pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ Dépression? ]

K4r7 - fille - 15 ans (22 novembre 2015)

Bonjour, il y a plusieurs mois je commençais à me mutiler mais j'ai rapidemen arrêter de me faire du mal pour ne pas que les cicatrices apparaissent l'été. Je n'ai pas recommencé depuis mais il y a quelques temps mon humeur à beaucoup changer. Je me cherche un moyen pour évacuer tout ce qui se pase dans ma tête autre que de me faire du mal. Il m'arrive d'avoir peir de ce que je pense. Je me dis que se serais plus simple de tout arrêter mais je sais que je ne le ferais pas car je ne peux pas; beacoup trop de personne compte sur moi. J'ai l'impression que je ne bie plus, que je continue à respirer et sa me fait peur. Je pleure pour un rien quand je suis chez moi et à l'école j'ai l'air de la fille la plus joyeuse. Je pense consulter car d'après moi je me cher he beaucoup trop. J'ai aucune idée de ce que j'essaie de dire est clair mais j'essaie de mettre des mots sur se que je ressent. J'ai peur de faire une dépression. Je sais que souvant on peux confondre déprime et depression mais ces instants de malheur dure depuis trop longtemps pour qe ce sois que de la déprime. Je ne sais pas si vous pouvez m'aider au pire juste me dire que je suis normale de me poser autant de questions merci à l'avance...

Réponse de TelJeunes

Bonjour K4r7,

Pour commencer, je tiens à te féliciter de faire l'effort de mettre des mots sur ce que tu ressens. Et, tu fais bien aussi de nous écrire!

Tu sais, K4r7, l'adolescence est souvent marquée par des périodes où on se sent plus émotif, plus sensible et vulnérable. C'est une période où on se pose en effet beaucoup de questions! Autant ces moments permettent de se réajuster sur ce qu'on vit, on peut se sentir épuisé et perdu, n'est-ce pas? Tu dis réfléchir à consulter un intervenant. Parler de vive voix sur ce qui ne va pas peut aider à éclaircir ce qu'on ressent et en comprendre le sens. Sais-tu vers qui te tourner pour cela? L'intervenant de l'école peut être une option ou au CLSC via la clinique jeunesse. On peut aussi faire appel à un psy ou un travailleur social au privé. Quelle option serait la plus facile pour toi? Aimerais-tu nous appeler pour approfondir sur ces options?

Enfin, tu confies que plusieurs personnes comptent sur toi en ce moment. Qui sont-elles? Lesquelles te font sentir bien et unique? Y a-t-il une de ces personnes qui pourrait t'offrir de l'écoute et du réconfort dans tes grands downs? Sinon, aimerais-tu te permettre de nous contacter lorsque tu as peur de tes pensées ou ton état émotif?

On est là pour toi K4r7, le jour comme la nuit :)

Tel-jeunes
1 800 263-2266

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes