pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ Mon père ]

Alvira - fille - 18 ans (7 juillet 2016)

Mon père ne m'a jamais aimé et m'a fait sentir... "pas voulue" pour toute ma vie. Et là ma mère a dit à ma soeur qu'il lui dit toujours "je te l'avais dit, t'aurais dû te faire avorter". Ça me fait mal, je me sens mal dans ma peau pis j'aime pas ma vie ni moi-même, j'ai des pensées suicidaires depuis que j'ai 11 ans et apprendre ça ne m'aide pas. Merci.

Réponse de TelJeunes

Bonjour Alvira,

Ton courriel m’a touché droit au coeur en le lisant. Tu fais bien de ne pas rester seule avec cette douleur.

L’amour de nos parents est une chose souvent très significative dans dans l’image qu’on a de nous-mêmes. Tout enfant a besoin de se sentir aimé, désiré, et les parents sont généralement les premières personnes à créer cette relation d’attachement. Malheureusement, certains parents sont inadéquats dans ce domaine, soit parce qu’ils n’ont pas reçu assez d’amour eux-mêmes, soit parce qu’ils sont incapables de l’exprimer correctement, etc. Mais il demeure que, pour les enfants, ça laisse une blessure qui peut faire très mal. Et je peux imaginer que la blessure est souffrante à l’intérieur de toi, si tu en viens à avoir des idées noires et à douter de ta valeur.

Tu sais, il existe des façons de guérir ce genre de blessures. Toute souffrance, aussi énorme soit-elle, n’est jamais permanente. La plupart du temps, on ne peut pas changer la façon d’agir des personnes autour de nous, mais on a le pouvoir de choisir les relations et les sphères de notre vie qui nous font du bien. Si tu regardes autour de toi, avec quelles autres personnes te sens-tu un peu mieux dans ta peau (ta mère, ta sœur, des amis, d’autres personnes significatives pour toi)? Pourquoi crois-tu que ces personnes apprécient être avec toi?

Aussi, ce qui peut nous mener vers une guérison est souvent d’exprimer notre souffrance, un peu comme tu le fais en nous écrivant. Certains se sentent plus à l’aise d’en parler avec leurs proches. D’autres préfèrent se tourner vers une personne plus neutre, comme un psychologue, un travailleur social qu’ils voient à chaque semaine. Je ne connais pas les ressources d’aide en Ontario, mais comment crois-tu qu’un suivi psychologique pourrait t’aider à ce que ta vie soit plus lumineuse?

Je te félicite encore de nous avoir écrit. C’est important que tu ne restes pas seule avec tout ça. N’hésite pas à nous réécrire lorsque tu en as besoin. On sera là pour te lire à tout moment!

Prends bien soin de toi!

Tel-jeunes

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes