ITS / MTS
 
Hépatite B
 
Qu’est-ce que c’est ?
•    L’hépatite B est une infection causée par un virus.

•    Dans la plupart des cas, les personnes infectées par l’hépatite B n’ont pas de symptômes.

•    Bien que ces personnes ne développent pas les symptômes, elles sont porteuses du virus et peuvent quand même le transmettre, parfois sans le savoir.

•    C’est une infection très contagieuse.

 
Symptômes
L’infection peut se manifester à travers divers symptômes :
•    la fatigue ;
•    la fièvre ;
•    la nausée et des vomissements;
•    des douleurs abdominales ;
•    la perte d'appétit ;
•    et la jaunisse.

 
Dépistage

Le dépistage se fait par une prise de sang.

 
Comment on l’attrape ?

•    Par contact sexuel non protégé avec une personne qui est infectée.

•    Par contact de sang à sang avec une personne qui est infectée (ex.: se piquer avec une aiguille ou une seringue usagée et contaminée).

•    En partageant des articles d’hygiène personnelle avec une personne infectée (brosse à dents, rasoir, lime à ongles, par exemple).

•    En embrassant (avec échange de salive) une personne infectée.

•    En fait, le virus de l’hépatite B est présent dans presque tous les liquides biologiques de l’organisme (ex. : le sperme, les sécrétions vaginales, le sang, la salive, etc.).

•    Pendant l'accouchement, le bébé peut être infecté si la mère est atteinte.

 
Comment on la soigne ?
•    Il n’existe pas de traitement pour guérir cette infection. Cependant, 90 % des personnes infectées guérissent de façon spontanée en moins de six mois ; c’est-à-dire que ces personnes ont produit des anticorps et ne peuvent plus attraper ni transmettre le virus. Il reste toutefois 10 % des personnes infectées qui demeurent porteuses du virus et peuvent subir des complications à long terme.

•    L’hépatite B une des seules ITS qui peut être prévenue par un vaccin.

•    Le vaccin est donné en trois doses étalées sur six mois. Il est administré gratuitement aux élèves de quatrième année et aux personnes à risque.

•    Prévention d‘urgence : une personne qui a eu une relation sexuelle à risque ou un autre comportement à risque (par exemple, partage de seringues) peut recevoir un traitement par injection, dans un délai de 24 à 48 heures suivant le comportement à risque afin de prévenir l’infection par le virus. Pour plus d’information, n’hésite pas à consulter ton médecin ou un professionnel de la santé, à la clinique médicale ou au CLSC.

Les personnes à risque sont :
- les utilisateurs de seringues ;  
- le personnel des secteurs de la santé et des garderies ;
- les personnes qui voyagent à l'étranger ;
- les personnes qui reçoivent des traitements d’hémodialyse ou des transfusions sanguines ;  
- les personnes ayant de multiples partenaires sexuels.

 
Comment éviter que l’infection se propage ?

•    En utilisant un condom lors de chaque relation sexuelle.

•    En s’abstenant de partager des seringues.

•    En avertissant tes partenaires sexuels pour qu'ils consultent un médecin pour un dépistage d’ITS, même s'ils n'ont pas de symptômes.

 
Comment te protéger ?

•    Par la vaccination (mesure préventive).

•    Par l’abstinence (ne pas avoir de relations sexuelles).

•    L’utilisation du condom ou d’une digue dentaire de façon adéquate pendant les relations vaginales, anales et orales peut te protéger partiellement contre l’hépatite B, mais elle n’offre pas une protection complète.

•    En évitant de partager des seringues (contact de sang à sang), d’être en contact direct avec une blessure, de partager des articles d’hygiène personnelle (brosse à dents, rasoir, par exemple) et d’embrasser avec échange de salive.

•    En limitant le nombre de tes partenaires sexuels.

•    En t'informant de la vie sexuelle passée de tes partenaires (attention : ceci n’est pas une garantie !).

•    En passant des examens de dépistage régulièrement si tu crois être une personne à risque.

•    En consultant un médecin si tes partenaires ont une ITS.
exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi