pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ le sexe qui devient une drogue ]

gotlack - fille - 16 ans (28 septembre 2016)

Bonjour, Depuis que mon fuckfriend ne s'intéresse plus à moi je n'ai plus d'ami en qui j'ai confiance et qui m'excite pour avoir des relations sexuelles en même temps de partager une amitié. J'ai été habituée d'avoir toujours un gars sur qui je peux exécuter mes fantasmes pour notre propre plaisir à nous deux, mais depuis j'ai l'impression d'être dans un cercle vicieux. Je ne suis pas capable de m'abstenir de relations, du moins c'est difficile. J'ai toujours envie de sexe avec mon ancien fuckfriend. Mais le truc c'est que pour que je sois excitée je dois tomber "amoureuse" de son corps, ça prend vraiment quelqu'un de spécial qui a un "charme corporel" si je peux dire. Je ne pourrais pas avoir de relations avec n'importe qui, il ne suffit pas d'être beau, je dois tomber sous le charme de son corps. Depuis j'ai l'impression que c'est une drogue, j'en veux encore et encore, et me retrouver sans fuckfriend m'effraie. Je suis encore accrochée à lui, j'étais amoureuse de son corps, je sais que ça sonne bizarre mais c'était une attirance physique très forte, ça me prend du temps d'oublier un corps, c'est comme si je le voulais juste à moi. Je suis tombé amoureuse de la relation corporelle que nos corps avaient. Voilà pourquoi c'est très difficile pour moi de "move on" et de me trouver quelqu'un qui me fait le même effet... C'est juste fou l'effet que son corps me fait, ça rend accro. Je me sens perdue, droguée d'une étrange façon et abandonnée par un ami que j'adorais..

Réponse de TelJeunes

Bonjour gotlack,

Tu as eu un très bon réflexe en nous écrivant. Merci de nous faire confiance :)

J’ai bien pris le temps de te lire. Je vois que la perte de ton ami semble difficile, et ça se comprend. Lorsqu’on est «amoureux» du corps de quelqu’un (j’aime bien ton expression ;) et qu’en plus on développe une relation d’amitié, forcément on s’attache à ce corps et à la présence de cette personne. C’est pourquoi, lorsque des liens se brisent, c’est possible d’être déstabilisée ou de ressentir un genre de manque. Et ce peu importe le type de relation qu’on établit avec une personne, que ça soit strictement sexuel, sexuel et amical, ou amoureux, etc. Donc c’est tout à fait normal que ça prenne un certain temps avant de passer à autre chose. Qu’en penses-tu?

C’est vrai que chaque personne est différente et qu’on ne peut jamais retrouver exactement la même dynamique d’une personne à l’autre. Par contre, le plaisir qu’on ressent avec quelqu’un n’est pas uniquement créé par lui. Le plaisir est aussi créé par soi-même. Ce sont souvent notre propre perception du corps de l’autre, nos pensées, nos fantasmes, même notre humeur, qui ont le plus d’influence sur notre plaisir sexuel. Certaines personnes peuvent profiter d’une période de «célibat» pour justement se concentrer davantage sur eux-mêmes, se découvrir, explorer de nouveaux fantasmes en pensée et voir l’effet que ça a sur eux. De ton côté, avant de trouver éventuellement un nouveau partenaire qui comblera tes besoins, comment pourrais-tu poursuivre la découverte de ta sexualité par toi-même? Et même de façon plus large que la sphère sexuelle, que fais-tu comme loisirs ou activités pour te faire plaisir?

N’hésite pas à nous réécrire ou à nous appeler lors de périodes où tu te sens plus seule. Nous serons là pour t’écouter et t’aider (1-800-263-2266).

Prends bien soin de toi! :)

Tel-jeunes

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes