Jeux de hasard et d'argent
   
Effets du jeu

QUAND LE JEU N’EST PLUS UN JEU…

Le jeune qui consomme pour la première fois de la drogue ou de l’alcool n’envisage pas qu’il puisse un jour devenir dépendant. Il est de même pour les jeux de hasard et d’argent; ils peuvent devenir progressivement problématiques sans que le joueur soit conscient des risques associés à ses habitudes.

Le jeu n’est plus un jeu lorsqu’on ressent constamment le besoin de jouer et qu’il devient difficile de maîtriser ce comportement. Le jeu occupe alors une place de plus en plus importante malgré les conséquences négatives que le jeu a sur la vie personnelle, familiale et sociale.


LE JEU A PRIS LE DESSUS
  • Tu joues de plus en plus souvent
  • Tu joues des sommes de plus en plus élevées
  • Tu es incapable de respecter les limites que tu t’étais fixées avant de jouer
  • Tu penses constamment à jouer
  • Tu es incapable de résister à la tentation de jouer
  • Le jeu nuit à tes études, à ton travail, à tes relations avec tes amis et ta famille
  • Tu as des problèmes financiers (dettes) à cause du jeu
  • Tu joues pour regagner l’argent perdu
  • Tu crois que tu peux trouver des trucs pour battre le hasard
  • Tu mens à tes proches pour leur cacher ton problème de jeu
  • Tu joues dans l’espoir d’oublier tes problèmes et de te sentir mieux

LES ERREURS DE PENSÉE

Les pensées magiques. Les joueurs ont des pensées magiques (erronées) qui influencent leur jeu, les risques qu’ils prennent et la façon dont ils estiment leurs chances de gagner. Ils cherchent des relations de cause à effet qui leur permettraient de prédire les résultats du jeu (« Vendredi dernier, j’ai gagné, le vendredi est donc une journée gagnante »). En outre, les coïncidences renforcent les pensées magiques du joueur, car il attribue ses gains à ses stratégies (« Je savais que je gagnerais en utilisant cette combinaison de chiffres! ») et ses pertes à des raisons extérieures (« Je ne gagne pas parce que ce n’est pas un bon jeu de cartes. »). Le joueur est persuadé qu’il gagnera un jour et ne veut pas croire qu’il n’a aucun contrôle sur le jeu. Ils croient qu’ils peuvent déjouer le hasard et trouver des trucs qui vont augmenter leurs chances de gagner.

L’illusion de contrôle. Au départ, l’individu s’adonne aux jeux de hasard et d’argent parce qu’il y voit la possibilité de gagner de l’argent rapidement. Il est alors conscient que le jeu dépend uniquement du hasard. Mais très vite, la pratique du jeu a pour effet de modifier sa perception. Le joueur a alors tendance à surestimer ses probabilités de gagner. Là est le piège! Il croit pouvoir élaborer des stratégies qui lui permettront de vaincre le hasard (en misant sur un chiffre « chanceux », en utilisant un crayon « spécial », en ayant un porte-bonheur). Le joueur nourrit l’illusion d’avoir un contrôle sur le jeu, et ceci augmente son intérêt pour le jeu ainsi que les sommes qu’il est prêt à y consacrer. Mais les stratégies n’ont aucune influence. Les gains et les pertes dépendent uniquement du hasard!


L’ÉVOLUTION DU JEU EXCESSIF

De façon générale, les problèmes liés au jeu comportent trois phases :

Les gains. Au début, le joueur rapporte qu’il gagne souvent et le jeu devient de plus en plus excitant pour lui. Il surestime ses chances de gagner et parie des sommes de plus en plus élevées. À ce stade, le jeu n’a pas encore de conséquences négatives importantes sur la vie du joueur, mais elles viendront.

Les pertes. Le joueur commence à perdre et continue de jouer dans l’espoir de compenser ses pertes. Il ment à son entourage, emprunte de l’argent et peut même aller jusqu’à commettre des actes illégaux pour se procurer de l’argent. C’est un cercle vicieux. Il joue de plus en plus, ne pense qu’au jeu et a des problèmes financiers qui vont en s’aggravant. Son tempérament change, il devient irritable et s’isole; le jeu a des conséquences négatives dans les différentes sphères de sa vie (famille, amour, travail, études). Le joueur n’a pas tendance à demander de l’aide, car il croit pouvoir régler ses problèmes en gagnant!

Le désespoir
. Le joueur pense encore que gagner sera la solution à son problème. Cependant, ses difficultés financières sont de plus en plus sérieuses et il s’isole davantage. Il est désespéré, ne sait plus comment s’en sortir et n’a plus de contrôle sur ses comportements de jeu. Le jeu prend maintenant toute la place. Le joueur est souvent déprimé et peut avoir des idées noires. À cette étape, certains nient encore leur problème de jeu et d’autres admettent qu’ils ont besoin d’aide.


LES CONSÉQUENCES

Tout comme la cigarette, l’alcool et les drogues, les jeux de hasard et d’argent ne sont pas inoffensifs car ils risquent de créer une dépendance. Le jeu peut entraîner plusieurs conséquences négatives, telles que :
  • des problèmes financiers;
  • des conflits dans les relations sociales et familiales;
  • une faible estime de soi;
  • l’isolement;
  • la criminalité (vols);
  • le mensonge;
  • les difficultés à l’école et au travail;
  • des problèmes de santé physique et mentale (maux de ventre, dépression).

COMMENT T’AIDER?

Si tu crois avoir un problème avec les jeux de hasard et d’argent, voici quelques conseils qui peuvent t’aider :

  • va chercher du soutien auprès de personnes en qui tu as confiance. Ne garde plus le secret en ce qui concerne tes problèmes de jeu et tes dettes;
  • rappelle-toi : tu ne peux pas prédire les résultats. Aucune stratégie ne peut avoir raison du hasard. Tu n’as aucun contrôle sur le résultat du jeu;
  • n’hésite pas à consulter un professionnel et à téléphoner à Tel-jeunes ou Jeu : aide et référence (1 800 461-0140, 24h/7j)
exprime-toi

Quelles sont mes forces?

Merci d'avoir voté.

à voir aussi