pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ Mon amoureux est violent.. ]

Ori - fille - 17 ans (14 novembre 2012)

Bonjour je vous écris car j'aimerais aidé mon amoureux et je ne sais pas vraiment comment faire . Mon amoureux a eu un passé assez difficile , et maintenant lorsque quelques choses le fâches il frappe ( dans un mur ou quelques choses de dur) Jamais sur des personnes. Seulement, j'aimerais l'aidé à gerer sa colère ou quelques choses du genre afin qu'il ne frappe plus partout car j'ai peur qu'un jour il n'y est rien de dur près de lui et qu'il frappe la personne en face de lui. S'il vous plait pouriez vous me donner des conseils ou des endroits ou je pourrais trouver des informations pour ce que je recherche ? Je veux vraiment l'aidé a retrouver une certaine paix Merci Ori

Réponse de TelJeunes

Bonjour Ori,

Ton amoureux est chanceux d'avoir une personne comme toi auprès de lui.

Dis-moi, si toi tu veux l'aider, de son côté, est-ce qu'il souhaite avoir de l'aide?

Vois-tu, Ori, on peut offrir une tonne d'aide et de soutien à quelqu'un, mais s'il juge qu'il n'a pas de problème ou qu'il ne veut pas d'aide et bien, notre aide ne donnera pas de grands résultats.... Cette aide risque plutôt de nous épuiser et créer de la frustration de part et d'autre. Vois-tu un peu ce que je veux dire?

C'est pour ça que la première démarche à entreprendre quand on souhaite aider une personne, c'est de s'informer auprès d'elle pour savoir si elle croit avoir un problème et si elle accepterait recevoir de l'aide. As-tu entrepris cette démarche auprès de ton amoureux, Ori?

S'il reconnait avoir des difficultés à gérer sa colère et qu'ensuite, il manifeste le désir de recevoir de l'aide et bien, là, tu peux l'aider! Comment?

Parce qu'on ne change pas des habitudes si facilement, tu pourrais d'abord essayer de trouver avec lui des objets sécuritaires sur lesquels frapper quand il est en colère. On peut, par exemple, fabriquer un « pushing bag » maison avec un sac de sable autour duquel on enrubanne un oreiller pour absorber les coups. Tu vois l'image? On peut aussi se procurer des balles antistress qu'on serre dans la main sous la colère et qui permettent là aussi un défoulement ou un soulagement sécuritaire. À vous d'imaginer!

Ça, c'est une étape, Ori. Il y en a d'autres comme celles d'identifier ses signes de colère. En général, elle n'arrive pas comme ça sans crier gare! Quand on les identifie, ça permet de choisir le moment où il vaut mieux s'éloigner de la personne ou de la situation avant d'exploser. S'éloigner, ça permet de prendre du recul, ça permet de prendre de grandes respirations et donc de se calmer. C'est uniquement une fois qu'on est calme qu'on peut faire un retour avec les personnes concernées. Tu vois un peu ce que je veux dire?

Apprendre à gérer sa colère, ça se fait au fil des expériences et donc des essais et des erreurs. Ça prend du temps et des efforts répétés. Parce que ce n'est pas facile au début, on peut avoir besoin d'un professionnel pour nous guider. On peut prendre rendez-vous avec un intervenant social de son CLSC. C'est gratuit! Que penses-tu de cette autre option? Serais-tu prêt à l'accompagner dans cette démarche et l'encourager dans ses moyens quand il en essaie de nouveau?

N'hésite pas à nous téléphoner ou à venir clavarder avec nous si tu veux du soutien, si tu crains pour ta propre sécurité ou si tu te butes à un mur de la part de ton amoureux. C'est d'accord? On est là pour ton amoureux s'il le souhaite et pour toi aussi. Ori.

Bonne chance!

Tel-jeunes

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes