S'aider
   
S'aider
Pour que ta demande d’aide soit entendue, certaines attitudes sont plus favorables que d’autres.

T’exprimer calmement et clairement. Si tu as des comportements agressifs (verbalement ou physiquement), tu risques d’être mal reçu. Tu devras donc tenter de maîtriser ta colère lorsque tu iras chercher de l’aide.

Te donner du temps. Si tu n’as jamais fait appel à un service d’aide ou que tu n’as jamais eu à te rendre à ton CLSC, tu peux t’imaginer que l’intervenant te rencontrera tout de suite, qu’il trouvera la solution à ton problème et que tout se réglera rapidement. Malheureusement, cela se passe rarement ainsi. Il y a souvent des délais pour recevoir de l’aide. Parfois, les rencontres sont espacées. Les intervenants n’ont pas de réponses magiques à ton problème. Par contre, ils peuvent t’accompagner dans ta démarche et t’aider à trouver des pistes de réflexion auxquelles tu n’avais pas pensé. Rappelle-toi aussi que le temps finit par guérir certaines souffrances émotionnelles et psychologiques. Tiens bon! Tu peux toujours appeler ou écrire à
Tel-jeunes
.

Aller vers les autres. Tu peux finir par en vouloir à tes amis ou à tes parents parce qu’ils ne devinent pas que tu as besoin d’aide. Les gens qui t’entourent ont aussi une vie et des préoccupations; ils n’ont peut-être pas vu les signaux d’alarme que tu envoyais. Certaines personnes ont aussi peur d’aider parce qu’elles ne savent pas comment ou parce qu’elles n’ont pas les connaissances ou les capacités pour le faire. Pour recevoir l’aide dont tu as besoin, n’hésite pas à faire appel à un intervenant de ton école, du CLSC ou de Tel-jeunes. Il faut que tu participes à ta démarche!
exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi