Tu es témoin ou complice
 
Tu es témoin ou complice
 
Conséquences

En étant témoin d’intimidation ou de cyberintimidation, même si tu n’es pas impliqué(e) directement, tu peux te sentir mal à l’aise dans la situation. 

Attention! Si tu es témoin d’intimidation, tu peux rapidement devenir le/la complice de l’agresseur, simplement en assistant à la scène en riant et ce, même si ton intention n’est pas d’intimider, 

Être témoin ou complice peut t’amener à:

éviter d’être ami avec une personne intimidée par crainte de te faire intimider à ton tour;
encourager la personne qui intimide en étant son/sa complice si tu réagis positivement à ses commentaires ou ses gestes (ex. : en riant de ses moqueries et insultes, en encerclant la personne intimidée pour l’empêcher de fuir, en la pointant du doigt, etc.) et ce, même si tu n’es pas complètement d’accord avec ses comportements;
devenir violent(e) et agressif(ve) pour faire partie de la gang;
• te sentir coupable de ne pas aider la personne qui subit l’intimidation et de ne pas dénoncer la personne qui intimide;
• te sentir impuissant(e) devant la situation;
• avoir peur d’être victime d’intimidation et par conséquent, vouloir éviter les personnes qui intimident et les endroits où ces incidents se produisent (ex. : absences à l’école, éviter l’autobus scolaire).

Être témoin ou complice d’une situation d'intimidation ou de cyberintimidation peut être très déstabilisant. En tout temps, rappelle-toi que tu peux faire plusieurs choses pour aider la personne victime d’intimidation. 


 
Quoi faire ?
Être témoin et parfois, complice de comportements d'intimidation peut te faire vivre toutes sortes d’émotions. Rappelle-toi que tu peux aider la personne qui en est victime!

Voici des suggestions:

ne participe pas à l'intimidation ou à la cyberintimidation;
n'encourage pas le/la jeune qui intimide en riant de ses insultes et essaie de rester neutre. N’oublie pas que tu deviens complice lorsque tu l’encourages car l’agresseur a besoin d’un public pour se sentir important et puissant;
offre ton aide et ton soutien à la personne qui subit de l’intimidation en :
  - confrontant la personne qui intimide pour lui dire que tu n’es pas d’accord avec ses gestes (ex. : « Arrête ça! Ce que tu dis blesse Annie et je trouve ça inacceptable! »);
  - ou encore, en montrant ton désaccord à travers tes gestes et attitudes;
  - allant la voir pour lui offrir ton soutien (ex. : « Écoute les pas! Ça te tente de dîner avec moi et mes ami(e)s? »)
- lui offrant ton aide pour l’aider à dénoncer la personne qui l’intimide et aller se chercher de l’aide auprès d’un adulte en qui il/elle a confiance.
dénonce tous les comportements d’intimidation et de cyberintimidation dont tu es témoin en exprimant ton désaccord;
encourage les autres témoins à joindre leurs forces pour dénoncer l'intimidation et la cyberintimidation; 
• n’hésite pas à aller chercher du soutien auprès d’un adulte de confiance pour t’aider à gérer les émotions que cette situation suscite chez toi. Tu peux aussi nous appeler à Tel-Jeunes en tout temps.

exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi