pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ Que faire..? ]

Pom - gars - 14 ans (8 février 2016)

Bonjour.. Depuis 1 an, je vis de l'anxiété, du stress et des changements d'humeur instantanés intense.. Ce soir, en sortant de la douche, j'ai commencé à penser à une lettre de suicide et cette pensée m'est arrivée de nul part.. En suite j'ai commencé à penser au suicide.. En ce moment, je n'écoute que des chansons qui parle de "self harm", de suicide ou de dépression.. Je ne me sens vraiment pas à l'aise dans cette situation, mais je n'ose pas en parler avec mes parents, car j'ai peur qu'ils le prennent trop au sérieux ou qu'ils abordent le sujet à toutes les deux minutes.. J'ai vraiment peur de la mort, j'ai peur de la réaction des gens suite à ma disparition, j'ai peur de tout rater et de souffrir.. J'ai peur de tout ça et je sais qu'une simple pensée peut mener à n'importe quoi J'aimerais que vous m'aidiez, car je ne veux plus penser à ça, je veux vivre

Réponse de TelJeunes

Bonjour Pom,

Tu fais bien de ne pas rester seul avec tout ça! Je comprends que la venue de telles pensées peuvent t'affecter.


Il arrive qu'on puisse penser au suicide lorsqu'on vit une grande souffrance et qu'on a l'impression qu'il n'y a pas de solutions. Sache q'il y a toujours une solution, mais qu'elle peut être difficile à voir seul, car nous sommes embrouillés dans nos problèmes. Est-ce que cela ressemble à ce que tu vis?

Nos propres pensées peuvent parfois faire peur effectivement. Cependant, nous avons généralement du contrôle sur nous-mêmes. nos paroles, nos gestes. On peut choisir de s'accrocher à ces pensées négatives et de les laisser prendre toute la place ou bien de les laisser passer et d'essayer de se changer les idées. On peut essayer de trouver des activités qui nous font du bien, qui nous aide à se sentir mieux. Qu'est-ce qui t'aide lorsque ces pensées t'envahissent, Pom?

Lorsque nos pensées sont envahissantes ou bien qu'elles nous empêchent de fonctionner, il peut être important de ne pas rester seul avec cela. Certaines personnes vont choisir d'en parler avec des gens en qui elles ont confiance comme un ami, un parent, un enseignant. Si cela continue, une aide professionnelle peut être très aidante. On peut choisir de faire une demande d'aide auprès d'un intervenant scolaire si un tel service est présent. Il est aussi possible de faire une demande d'aide à notre CLSC. Toi? Vers qui aimerais-tu te tourner pour avoir de l'aide?

Dans le même ordre d'idées, tu peux également téléphoner à TEL-JEUNES : 1-800-263-2266 ou au CENTRE DE PRÉVENTION DU SUICIDE:1 866 277-3553. Ces deux ressources gratuites et confidentielles sont disponibles en tout temps. Cela veut donc dire qu'à toute heure du jour ou de la nuit un intervenant professionnel répondra à ton appel et t'offrira l'écoute et le soutien dont tu as besoin.

J'espère que ces quelques pistes t'aident. N'hésite pas à nous écrire si tu as besoin.

Prends soins de toi Pom,

Tel-jeunes

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes