pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ Échappatoire ]

Ayu_maki - fille - 15 ans (26 octobre 2017)

Bonsoir tel-jeune, alors courte intro, j'ai 15 ans, diagnostiquée avec anorexie, anxiété, anxiété sociale et dysthymie (qui dure depuis bientôt trois ans...). J'ai reçu les diagnostiques d'une psychologue et d'une pédo-psychiatre, juste au cas où. Je suis dans une famille séparée, un frère et une sœur plus jeune, un beau-père, une belle-mère, trois demis-sœurs et deux demis-frères tous plus jeunes. Alors oui, je suis la plus vieille dans tout ça, donc autonomie, compréhension et blablabla. Le truc est justement que, vu que je suis la plus vieille, je dois toujours agir comme ça ou comme ça avec eux, que je peux m’occuper d’eux, rester seule mais honnêtement j’ai aussi besoin d’attention. Aussi, j’arrive plus trop à communiquer avec ma famille directe (père, mère, frère, sœur), car je suis toujours bête, froide et fermée malgré moi. Résultat? Je tape sur les nerfs de tout le monde. De plus, une de mes cousines est supposée accoucher quatre jours avant ma fête. Déjà que je suis invisible parmi tout les cousins et cousines, j’ai peur de le devenir encore plus. Sans oublier que mes parents semblent toujours préférer mes cadets. Peu importe leur attitude, ils sacrent, crient ou n’importe quoi, ils sont pardonnés. Mes parents leur achètent souvent plusieurs trucs qu’ils veulent etc, etc. Je sais vraiment plus quoi faire… Avec une famille où je suis invisible, où j’arrive pas à communiquer et à me faire comprendre, où on m’oublie, où on me force à agir comme ça, je dois faire quoi?

Réponse de TelJeunes

Bonjour Ayu_Maki,

Se sentir invisible au sein de sa famille peut faire vivre beaucoup de souffrance, de tristesse, de découragement, de colère... C'est une bonne chose que tu en parles!

Cette sensation-là, tu la vis, tu la ressens: elle est très claire et présente pour toi. Mais il est possible que pour les autres, elle ne soit pas si claire. J'ai bien compris que la communication est un peu difficile entre ta famille et toi. Pourtant, ton rôle est de rendre un peu plus clair à leurs yeux ce que tu ressens. Parfois, on y arrive en parlant de ce qu'on vit dans une lettre, par exemple. Il y a aussi des jeunes qui choisissent de montrer le courriel qu'ils nous ont envoyé, comme introduction à la discussion.

Mais si c'est difficile de parler des sentiments avec notre famille, on peut plutôt proposer des actions concrètes qui nous feraient du bien. Par exemple, tu pourrais choisir de proposer à ta mère une sortie seule à seule avec elle, si tu ressens le besoin de son attention. Ce n'est qu'un exemple, mais tu vois ce que je veux dire? Tu peux agir, pour t'aider à trouver une place plus confortable pour toi. Toi aussi, tu as ce pouvoir là :)

Il semble y avoir beaucoup d'émotions difficiles à l'intérieur de toi. C'est important de l'extérioriser: en nous contactant, en parlant avec l'intervenant de l'école ou un psy/ts si tu en as un. Ne reste pas seule !

Prends soin de toi, d'accord? Au besoin, contacte-nous!

Tel-Jeunes
Tel:1-800-263-2266
Texto: 514-600-1002

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes