Conflits et communication
   
Annoncer quelque chose d'important à tes parents
Il se peut que tu sois mal à l’aise d’annoncer certaines choses à tes parents. Par exemple :
  • que tu as déjà consommé de la drogue;
  • que tu es enceinte;
  • que tu es homosexuel;
  • que tu as eu des relations sexuelles;
  • que tu as cassé le vase préféré de ta mère;
  • que tu as coulé un examen à l’école.
Le moment idéal. Choisir le bon moment est important, quitte à prendre un rendez-vous! Certaines choses se disent mieux si l’on sait que tout le monde sera disponible et pourra se concentrer sur la discussion que l’on propose.

Choisir le bon moment est important, mais le moment parfait et idéal ne viendra peut-être jamais! Vaut mieux se lancer quand on se sent prêt plutôt que d’attendre le moment parfait qui ne se pointera probablement jamais!

Le temps. Prévois assez de temps pour permettre à tes parents de réagir à ce que tu leur annonces ou pour vous permettre d’explorer des pistes de solution ensemble.

Le message. Communique clairement le message que tu veux transmettre. Si tu essaies de rendre la situation plus belle ou moins grave, ne risques-tu pas du même coup de créer des incompréhensions? Il vaut mieux parler au « JE » sans accuser. Généralement, les autres écoutent plus quand ils ne se sentent pas accusés!

L’ouverture. Il se peut que tes parents réagissent à ce que tu leur annonces. Es-tu ouvert à leurs réactions et leur donnes-tu le droit de réagir? Après tout, si tu leur apprends quelque chose d’important et qui vient changer de près ou de loin la relation que tu as avec eux, il se peut qu’ils vivent des émotions et qu’ils aient besoin de temps pour digérer la nouvelle. Est-ce acceptable pour toi de leur laisser le temps de réagir?
exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi