pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ Sentiments ]

Emy nona - fille - 19 ans (28 novembre 2015)

Bonjour, Cela fait quelques années (trop) que je suis négative et ne sait pas quoi faire de ma vie. J'ai récemment été diagnostiquée dépressive et je commence les médicaments dans 2 semaines. Mais j'ai malgré tout des réserves sur mon droit d'être heureuse? Il me semble que tout ce qui me mène à mes malheurs n'ai été que par ma faute. Maintenant que j'ai réalisé que ça fait longtemps que je n'ai pas été heureuse et (dû à la dépression) n'ai fait d’activités qui me plaise, j'ai envie de changer et de pouvoir sourire sans le forcer. Mais je sais que j'ai trop profité de mes parents, que je leur ai souvent menti pour me cacher et que je le fait encore, même s'ils m'ont parfois découvert et j'ai trouvé ça atroce. Je n'arrive plus à savoir qui je suis, à connaitre mes sentiments, et j'ai l'impression que je veux rester en dépression, là ou plus rien n'a d'importance. Je ne sais plus si je veux être heureuse, si j'en ai le droit, si je veux mourir, disparaître, ne plus rien avoir avec ça. Peux importe la direction de ma pensée, elle me fait peur et j'ai simplement envie de tout fuir. Je suis incapable de parler à mes parents et je n'ai plus d'amis depuis le secondaire. Je doute même avoir déjà eu des amis puisque à part pour l'école, je ne sortait jamais de chez moi. Sans amis, avec mensonges aux parents et une scolarité qui dérape, sans vision d'avenir, sans positif dans ma vie, je ne sais plus quoi faire. Je ne crois pas que de simples médicaments peuvent m'aider.

Réponse de TelJeunes

Bonjour emy nona,

Je comprends que tu puisses te poser une foule de questions en lien avec ta dépression. La dépression quand on est prêt à la regarder en face peut amener des interrogations auxquelles il est difficile de répondre, mais cela démontre que tu es dans la bonne direction, ne minimisant pas ce que ton état te fait vivre et fait vivre aux gens autour de toi. Néanmoins, tu ne peux pas être seule responsable de ta maladie. Un jeune ne peut pas être seul responsable d'une dépression, car il a nécessairement vécu des interactions avec ses proches qui ont été difficiles et qui l'ont amené à vivre des sentiments et des émotions difficiles aussi à gérer. Ainsi, il ne sert à rien de te taper sur la tête pour ce que tu as vécu avec les autres en lien avec ton état, le seul fait de t'en rendre compte étant déjà un grand pas dans la bonne direction. Es-tu d'accord?

Bien sûr, se sortir de la dépression prend habituellement plus que des médicaments, mais ils peuvent être un bon départ pour aider à ce que les émotions soient moins intenses, ce qui peut permettre de travailler sur notre façon de penser, de changer de lunettes (de voir la vie en moins noire) et de se trouver des moyens de mieux gérer nos émotions.
Il est habituellement conseillé de faire une thérapie avec un psychologue aussi en plus de prendre des médicaments pour guérir de la dépression. Est-ce que tu penses à en consulter un? Tu pourrais en trouver un en pratique privée en appelant à l'ordre des psychologues du Québec, ou en consultant leur site, ou alors, tu pourrais recevoir de l'aide gratuitement au CLSC ou à prix modique dans un service psychologique universitaire de Montréal.

Il est vrai que c'est difficile de changer, je comprends que tu puisses être dans l'ambivalence quant à vouloir t'en sortir et que tu puisses avoir de grandes périodes de négativité, jusqu'à penser rester en dépression ou cultivant des idées noires. C'est justement la dépression qui te fait vivre cela et ce n'est pas de ta faute. Néanmoins, je te répète qu'il est possible de changer, qu'il y a de l'espoir de pouvoir t'en sortir, car la dépression se guérie très bien avec une thérapie et des médicaments, et que bien que tu puisses vivre encore de la négativité, tu sembles capable d'entrevoir un peu de soleil derrière les nuages puisque tu as envie de changer! :) Je t'encourage à continuer en ce sens, car bien que la dépression n'est pas de ta faute, t'en sortir et faire ce qu’il faut pour y arriver ne peut venir que de toi! Comme les autres humains, tu as le droit d'être heureuse!

Je t'invite à lire quelque chose qui pourrait t'intéresser sur notre site à ce sujet: http://teljeunes.com/informe-toi/sante-mentale/problemes-de-sante-mentale

Tel-jeunes

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes