pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ deuil ]

mariiee - fille - 15 ans (4 avril 2009)

comment je fais por men sortir jai perdu le gars que jaimme il est décéder .ces difficile jaurais tlm aimer lui parler le revoir je laimme tlm je sais plus quoi faiire ya plus rien a faiire .jaurasi juste voulu le prendre dans mes bras une dernière foiis .lui dire que ces lui que jaimme maiis jréalisee que jamais je ne pourrais lui dire ces difficile je laime tlm

Réponse de TelJeunes

Bonjour Mariiee, tu as eu une excellente idée de nous écrire, merci de nous accorder ainsi ta confiance. Quand un amoureux décède, on est en deuil. Vivre un deuil, surtout le deuil d’une personne très proche comme un amoureux n’est jamais une chose facile. Quand la mort frappe ainsi, les émotions que cette situation nous fait vivre peuvent très intenses.

Tu sais, je comprends que tu ne saches pas qui faire, car justement il n’y a pas grand-chose à faire pour enlever la douleur quand on est en deuil. Il y a toutefois deux attitudes qui peuvent grandement nous aider. Se donner du temps, et surtout, se permette d’exprimer ses émotions. Cela signifie que tu pourrais te permettre de ne pas être de la meilleure humeur pendant un bout de temps et que tu parles, de ce que tu vies, ou que tu t’exprime d’une autre manière, par le chant, l’écriture, le dessin ou d’une autre façon. De quelle façon exprimes-tu tes émotions habituellement ? Qu’est-ce qui te fait du bien ?

Quand on est en deuil aussi, c’est important de se sentir accueillie par une personne de confiance, de ne pas rester seule avec notre situation. Est-ce qu’il y a quelqu’un proche de toi en ce moment qui t’accueille et qui te permet de t’exprimer ?

Il y a différentes étapes au deuil, elles ne viennent pas nécessairement en ordre, mais elles sont toujours présentes. Le plus souvent, en premier, c’est l’étape ou on ne peut pas croire ce qui arrive et ou on peut même nier la mort de l’autre. Ensuite vient une période où on se sent coupable, c’est celle où on se dit, Ha ! J’aurais du faire ceci ou cela. Puis, vient celle de la colère ou on est fâché que l’autre soit partie, on peut même lui mettre la faute sur le dos. Vient ensuite celle de la peine ou on pleure la perte de l’être cher. Et toutes ces étapes peuvent-être lourdes à porter, mais elles ne durent pas toujours, on arrive à faire notre deuil à un moment donné puis la douleur s’estompe. Elle peut rester présente, mais plus lointaine et on se sent mieux. Je te propose de contacter La maison Monbourquette qui est l’organisme par excellence pour aider les personnes en deuil. Je te souhaite bonne route et prends bien soin de toi, d’ailleurs, ne te gêne pas pour nous téléphoner si tu as besoin de parler à quelqu’un de confiance.

Tel-jeunes


exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes