pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ Ma mère alcoolique . ]

fillex - fille - 16 ans (22 juillet 2008)

Bonjour a vous , je vous écrit pour vous demander conseil. Depuis déja plusieurs années, ma mère boit environ 2-3 bouteille de vins par soir . Avant de me détruire , j'ai décider de lui aborder le sujet. Je lui est dit que si elle n'allait pas consulter je partirais de la maison. Sa mère est morte récament du a l'alcool et cela ne la pas faite réagir. J'essaie de l'aider mais il y a un froid entre nous. La situation c'est un peu amiliorer mais je sais qu'elle boit en cachette et qu'elle ne me le dit pas . Je ne sais plus quoi faire , je pourrais peut-etre partir en appartement avec mon chum ( je suis avec depuis plus de 2 ans ) il a 18 ans . Ou J'endure ma mère a chaque soir qui est soule . J'ai de la misère a dormir je pense juste a ce que je vais faire . Aidez - mois s . v . p merci .

Réponse de TelJeunes

Salut fillex,

Je perçois que tu te sens à bout de souffle. On peut ressentir beaucoup d’impuissance devant la consommation d’un proche.

Tu sais, la première chose qu’un jeune peut faire est aller se chercher de l’aide. Car il y a des gens qui sont là, justement pour nous accompagner dans un moment difficile. Qu’en penses-tu? Par exemple, il a Alateen, un groupe d’entraide pour les enfants et adolescents qui ont été affectés par la consommation d’alcool d’une autre personne. On peut obtenir des renseignements sur l’organisme par téléphone au 450-759-7823 (de 10h à 22h). Je laisse également leur site web : http://www.al-anon-montreal.org/2005/05accueilalateen.html

Le CLSC de ton quartier pourrait également être une ressource intéressante. On y offre plusieurs services.

Simplement à titre d’information, je voulais te dire qu’un jeune ne peut pas choisir de partir de la maison (avant 18 ans) sans le consentement de son parent. Pour aller en appartement avant 18 ans, le parent doit absolument être d’accord.

Ta détresse me touche. Je tiens à ce que tu saches que, dans un moment difficile de notre vie, il y a de l’aide autour de nous.

Je te laisse y penser. Nous sommes également disponibles pour toi 24h sur 24. D’accord?

Tel-jeunes

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes