Tu es victime
 
Tu es victime d'intimidation
 
Conséquences
Chaque personne réagit différemment à l’intimidation et à la cyberintimidation. Tu peux :

• te sentir seul(e) et incompris(e) par les autres ;
• t’isoler;
• réaliser que ton estime de soi diminue et peut-être même, que tu viens à croire ce qu’ils disent de toi;
• être triste, déprimé(e) et te sentir humilié(e);
• avoir des malaises physiques (maux de ventre, maux de tête, difficulté de sommeil);
• avoir peur et être craintif(ve), tout particulièrement face à certaines personnes, aux endroits ou aux moments où l’intimidation s’est produite (ex. avoir peur de retourner à l’école, de prendre l’autobus, d’aller à ta case);
• ne plus savoir comment interagir avec les autres;
• devenir toi aussi agressif avec les autres;
• avoir de la difficulté à te concentrer;
• voir que tes notes scolaires diminuent, que tu te désintéresses de l’école ou penses à décrocher;
• avoir des idées noires.

L’intimidation fait toujours mal et personne ne mérite de se faire intimider!

 
Quoi faire ?
Il est important que tu saches qu’il n’existe pas de solutions magiques pour éviter les situations d’intimidation ou de cyberintimidation.

Un moyen peut être efficace dans une situation et ne pas l’être dans une autre situation. Il est important de persévérer et de ne pas abandonner. 

L’idée, c’est de ne jamais t’isoler avec le problème que tu vis, d’en parler à tes ami(e)s et d’aller chercher de l’aide auprès d’adultes en qui tu as confiance afin de trouver des solutions pour que cela cesse. 

DéNONcer ne veut pas dire stooler, ça veut dire que tu dis NON à l’intimidation!!! 

1- Rappelle-toi

• tu n’es pas responsable des comportements d’intimidation des autres envers toi;
• l’intimidation peut causer de la détresse chez la personne qui en est victime. Faire du mal aux autres n’est jamais acceptable, peu importe les circonstances;
• tu n’es pas voué à être victime d’intimidation toute ta vie : tu peux agir pour que l’intimidation diminue et cesse un jour.

2- Affirme-toi

Pour t’affirmer davantage, tu peux :
• dire ton opinion, défendre tes idées; 
• prendre ta place;
• regarder la personne dans les yeux et lui dire que tu n’es pas d’accord avec ce qui se passe tout en lui expliquant que tu trouves la situation inacceptable 

Attention : T’affirmer ne veut pas dire insulter l’autre ou l’intimider à ton tour.  

Pas facile!
Il peut être très difficile de s’affirmer après avoir été victime d’intimidation. Il est possible que tu perdes espoir après quelques tentatives sans succès. C’est pour ces raisons, qu’il est important de persévérer en allant chercher de l’aide auprès de personnes en qui tu as confiance. Tu peux aussi nous téléphoner à Tel-Jeunes en tout temps, c’est confidentiel.

Rappelle-toi, t’affirmer, c’est mettre tes limites et dire que tu n’acceptes pas l’intimidation.

S’il s’agit de cyberintimidation :
quitte rapidement le milieu virtuel dans lequel tu te fais intimider (ex. : médias sociaux, messagerie instantanée, jeux, Chat, etc.);
bloque les courriels ou les messages instantanés des personnes qui t’intimident;
• change d’adresse courriel et de messagerie instantanée, et ne les donne qu’à tes ami(e)s;
ne répond pas aux messages d’intimidation.


3- Fais-toi confiance

• Lorsqu’une personne t’intimide, elle ébranle ton assurance. Il se peut que tu aies de la difficulté à te montrer confiant et sûr de toi
•  Rappelle-toi quelles sont tes qualités et tes forces, et que tu as autant de valeur que les autres autour de toi. 
•  Assure-toi d’avoir une bonne posture, de garder la tête haute, de regarder les autres dans les yeux lorsque tu leur parles, de garder ta bonne humeur, de rester positif et de ne pas t’isoler. 
•  Ça peut vraiment faire une différence!

4- Entoure-toi

• Être entouré d’ami(e)s peut t’aider à éloigner les jeunes qui intimident. 
• Entretient tes amitiés, tente d’être un(e) bon(ne) ami(e) et essaie d’aller vers les autres. 
• Montre-toi intéressé(e) à les connaître et à faire des activités avec eux/elles.
• Essaie de te faire de nouveaux(elles) ami(e)s en t’intéressant à leurs discussions, ou en participant à des activités de groupe (ex. : sport, théâtre, etc.). 

5- Ignore-les

• Si tu crois que la personne qui t’intimide cherche à te faire réagir mais pas à te blesser, tu peux décider que ça ne vaut pas la peine de réagir et continuer ton chemin sans y porter attention
• Par contre, si tu es vraiment blessé(e) et humilié(e) par les gestes d’intimidation ou de cyberintimidation, tu ne peux pas choisir de les ignorer. Il faut agir et dénoncer

6- Suis ton instinct

• Fie-toi à ton instinct. Tu es sans doute la personne la mieux placée pour reconnaître les situations où tu es le plus à risque d’être intimidé.
• Es-tu à l’écoute de ton « système d’alarme personnel » qui t’avertit des dangers? 
• Si tu as peur que l’intimidation se produise à nouveau à certains endroits, tu peux t’assurer de ne pas être seul(e) et demander à tes ami(e)s de t’accompagner (ex. : à l’arrêt d’autobus).

7- Parles-en

• T’isoler et garder le silence n’encourage pas les personnes qui t’intimident à arrêter. Au contraire, ça les encourage à continuer car ils ne font pas face aux conséquences de leurs actions! Si tu ne dis rien, tes amis et les personnes qui t’entourent n’en sauront rien et ne pourront malheureusement pas t’aider. 
• Il faut briser la loi du silence et en parler. Tu dois en parler à une personne en qui tu as confiance dans ton entourage et dénoncer l’intimidation. 
• Pour la cyberintimidation, il est également important que tu dénonces les comportements d’intimidation à ton fournisseur d’Internet et au diffuseur (ex. : Facebook).

8- Demande de l’aide

Ne reste pas seul. Demande de l’aide à tes amis, à tes parents, à des adultes en qui tu as confiance. Dis leur ce que tu vis et comment tu te sens.
Ils pourront t’aider à trouver des moyens pour te protéger, dénoncer l’intimidation et mettre fin à cette situation inacceptable.

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi