pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ La mort de mon père ]

Doris - fille - 15 ans (28 mars 2016)

Ça va faire 11 ans que mon père est mort Les gens disent souvent qu'avec le temps sa va aller mieux, mais j'ai pas l'impression que ça marche car a chaque soir j'ai l'impression que j'ai de plus en plus mal puisque je m'éloigne encore plus du temps où j'étais avec mon père. Chaque soir je pleur, chaque jour de pense a lui. Ça m'arrive même d'y penser en plein cour et parfois je suis sur le point de pleurer. C'est un grand vide que j'ai et ça va faire 11 ans que j'essaie de le comblé. Les gens me disent parfois quand je leur raconte cette histoire que j'étais jeune et que c'est moins pire, mais pas du tout au contraire mon frere et ma soeur on pu justement mieux le connaitre que je le connais moi et on pu mieux je crois le laisser partir tant disque moi je commencais a me rappeller des souvenirs je commencais a le connaitre et c'est la qu'il est parti C'est comme vous enlever la chose que vous avez le plus desirer de toute votre vie juste au moment où alliez l'attraper vous voudriez aller le reprendre a la personne qui vous la pris mais moi je ne peux pas le ravoir J'ai l'impression de m'en vouloir et ne me dite pas le contraire La derniere fois que je l'ais vu je m'en rappellerai toute ma vie c'est quand il est venu me porter chez ma mere j'avais ressenti quelque chose d'etrange comme s'il allait se passer un chose en plus j'ai esseyer de le retenir et c'est la que je me dit si je ne l'avais pas retenu il aurait peut-être ete encore la. Est-ce normal d'avoir autant de peine ?

Réponse de TelJeunes

Salut Doris,

Tu as bien fais de nous écrire pour ne pas rester toute seule avec ta peine.

Je comprends à travers ton message que tu vis beaucoup d'émotions depuis la mort de ton père. C'est important que tu en parles et que tu puisses avoir du soutien. Je te félicite de nous avoir écrit.

Tu sais, un deuil peut comporter plusieurs étapes (le choc, le déni, la colère, la tristesse, la résignation, l'acceptation, la reconstruction). À travers ces différentes étapes, on apprend à vivre nos émotions, à les gérer, à vivre sans l'être cher qu'on a perdu... Toutefois, il existe des façons de prendre soin de soi à travers toutes ces étapes pour mieux gérer la souffrance. Tu comprends, Doris?

Certaines personnes vont décider d'aller chercher du soutien d'un professionnel pendant un certain temps pour s'aider à surmonter cette épreuve. Il est possible d'aller chercher du soutien auprès d'un psychologue ou d'un intervenant à l'école, auprès de professionnels du CLSC de ta région. Est-ce que c'est quelque chose que tu as envie d'essayer ?

Certaines personnes, pour s'aider dans leur deuil, vont aussi essayer de se rappeler des souvenirs positifs qu'ils ont avec la personne qui n'est plus là. Cela permet de transformer la tristesse en des pensées plus positives. Toi, quels sont les beaux souvenirs que tu as avec ton père? De quoi voudrais-tu te rappeler de lui ?

J'espère que cela t'éclaire, Doris, et n'hésite pas à nous recontacter si tu en ressens le besoin! Tu peux aussi nous appeler 24 heures sur 24, si jamais les émotions que tu ressens sont trop fortes et que tu as besoin d'en parler.

Prends soin de toi!

Tel-Jeunes
1-800-263-2266



exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes