pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ Problème d'impulsivité et d'agressivité ]

Je vais te sortir mes griffes. - fille - 14 ans (16 juillet 2013)

Bonjour intervenant. Je voulais vous faire part d'un gros problème que j'ai, un gros problème d'impulsivité et d'agressivité. Je blesse par paroles, par gestes et par coups, et je ne peux me contrôler. J'ai très peur... De moi-même. Ceci peut sembler stupide, mais c'est vrai. Je suis épuisée de ce trouble de comportement que j'ai. Je veux m'en débarrasser, mais j'en suis incapable. Même si j'essaie, je ne réussie pas à penser avant de commettre un acte. Je suis en train de tout briser: La confiance de ma famille, quelques objets, ma réputation, tout. Je ne veux pas que ça l'empire, mais je suis prise dans ce néant. Je me sens seule, je ne peux pas en parler à quelqu'un sans prendre les nerfs. Comprenez-vous ? Je me sens toujours d'une stupidité incroyable. Après avoir agis, c'est là que je pense. J'ai beaucoup de rage à l'intérieur de moi-même, même si cela ne parait pas dans la vie de tous les jours. Je suis souriante, heureuse, mais quand viens le temps d'un petit malheur, je sors mes griffes et je fonce. Je suis très déçue de moi-même, et ce, en tout temps. Je me trouve tellement conne, stupide, niaiseuse, susceptible. Je trouve aussi que je n'ai pas de cœur, j'ai un cœur de pierre. Ça m'énerve. S'il vous plait, des conseils ? Aidez-moi, s'il vous plait :'( Je suis dans une de ces détresses folles, je n'en peux plus. C'est terrible. Je m'enfonce toujours et encore dans un de ces trous, je tombe dans une creuse falaise. Répondez vite, c'est urgent. :'( Merci beaucoup.

Réponse de TelJeunes

Bonjour Je vais te sortir mes griffes, je comprends comment cette situation peut-être difficile à vivre.

En général, les gens qui ressentent de la colère et qui ont un comportement impulsif cherchent à se protéger ou à se défendre d'une situation qu'ils considèrent injuste ou dangereuse. Malheureusement, à la longue, les gens s'éloignent de cette personne et elle finit par se retrouver très seule. De petits malheurs, il en arrive tout au long de la vie. Apprendre à gérer notre colère, c'est un travail de longue haleine. Il faut tout d'abord accepter que l'on puisse être en colère, que des situations puissent être injustes et que parfois, on ne puisse rien y changer. Ensuite, on peut se demander d'où vient cette réaction. Est-ce possible que cette violence ait déjà été nécessaire pour te protéger? Quelles limites aimerais-tu ne surtout pas dépasser?

Certaines personnes ont tendance à se fâcher plus facilement que d'autres. Elles ne sont pas toujours en mesure de parler de ce qu'elles ressentent. Pour certains, il faut que ça sorte, mais on peut choisir la façon dont on souhaite se défouler afin de ne pas détruire les autres ou soi-même. La première étape est d'identifier les signes de notre frustration et de notre colère. Le coeur bat plus vite, on se sent agité, le ton de notre voix augmente, on sent que nos idées sont un peu embrouillé, on a envie de dire des choses pour blesser, etc. À ce moment-là, on peut dire "je suis en colère", pour le constater, mais aussi pour avertir la personne avec qui nous sommes. Ensuite, on trouve un endroit où on peut se calmer ou se défouler. On peut aller dans une autre pièce, sortir dehors, aller aux salles de bain, écouter un peu de musique, courir jusqu'à ce qu'on soit fatigué, serrer les poings et les desserrer, contracter et décontracter les muscles de notre visage, chanter à tue-tête, crier dans un oreiller, écrire sur papier tout ce qui nous passe par la tête, etc. Identifies-tu des choses que tu aimerais essayer? Comment fais-tu sortir cette rage à l'intérieur de toi avant d'exploser?

Une fois qu'on se sent plus calme et que nos idées sont plus claires, on peut alors reparler à l'autre. Exprimer les choses de notre point de vue (nos sentiments, nos impressions) est une méthode utilisée pour mieux communiquer. C'est ce qu'on appelle la technique du "je". Ainsi, on évite de prendre un ton accusateur et l'autre sera probablement plus réceptif. Il est important d'éviter les mots "toujours" ou "jamais" qui donnent peu de possibilités à l'autre. Toutefois, il faut s'attendre à ce que l'autre nous dise aussi comment il s'est senti et rester calme. Qu'en dis-tu? Aimerais-tu présenter des excuses ou parler de ta gêne après avoir explosée de colère?

Bonne chance dans l'apprentissage de la gestion de tes émotions.

Tel-jeunes
1-800-263-2266

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes