Séparation des parents
   
Choisir son camp
C’est une question bien délicate! Pendant cette période, tu vas vivre une panoplie d’émotions. Ces émotions ajoutées à la souffrance de tes parents peuvent te donner l’impression que tu dois choisir ton « bord » et être du côté de ta mère ou de ton père. Pourtant, tu n’as pas à choisir un de tes parents au détriment de l’autre. C’est plus facile à dire qu’à faire mais pense aux conséquences possibles à long terme sur la relation si tu prends position pour un de tes parents. Dans un an, risques-tu de regretter certains commentaires ou certaines prises de position?

Ne coupe pas le contact.
Essaie de garder une relation avec tes deux parents et de parler à chacun de tes craintes et des autres sentiments que provoque en toi leur séparation. Demande-leur de ne pas te placer au centre de leur dispute.

En sandwich. N’accepte pas qu'un parent se serve de toi contre l'autre parent (chantage émotif, compétition). Si c’est le cas, mets tes limites en lui disant ce que tu ressens (« Je ne me sens pas bien dans cette situation, je me sens prise en sandwich entre vous deux. »).

Souviens-toi qu’il ne s’agit pas d’une situation facile pour aucun enfant qu’il soit petit, adolescent ou même adulte. En tout temps, tu peux faire appel à quelqu’un si tu as besoin de parler ou d’avoir des conseils. N’hésite pas à nous appeler ou à nous écrire à Tel-jeunes.
exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi