pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ Des conseils, pour une amie. ]

Poustrouille - gars - 16 ans (18 juin 2013)

Bonjour! Je suis en secondaire 4, depuis quelques temps, une jeune fille de secondaire 1 se fait intimidé et se fait poussé très férocement, pour ne quasiment pas dire battre. Elle est dans mon autobus et nous sommes ( moi et mes ami(es)) souvent témoin des événements qui se passe avec elle. Nous avions été lui parlé, nous la connaissons on peut, mais sans plus. Elle nous a raconté le contexte dans le quel elle était, en résumé, elle ne se fait qu'intimidé par un troupe de filles de secondaire 1 aussi. Elle ne prend pas de stupéfiant, bref elle est un bonne fille comme on peut dire. Cependant et malheureusement, son physique favorise énormément a son intimidation, c'est à dire qu'elle a un surplus de pois, nous l'avions convaincu qu'elle était belle ainsi et que l’apparence n'est pas juste ce qui compte. bref, pour venir droit à but, aujourd'hui (17 juin) elle à été voir un intervenant de l'école pour essayer de réglé la situation, tout ce que l'intervenant lui a répondu était qu'elle ne pouvait rien faire parce que c'était la fin de l’année, étrange non? Elle est venue me voir pour m'en parler je ne sais plus quoi faire pour elle, j'ai besoin de conseils pour l'aider dans ce qu'elle traverse, ce n'est pas normal qu'une fille de secondaire 1 se laisse là en agissant pas.

Réponse de TelJeunes

Bonjour Poustrouille,

D'abord, j'ai l'impression que cette fille a de la chance d'avoir un ami qui se préoccupe de sa sécurité et de son estime de soi.

Contrairement à ce qu'on pense, Poustrouille, nos meilleurs alliés lorsqu'on est victime d'intimidation, ce sont nos amis et les jeunes qui nous entourent; les témoins. Les témoins peuvent même être plus aidants encore que les adultes. As-tu une idée pourquoi? Contrairement aux adultes qui ne sont pas toujours sur les lieux pour voir et intervenir, les témoins, eux, sont toujours là! Voyons maintenant, si tu le veux bien, quelques actions que les témoins peuvent poser.

D'abord, comme témoin, on peut soutenir une personne qui est victime après un événement en allant la voir pour lui dire que nous sommes en désaccord avec ce qui s'est passé et pour lui remonter le moral. Comme tu l'as fait avec tes amis!

Si l'on connait les personnes qui intimident ou qu'on se sent assez confiant, on peut choisir d'aller les voir pour leur dire que nous sommes en désaccord avec leurs gestes ou leurs paroles et qu'on souhaite qu'elles cessent. On peut aller les voir seuls, mais aussi avec ses amis. En général, on se sent toujours plus confiant à deux que seul. Es-tu d'accord?

Comme témoin, on peut aussi aider une personne victime d'intimidation pendant un événement en intervenant seul ou avec d'autres amis auprès des personnes qui intimident pour que la violence arrête. On pose une action directe comme celle-là uniquement si l'on se sent assez confiant, bien sûr.

Sinon, on peut tout simplement faire signe à la personne qui est victime d'intimidation de venir nous rejoindre ou aller la chercher par le bras pour l'amener ailleurs. Éloigner la personne de la situation d'intimidation et lui permettre de se changer les idées en notre compagnie est une action indirecte qui peut être très aidante!

Quand une situation se produit sous nos yeux, on peut également choisir d'aller avertir un adulte pour qu'il intervienne. On peut également demander aux personnes autour de ne pas encourager les personnes qui intimident en riant ou en les regardant. On peut leur suggérer de s'éloigner par exemple. Pourquoi s'éloigner ou ne pas rire? Parce que les personnes qui intimident cherchent à obtenir de l'attention. L'attention de la personne qu'elles intimident, mais aussi celle des personnes qui les entourent. Quand on regarde ou qu'on rit, malheureusement, on les encourage.

Enfin, le conseil le plus important à donner à une personne qui est victime d'intimidation, c'est le plus possible d'être accompagné. C'est beaucoup moins tentant et facile d'intimider un gang qu'une personne seule. Vois-tu ce que je veux dire?

Bref, quelles actions retiendras-tu, Poustrouille? Y en a-t-il une que tu aurais envie d'essayer? C'est une bonne idée que tu as eue de nous écrire. Peut-être que tu pourrais suggérer cette idée à ton amie si tu la sens seule, impuissante et déprimée. Qu'en penses-tu? On pourrait voir des pistes avec elle aussi. Ça te va?

Tu peux lui suggérer de nous écrire, de nous appeler au 1-800-263-2266 (24h/7 jours) ou de nous texter au 514-600-1002.

Merci d'avoir pensé à nous. ;)

Tel-jeunes

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes