pose ta question à un intervenant de Tel-jeunes

Comme tu peux voir tu n'es pas seul

Consulte les questions des jeunes sur divers sujets

[ Jamais eu d'amis ]

Lonel - fille - 20 ans (29 juillet 2016)

Bonjour, Longue histoire courte, je suis tombée en dépression à un jeune age et j'ai finalement fait des démarches pour m'en sortir et le vie est beaucoup mieux! Sauf que je n'avais pas vraiment d'amis d'école vu que je préférait toujours rester dans mon coin seule, et je ressort d'un épisode d'hikikomori, les personnes qui ont peur des gens et restent enfermées chez eux. J'ai donc passé ma jeunesse à essayer d'éviter les autres et 3 ans sans voir personne (j'ai arrêté l'école au milieu du cégep). Depuis que je suis sortie de la dépression, j'ai envie de faire plus de choses, de m'amuser plus, j'ai même trouvé un emploi... Mais je me sent extrêmement seule et j'ai beaucoup de difficulté à communiquer avec les autres, surtout ceux de mon age. Juste aller au travail me prend beaucoup d'énergie et je suis encore anxieuse à saluer mes collègues même si ça fait deux mois que j'y suis. Alors je suis a court d'idée sur comment je pourrais rencontrer des gens, et surtout, comment je pourrais être à l'aise et me faire un ami. Peut-être parce que j'ai été longtemps seule je ne partage pas vraiment les goûts de la culture populaire... Je n'écoute pas de films, écoute de la musique d'un peu partout dans le monde, je joue beaucoup aux jeux en ligne et j'aime les arts (comme visiter des musés ou théatres, etc). Il n'y as pas vraiment d'activité de groupe... Bonne journée!

Réponse de TelJeunes

Bonjour Lonel,

Se faire des amis peut être un défi, surtout après une longue période d’isolement social. La pente semble parfois difficile à remonter, mais c’est possible de le faire. Tu as donc un bon réflexe d’aller chercher de l’aide! Je te félicite!

Les relations d’amitié se créent de façon progressive, étape par étape. Le lien se développe avec le temps, à force de côtoyer une personne. Il est donc normal que, durant les premiers contacts, on ne se sente pas complètement à l’aise, qu’on ne sache pas exactement quoi dire. On peut donc commencer par se donner des petits défis, plus réalistes, comme sourire à la personne, lui dire bonjour. Rien ne sert de se donner un objectif trop élevé, car on risque d’être stressé et de ne pas être naturel. Il est important de suivre son propre rythme. Ensuite, on peut s’intéresser à l’autre personne, poser des questions, lui demander son avis sur quelque chose. Ça nous demande parfois de sortir de notre zone de confort, d’oser prendre la parole en premier. Si tu regardes parmi tes collègues de travail, avec qui te sens-tu un peu plus à l’aise? Avec qui crois-tu avoir le plus de points communs? Y a-t-il des tâches au travail pour lesquelles tu aurais besoin de demander un conseil, par exemple?

Je vois que tu es capable de cibler tes propres intérêts, comme la musique, les jeux en ligne, l’art. Apprendre à se connaitre est une étape importante dans la création de liens d’amitié, car ça permet de partager nos intérêts et de cibler les points qu’on a en commun avec les autres. Se connaitre permet aussi de faire des activités qui nous permettront de rencontrer des gens qui ont des intérêts semblables aux nôtres. Pour rencontrer des gens à l’extérieur du travail, certains jeunes vont décider de s’inscrire à des cours (dessin, sport, cuisine, etc.). D’autres vont choisir de faire du bénévolat, afin de se créer un autre cercle social. On ne sait jamais si ça cliquera avec les gens, mais au moins on se donne l’opportunité de rencontrer. Qu’est-ce que tu aurais envie d’essayer en premier? Et surtout, qu’est-ce que tu voudrais partager avec d’autres personnes?

Je te souhaite bon courage dans ces nouveaux défis! Et n’oublie pas, tu as le droit d’y aller à ton rythme! :)

Prends bien soin de toi!

Tel-jeunes

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi
parents et intervenants

Services offerts par Tel-jeunes