pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ indimidation ]

KARAMBA - gars - 16 ans (4 juillet 2013)

bonjour, je suis animateur depuis environ 1 semaine ! j ai les 9 a 10 ans on ma dit ( 1 jeune ) qui se fesais indimider je me suis réferer o autre animateur on ma dit que je pouvais rien faire ! sais vrai si oui sais vraiment mal fait ! vue que je voi pas je peu rien faire ! pour sa qu vous avez autant de probleme avec sa !!!

Réponse de TelJeunes

Bonjour KARAMBA,

Tu as eu une bonne idée de nous écrire, te préoccuper de ce garçon qui vit de l'intimidation est déjà un pas dans la bonne direction pour faire quelque chose afin de ne pas passer ce qu'il vit sous silence. C’est vrai toutefois que quand un jeune se fait intimider, ce peut être difficile de l'aider. Dans ta situation, cela est d'autant plus un défi que les autres animateurs ne semblent pas voir leurs responsabilités dans la situation. Ceci dit, tu peux probablement faire certaines choses pour aider ce jeune, mais tu ne pourrais pas prendre toute la responsabilité de ce qu’il vit sur tes seules épaules. Néanmoins, comme témoin et comme personne responsable, on peut faire quelques actions pour aider.

Une personne dans ta situation pourrait dénoncer l’intimidation, par exemple, en parlant à son groupe d'enfants, leur expliquant ce qu'est l'intimidation et leur dire les conséquences que cela peut avoir sur la personne que en vit. On peut aussi parler de la notion de respect, que chacun a droit de se sentir respecté et en sécurité. De plus, on peut encourager les jeunes à dénoncer l'intimidation quand ils en sont témoins, car ce ne sont pas tous les jeunes qui intimident, les témoins sont parfois très mal à l’aise et ne savent pas quoi faire avec la situation. Également, un animateur pourrait discuter avec les autres animateurs et proposer des idées, par exemple, de faire une activité au sur l'intimidation, ou encore, de mentionner qu’il est important de donner des conséquences aux intimidateurs quand on les prends sur le fait ou quand ils sont dénoncés par d'autres enfants. Par exemple, si vous apprenez qu'il s'est passé quelque chose, vous pourriez ne pas laisser cela sous silence et aller voir les personnes qui ont peut-être intimider et leur demander de s'expliquer. Il ne faut pas hésiter à donner des conséquences quand on sait qu'il est arrivé quelque chose. Toutefois, il est important de ne pas confronter la personne intimidée avec ses intimidateurs, cela augmente le malaise (peur, sentiment d'être dominée, honte, etc.) de la personne intimidée. Également, les animateur peuvent parler aux parents, leur demander s'ils sont au courrant de la situation et leur demander ce qui aide leur fils, etc. Il ne faut pas non plus hésiter à parler de la situation aux adultes responsables des animateurs. Enfin, la personne intimidée pourrait recevoir du support (pas devant tout le monde) afin de savoir que les animateurs l’appuient, et sont là pour l'aider.

Est-ce que tout cela te donner quelques idées? N'hésite pas à nous téléphoner si tu souhaites que nous regardions cette situation de plus près ensemble, nous pourrions voir d’autres façons d'aider. N’hésite pas non plus à donner discrètement notre numéro de téléphone à l’enfant intimidé 1-800-263-2266. Je te félicite de nous avoir écris, si tous les animateurs de camps et les personnes qui sont responsables des jeunes dans la société était comme toi et ce préoccupaient de faire face à l'intimidation, il y en aurait beaucoup moins. Bravo,

Tel-jeunes.

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes