Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ Mon cousin est dans la drogue... ]

doudoune - fille - 14 ans (13 septembre 2008)

Je viens d'apprendre que mon couzin se droguais..il ne couche plus cher lui et sa mère en pleure souvent, j'aimerais faire quelque chose pour l'aider mais je ne sais pas quoi, j'aime mon cousin plus que tout et j'ai peur qu'il lui arrive quelque chose puisqu'il ne se tiens pas avec les bonnes personnes, il menace sa mère de devenir vendeur de drogue, si elle ne lui donne pas de largent de poche a chaque semaine, ma tente fait vraiment pitier et je souhaiterais faire quelque chose pour elle et pour mon cousin...que puis-je faire? Une fille qui adore son couzin et qui a peur pour lui...Merci d'avance!

Réponse de TelJeunes

Bonjour doudoune! Tu as bien fait de ne pas rester seule avec ce que tu vis. Tout d’abord, sache que nous avons bien reçu tes deux messages. Toutefois, dans le but de pouvoir répondre à tous les jeunes, nous répondons à une question par jeune, par jour. Je t’invite donc à nous récrire ou à nous téléphoner et il nous fera plaisir de t’aider par rapport au garçon que tu aimes.

Ton cousin consomme de la drogue et tu t’inquiètes pour lui. Voir une personne que l’on aime souffrir n’est pas facile. Dis-moi, en tant que cousine, où se situe ton pouvoir? Ce qui est certain, c’est qu’on ne peut pas obliger une personne à modifier ses comportements. Es-tu d’accord avec moi? Toutefois, on peut commencer par lui faire part de nos inquiétudes. Est-ce que ton cousin sait que tu t’inquiètes pour lui? Aussi, même si on a parfois l’impression qu’il faille poser des actions pour aider, cela n’est pas toujours le cas. Dans certaines circonstances, être une oreille attentive et non-jugeante peut grandement aider. Adopter une attitude non-jugeante, c’est accepter le fait qu’on peut ne pas avoir la même opinion sur le même sujet. Dis-moi, quelles sont tes valeurs par rapport à la consommation? As-tu envie de lui en faire part? Aussi, on peut prendre le temps de vérifier à quel besoin répond la consommation pour l’autre personne. Il est important de garder en tête qu’une personne qui consomme le fait parce que ça lui donne quelque chose. Si la consommation entraînait seulement des conséquences négatives, personne ne consommerait, qu’en dis-tu? Qu’est-ce que la consommation apporte à ton cousin? Comment se sent-il lorsqu’il consomme? Serait-il possible pour lui de répondre à son besoin d’une autre façon que par la consommation? Finalement, on peut encourager l’autre à aller rencontrer un intervenant professionnel. Il existe de nombreuses ressources pour les personnes qui désirent diminuer ou cesser de consommer. Toutefois, il doit être prêt à se mettre en action.

Je lis bien que tu t’inquiètes également pour ta tante. Dis-moi, est-ce que tes parents sont au courant de la situation? Peuvent-ils proposer à ta tante d’aller chercher de l’aide auprès d’un intervenant professionnel?

Malgré tout, il est important de ne pas prendre la souffrance de ton cousin et de ta tante sur tes épaules. Rappelle-toi de respecter tes propres limites dans l’aide que tu veux et que tu peux apporter. Qu’en dis-tu?

N’hésite pas à nous téléphoner si tu en ressens le besoin. Prends bien soin de toi!

Tel-jeunes

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes