Violence familiale
   
Quoi faire?
Si tu es victime de violence familiale

• Rappelle-toi que ce n’est pas de ta faute! Tu n’es pas responsable des comportements violents des membres de ta famille;

• Tu ne mérites pas d’être victime de violence. La violence est toujours inacceptable;

• Tu as le droit d’être en sécurité;

• Tu n’es pas seul(e)!;

Brise le silence! Ce n’est pas toujours facile mais c’est la seule façon de diminuer les comportements violents et de faire en sorte que toutes les personnes impliquées puissent recevoir de l’aide et arrêter de vivre dans la peur;

Parles-en à un adulte en qui tu as confiance (ex. : un membre de ta famille, un parent en qui tu as confiance, un intervenant de ton école, de ton CLSC ou en appelant à Tel-jeunes); 

Développe un plan de match. Prévoir les crises n’est pas toujours possible mais tu peux tout de même penser à un plan d’urgence à l’avance. Tu peux mettre en place des moyens pour assurer ta sécurité si une situation devenait dangereuse pour toi. Par exemples : identifie où tu pourrais aller, qui serait prêt à t’accueillir, note les numéros de téléphone des personnes ou des ressources que tu pourrais contacter en situation d’urgence (ex. : personne de confiance dans ta famille, Tel-jeunes, police), etc.;

Appelle le 911 si tu es en danger en ce moment. Tu pourras recevoir de l’aide rapidement.

Mets ton plan en place. Devant une situation de crise, ce n’est pas le temps de jouer les héros, ni d’argumenter. Ta sécurité est importante alors passe rapidement à ton plan de match;

Fais un signalement. Si la situation persiste, tu peux signaler ta situation de façon confidentielle aux intervenants de la protection de la jeunesse (appelle-nous à Tel- jeunes au 1 800 263-2266 pour en savoir plus).

Va chercher de l’aide. Dis-toi qu’à partir du moment où tu reçois de l’aide, l’autre personne pourra aussi en recevoir.

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi