pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ Violence conjugale ]

À l'air d'un ange - fille - 20 ans (29 septembre 2008)

Salut tel-jeunes, je suis une fille de 20 ans, j'habite avec mon chum du même âge et JE lui fait vivre de la violence conjugale. J'en suis consciente. Je me fâche, je cris, je bourasse, je frappe, je pousse,je dit des insultes pour tout et pour rien. Finalement j'ai remarquer que je fais tout comme mon père nous faisais vivre étant jeunes et que je détestais ! c'est pas croyable... Je veux changer, je suis allée chercher de l'aide au CLSC, mais on ne m'a jamais rappelée (liste d'attente...), je fais des recherches sur internet, mais on parle seulement des victimes et non des agresseurs ! De plus, je suis une femme et je n'ai pas trouvé d'organisme qui aide les femmes violentes !!! J'essaie dans nos conflits d'être calme, mais la rage me prend et je ne suis pas capable de me calmer. Je me déteste lorsque je fais cela et je sais que c'est très néfaste pour lui et notre couple. Je veux changer. Comment faire ? Y-a-t-il des ressources pour les femmes violentes auprès de leur conjoint ? Je suis très consciente que cette situation est assez rare ou plutôt tabou dans notre société, mais pourtant elle existe bien ! Et puis, vous pouvez vous faire accélérer une demande d'aide au CLSC ? merci de votre réponse

Réponse de TelJeunes

Salut À l'air d'un ange!

Merci de la confiance que tu nous accordes en faisant appel à nous pour tes comportements de violence envers ton chum. Pour arriver à régler un problème, la première étape est d’abord la prise de conscience du problème et tu as déjà franchi cette étape avec succès. Il faut ensuite mettre des efforts pour arriver à identifier les situations où le comportement se produit et mettre en place des stratégies pour arriver à modifier notre comportement. Cela n’est pas toujours facile et il est parfois nécessaire d’aller chercher de l’aide pour y arriver. C’est une bonne chose que tu as faite en allant demander de l’aide au CLSC. Il peut en effet y avoir de l’attente lorsque nous faisons appel au CLSC puisqu’il y a plusieurs autres personnes qui ont aussi besoin d’aide. Malheureusement, Tel-jeunes n’a aucun pouvoir pour faire accélérer une demande d’aide au CLSC. Es-tu prête à attendre que le CLSC te rappelle pour prendre un rendez-vous?

Les organismes aidant les femmes victimes de violence sont effectivement plus nombreux que ceux qui aident les femmes avec des comportements violents. Il existe par contre un organisme qui s’appelle Après-coup et qui vient en aide aux hommes ainsi qu’aux femmes ayant des comportements violents. Tu peux les contacter au 1 800 330-6461, du lundi au jeudi, entre 8h30 et 16h30 afin d’en savoir plus sur l’aide qu’ils peuvent t’apporter. Il est aussi possible de consulter un psychologue en pratique privée si cela est possible pour toi. Il y a par contre des coûts associés à chaque visite chez un psychologue. Serais-tu prête à entreprendre une démarche auprès d’un psychologue et à défrayer les coûts qui s’en suivent? Tu peux contacter l’Ordre des psychologues du Québec au 1 800 363-2644 pour en savoir plus à ce sujet ou pour trouver un psychologue près de chez toi. J’espère que ces ressources pourront t’aider.

Bonne chance dans tes démarches!

Tel-jeunes

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes