pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ Devrais-je le faire? ]

North'Aim - fille - 12 ans (27 novembre 2008)

J'aimerais bien me confier à quelqu'un, mais je n'ai personne. J'ai pensé à vous appeler, mais je ne veux pas que mes parents le sachent. Car je suis certaine que ma mère s'inquièterait et se demande pourquoi je ne lui parle pas à elle. En fait, je ne me sens pas à l'aise avec le sujet dont j'aimerais discuter, parce que ça me "fait souffrir" et ça commence à devenir lourd. Je suis vraiment écœurée ben comme il faut de garder ça pour moi. Mais je ne veux pas appeler, car je ne veux pas qu'ils se posent des questions. Je n'ai vraiment personne à qui parler. Puis j'ai vu l'annonce à la télévision, je me suis posé la question. Puis, je me suis vraiment demandé si je devrais appeler ou non. Je ne veux pas qu'ils le sachent. Si je n'en parle pas avec mes parents, c'est que je suis certaine qu'ils n'y prêterons pas attention et qu'ils pensent que c'est seulement une passe comme ça... Mais on vit dans le présent et le présent est ce qu'il est. J'ai peur d'avoir de la difficulté à parler si j'appelle. Quand je parle directement à quelqu'un, j'ai beaucoup de misère à retenir mes larmes... Devrais-je le faire? À quel moment de la journée serait le mieux pour éviter de me faire "coincer" ? Merci d'avance pour votre réponse. (:

Réponse de TelJeunes

Salut North’Aim! Même si tu ne nommes pas ce qui ne va pas, je sens que tu souffres beaucoup et j’aimerais pouvoir t’aider.

Bien souvent, parler de ce qui ne va pas est le premier pas pour se sentir mieux. Cela aide à voir plus clair dans ce que l’on vit, à prendre du recul, à ne pas se sentir seul et à trouver des solutions. C’est pourquoi je t’encourage à parler de ce que tu vis, de ce que tu trouves difficile à quelqu’un en qui tu as confiance. Tu mentionnes que tu aimerais nous téléphoner, mais tu as peur que tes parents le découvrent et qu’ils ne comprennent pas. Tu sais North’Aim, tu peux téléphoner Tel-jeunes en tout temps, 24h/24, 7 jours/7. Tu peux le faire gratuitement de n’importe qu’elle cabine téléphonique en composant le 1 800 263-2266. Tu n’as même pas besoin de mettre le 50¢ exigé pour la plupart des appels. Crois-tu que tu pourrais avoir accès à une cabine téléphonique pour nous téléphoner ? Sinon, y a-t-il un endroit à l’école duquel tu pourrais nous téléphoner (le bureau d’un professeur, l’infirmerie, etc.) ? Aimerais-tu le faire de chez une amie ? Y a-t-il un moment où tes parents ne sont pas à la maison ? As-tu d’autres idées ?

Tu sais, beaucoup de jeunes choisissent de dire à leurs parents qu’ils appellent Tel-jeunes. Bien souvent, les parents sont contents de savoir que leur enfant sait où aller chercher de l’aide et ils comprennent qu’ils ne veulent pas tout leur confier. Après tous, ils ont déjà été jeunes eux aussi. Qu’en penses-tu ? Aimerais-tu en parler avec eux ? Qui sait, peut-être n’aurais-tu pas à te cacher pour nous appeler ensuite. As-tu une idée comment tu pourrais parler de cela avec eux ? Par exemple, tu pourrais profiter de la diffusion d’une publicité de Tel-jeunes pour le demander ce qu’ils en pensent. Crois-tu que cela pourrait fonctionner pour toi ?

Au plaisir de te parler très bientôt North’Aim ! D’ici là, prends soin de toi.

Tel-jeunes

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes