pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ Devrais-je l'inviter? ]

h2o20 - fille - 16 ans (29 septembre 2017)

Bonjour, j'écris car le bal arrive bientôt et j'aimerais demander à un gars que j'aime qui vit à Montréal de m'accompagner car je n'ai personne d'autre. Sauf que j'ignore comment le faire, car il ne se doute pas de mes sentiments et je ne veux pas qu'il le sache. Vous me demanderez sûrement comment je peux en être aussi sûre. Ben c'est pas mal long à expliquer, mais des signes quelconques, c'est tout. Je le sens. Donc, comment pourrais-je surmonter ma peur?

Réponse de TelJeunes

Salut h2o20; merci de faire confiance à Tel-Jeunes et de partager avec nous ce qui te préoccupe.

Si je comprends bien tu aimes un gars, il ne se doute pas de tes sentiments et tu ne veux pas qu’il le sache, tu te demandes comment surmonter ta peur.

En fait, une première étape pour aller plus loin dans ton questionnement serait peut-être de te demander de quoi as-tu peur? As-tu peur qu’il ne te réponde pas, qu’il refuse ta demande de l’accompagner au bal, qu’il ne partage pas tes sentiments amoureux, qu’il soit indifférent, qu’il te rejette? Identifier ce qui te fait peur peut aider à la surmonter, qu’en penses-tu ?

On ne peut lire dans les pensées des autres, n’est-ce pas ? Seule la personne concernée peut nous informer sur la nature réelle de ses intentions, de ses sentiments.
On a seulement du pouvoir sur ses propres pensées, ses émotions, ses actions. Dans le genre de situation que tu mentionnes, certaines personnes vont décider de ne pas attendre, de passer à l’action et de faire leur demande directement (» j’aimerais que tu m’accompagnes au bal, qu’en penses-tu? »). Cette stratégie, de ne pas rester en attente et de poser la question directement peut éviter de faire augmenter ses craintes, ses peurs; une fois qu’on a une réponse claire de l’autre personne (qu’elle soit positive ou négative) au moins on est situé, on passe à autre chose. Si par exemple, la réponse est positive (il accepte de t’accompagner au bal), je présume que tu en seras très contente. Par ailleurs, s’il ne veut pas ou il ne peut t’accompagner au bal, quelle sera ta réaction (déception, tristesse, peine, colère…etc?), es-tu prête à l’assumer ? Mais ensuite tu auras le temps de penser à un plan « B » et envisager qu’une autre personne puisse t’accompagne au bal.

Pour certains, la stratégie sera d’y aller plus indirectement : de contacter l’autre personne pour d’abord la saluer, prendre de ses nouvelles, échanger sur ses activités et intérêts de même que sur les nôtres et ensuite, si c’est possible de proposer de se voir, de faire ensemble une activité ou sortie. Si l’autre personne nous répond, entretient le contact cela donne un indice qu’elle s’intéresse à nous, à ce moment on peut choisir d’intensifier les contacts et ainsi voir comment la relation va évoluer et si elle correspond à nos besoins, à nos attentes.

Donc, tu vois, H2o20, il existe plusieurs possibilités. As-tu envie de prendre les devants (vérifier auprès de ce garçon afin de savoir ce qu'il en est réellement) ou préfères-tu attendre? Avec laquelle option te sentirais-tu le plus à l'aise? A toi de décider!

J’espère que ces commentaires t’aideront. Je te laisse réfléchir là-dessus.

Si tu désires en parler davantage, n’hésite pas à nous téléphoner. Des intervenants seront disponibles pour toi.

Tel-Jeunes
Tel : 1-800-263-2266
Texto : 514-600-1002

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes