère et pas mal tout le monde le sais. J’ai l’impression d’être fragile d’avoir paniqué ma vie mais depuis quelques temps je réagis à tout en« exagérer ». Mais ce que les gens qui me connaissent ne savent pas, c’est que je me suis ramasser à l’hôpital une fois pour tentative de suicide et une deuxième fois pour auto mutilation. Je commençais à m’en sortir mais je rechute et cela se sent dans mon humeur. j’ai juste le goût d’avoir une vue normal dans passer horrible.

Les plus consultées

Liste de discussions

  • avatar

    BubbleteaPassionné8

    iel

    2a
    Clavardage
    Est-ce normal que quand j’essai de clavarder cela ne marche plus? Cela fait disparaître la petite fenêtre de clavardage et elle réapparaît quelque heures après
  • avatar

    LoutreResponsable11

    il/lui

    1a
    L'intimidation
    Je me fait intimider depuis 6 mois par 3-4 gars et ils n'arrêtent pas.
    Avez-vous des trucs?
  • avatar

    VolleybalTalentueux9

    elle/elle

    2a
    solitude
    Au primaire, à partir de ma 5éme année j'ai était intimider par les gens de ma classe et depuis j'ai toujours peur de la solitude parce que juste avant j'était amie avec une personne et on était inséparable c'était vraiment ma meuilleur amie mais elle est partie est ma laisser seul après les fille de ma classe mon intimider toute l'année j'était mal j'était seul contre tous je voulais juste mourire maintenant au secondaire je ne sait plus comment choisir mes amies toujours il y'a des problémes.Je me trouve problématique et je peut pas me retenir de tout raconter a mes amies que je croyais proche de moi alors que on vrai c'Est toutes des fakes (surtout que je suis dans une école où il y'a que des filles) je ne sait plus quoi faire j'ai l'impression de ne plus être moi même et ma meuilleur amie me manque j'arrive plus à passer au dessu...
  • avatar

    SrirachaRespectueuse9

    Préfère ne pas répondre

    2a
    Comment je fais pour arrêté de me mutiler?
    L'utilisateur et tout le contenu associé ont été supprimés.