pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ Problème avec l'ex ]

surfymc - fille - 16 ans (9 septembre 2014)

Bonjour, j'explique un peu la situation. Sa fait 5 mois que je suis avec mon amoureux, et son ex ne le lâche pas. Bref il a passer a autre chose, après lui avoir fait plein de faux espoir, il ma laisser, la embrasser et na rien ressentit. Donc, je lui ai laisser une deuxième chance. Mais la n'est pas la question ... Son ex en tant que telle me harcèle. Elle est meme aller a mon travail, et a demander mon adresse a mon amoureux ... J'ai un peu peur. Mais aujourd'hui j'ai vu sur le cell a mon chum qu'elle l'avais texter plein de truc comme quoi son pere la bat, que sa mere est folle et quelle est méchante avec.. et surtout elle a texter a mon chum; je vais faire un cadeau(se suicider) et j'espère que tu va l'avoir sur ta petite conscience de merde. Voila ma question; cela dégénère peut-être trop, après plusieurs intervention de l'école, rien n'a changer, devrais-je appeler la police, la dpj ? .. pour l'aider et quelle nous foutre la paix une bonne fois pour toute

Réponse de TelJeunes

Bonjour surfymc,

Vivre du harcèlement peut être très difficile et dérangeant. On peut porter plainte à la police pour harcèlement, mais souvent, les plaintes ne sont pas retenues. Tu pourrait quand même demander directement des renseignements à la police à ce sujet.

Quand une personne dit qu'elle va se suicider, on peut avertir un intervenant de son école afin qu'un adulte puisse lui venir en aide. Est-ce que les adultes sont au courrant de la souffrance de cette fille ou savent-ils uniquement qu'elle te harcèle? Dans une situation qui peut sembler urgente, on peut téléphoner les secours au 911 afin que la personne suicidaire reçoive de l'aide dans un bref délai.

Néanmoins, il arrive que dans une situation semblable, nous n'ayons pas tellement de pouvoir sur les comportements de la personne harcelante. Dans ces cas-là, on peut choisir de ne plus lui accorder d'attention en ne lui adressant pas la parole, en ne communiquant pas avec elle, ni sur FB, ni par texto, ni par téléphone, et en la rayant de ses contacts. Je t’invite à nous téléphoner, à nous réécrire ou à nous texter si tu en ressens le besoin et à parler aux adultes de ton entourage de ce que tu vis, afin d'avoir du soutien en cas de besoin. Ton chum pourrait vivre plein d'émotions reliées à cette situation, il pourrait nous téléphoner ou nous écrire aussi. Bonne route et prends bien soin de toi,

Tel-jeunes

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes