pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ Mes parent sont trop severe ]

SmartiesB - fille - 13 ans (9 juin 2008)

Bonjour, il y quelque jours jai du rompre avec mon chum car ma mere avait appris que je sortais avec lui et que je l'avais embrasser.Elle m'a insulté de prostituer (je ne c'est pas ques quelle s'imaginais dans sa tete).Maintenant je souffre de peine d'amour ,je comprend quel veut me proteger mais j'aimerais avoir un epu de liberter,je ne c'est pas comment lui en parler car sa facons de pensser n'est pas la meme que certain parent car mes parents sont d'une autres culture..tout ce que je veut c'est lai faire comprendre que moi aussi j'ai le droit d'aimer ..et puis je ne voit pas pourquoi mon grand frere de 14 ans aurais le droit et pas moi .. Svp Aider moi ! Car je suis fatiguer de souffrir.

Réponse de TelJeunes

Salut SmartiesB,

Tu n’es pas la seule à vivre une situation comme celle-là. Il est déjà difficile de s’entendre avec ses parents alors je comprends que ce soit encore moins facile s’ils sont d’une autre culture. Voyons cela ensemble.

Nous n’avons pas de pouvoir sur le fait que nos parents comprendront notre point de vue ou non. Il est, par contre, possible de discuter et d’échanger avec eux. Pour avoir une discussion efficace, il est important de choisir un moment et un endroit propices. Le moment idéal pour parler doit en être un où l’on a le temps et où l’on est calme et ouvert, autant nos parents que nous. Où et quand pourrais-tu avoir une discussion avec tes parents?

Pour avoir une conversation constructive avec nos parents, il est primordial de ne pas les blâmer concernant la situation. Lorsque l’on lance des reproches et des critiques à quelqu’un, cette personne sera inévitablement sur la défensive et se fermera à tout changement. Tu comprends? Il est donc important, de parler au <> en exprimant la façon dont on se sent dans la situation précise, les émotions que l’on vit, la façon dont on perçoit tout cela. Comment t’es-tu sentie toi dans cette situation? Comment pourrais-tu aborder le sujet sans que tes parents se sentent attaqués ou critiqués?

Il est, ensuite, fondamental d’écouter le point de vue de nos parents. Tu nous écris, dans ton courriel, que tu te demandes ce qu’elle s’imaginait. Pourquoi ne pas lui demander justement ce qu’elle s’imaginait et écouter attentivement sa réponse? On peut parfois avoir des surprises et être capable de réconforter ou calmer les idées que nos parents ont. Es-tu d’accord? On peut donc poser des questions, calmement, pour comprendre ce qui pousse nos parents à être aussi sévères, les idées et les émotions qu’ils vivent face à nous. Serais-tu prête à écouter tes parents et à en apprendre sur la façon dont ils voient les choses? Cela ne veut pas nécessairement dire être d’accord avec eux, mais c’est un premier pas pour régler le conflit. Qu’en penses-tu? Montrer de l’ouverture et de l’intérêt pour quelqu’un a souvent comme impact de créer une ouverture de l’autre par rapport à nous.

Une fois que l’on s’est exprimé et que l’on a écouté les besoins de l’autre, on peut ensuite essayer de trouver des solutions et des compromis qui vont satisfaire les deux partis. Il est certain que l’on doit faire un pas dans la direction de nos parents, que l’on ne peut pas répondre à toutes nos demandes, mais on peut, en partie, améliorer la situation en ayant certaines permissions que nos parents sont prêts à nous donner. Crois-tu que cela pourrait fonctionner avec tes parents? Voudrais-tu essayer?

Je te laisse penser à tout ça et je te souhaite la meilleure des chances.

Tel-jeunes.

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes