pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ violé, comment en parler ]

Fille - fille - 15 ans (12 octobre 2013)

Bonjour tel-jeune, alors lorsque j'avais l'âge de 5 ans environ (je ne m'en souviens plus trop car j'étais jeune) mon oncle a abusé sexuellement de moi (attouchements sexuel). J'ai aujourd'hui 15 et je vie avec ce fardeaux sur le cœur depuis tant d'années. Je veux maintenant en parler car je ne veux pas que ce monstre puisse s'en sortir aussi facilement. Je veux qu'il souffre comme il m'a fait souffrir toues ces années, je veux qu'il retente de la douleur aussi physique que psychologique. Le problème est que j'ai peur, j'ai peur qu'après 10 ans on se demande pourquoi j'ai attendu aussi longtemps, j'ai peur que l'on ne me regarde plus de même manière, j'ai peur que le temps fasse que mes accusation ne soient plus valable, j'ai peur de la réaction des autres, j'ai peur. Je vous demande aujourd'hui des conseils, de l'aide, comment en parler, comment s’ouvrir aux autres. J'ai ce besoin en moi de m'exprimer mais à chaque fois que je suis près du but, je me défile. Pensez-vous qu'il vaudrait mieux que je consulte un psychologue ou autre? Bref j'ai besoin de votre aide et de vos conseils le plus rapidement possible car je souffre et je veux mettre fin à ces souffrances insupportables. Merci d'avance pour l'aide que vous allez m’offrir. - Message de la part d'une personne triste.

Réponse de TelJeunes

Salut Fille!

Tu as bien fait de nous écrire pour recevoir de l'aide dans ta situation.

Je comprends que c'est difficile de porter ce lourd secret pendant plusieurs années. Ce que tu as vécu peut apporter beaucoup de souffrance. Tu sais, c'est difficile d'affronter cela toute seule. Si tu ne te sens pas bien à porter ce secret, il pourrait être aidant d'en parler. Je comprends que tu peux avoir peur de la réaction des autres. En qui aurais-tu confiance pour te confier? Que ce soit une personne de ton entourage, des intervenants ou des professionnels d'aide, des gens sont là pour te croire, t'écouter et te supporter dans tes démarches pour aller mieux. Si tu le désires, tu peux signaler l'agression sexuelle que tu as vécue à la police, même si l'événement est arrivé il y a plusieurs années. Il n'est jamais trop tard pour signaler un crime. Le fait d'avoir attendu pendant plusieurs années ne diminuerait pas l'importance de ta plainte. Tu comprends?

Il peut être une bonne idée d'aller voir un psychologue ou un sexologue, comme tu le proposes. Il existe aussi des CALACS (Centres d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel) et le CAVAC (Centre d'aide aux victimes d'actes criminels) qui sont là pour toi. Ces ressources sont là pour t'écouter. Des intervenants peuvent même t'accompagner dans le cas où tu désires porter plainte. Tu peux aussi nous appeler (1-800-263-2266) ou appeler la ligne d'écoute pour les abus et agressions sexuelles (1-888-933-9007). En tout temps, des intervenants professionnels sont là pour toi, et ces deux ressources sont anonymes et confidentielles. Accorde-toi le droit d'aller mieux en allant chercher de l'aide, d'accord?

Prends bien soin de toi!

Tel-jeunes

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes